mardi 12 juin 2012

Quelle publicité pour La Rochelle ?. Diktat du bureau national du PS...


Photo AFP " Trierweiler crée la stupeur en encourageant l'adversaire de Royal"


Trierweiler crée la stupeur en encourageant l'adversaire de Royal


Pourquoi tant de "bla-bla-bla" de la part de Mmes les comploteuses Aubry, Duflot et Royal et, surtout de la part de journalistes  féminines et masculins en mal de reconnaissance journalistique ?.

Depuis quand, faut-il se taire ou, pour être encore  plus brutal dans mes propos, depuis quand des journalistes s'offusquent-ils  publiquement  d'un message d'encouragement à un candidat de Gauche ?.

Mesdames, messieurs les journalistes, vous faîtes honte à notre société française. N'avez-vous jamais aimé, n'avez-vous jamais éprouvé des sentiments pour une personne ?. Vous devez être très malheureux ou très aigris, voire archi-cocus, pour oser vous repaître de cet épiphénomène "amoureux", au plus haut sommet de l'Etat !.

Pour faire court : Monsieur Olivier Falorni, secrétaire départementale du PS des Charentes Maritimes, il a été exclu du PS, après avoir été boycotté par madame Royal,  pendant 3 ans !. Ayant la possibilité de concourir au deuxième tour de la législative 2012,  il est donc logique qu'il maintienne sa candidature.
Pourquoi madame Royal ne s'est-elle pas présentée dans le 79 ?. Madame Batho, sa suppléante, elle a été élue haut la main !.

Le dimanche 17 juin 2012, Bon vote en votre âme et conscience. Ne vous laissez pas influencer par des partis politiques qui passent leur temps à se partager d'abord le butin républicain, bien avant de se préoccuper de l'intérêt général.
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

1 commentaire:

zen a dit…

Au sujet des encouragements de V. Trierweiler au candidat Olivier Forlani :

Enfin, une compagne de président d'un non-conformisme, peut-être grinçant, mais tellement sincère ; forcément ça dérange l'hypocrisie des partis politiques, grands spécialistes de la langue de bois !. Briser les connivences et bousculer les conventions partisanes, c'est aussi ça le changement !.