dimanche 31 juillet 2016

Ce martyr de Daech, d'un Islam extrémiste, Père Hamel a reçu un accueil mitigé !.


« Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port ».
Le Cid, Pierre Corneille.

Parodie de ces vers, l'emballement médiatique
Pour un rapprochement des musulmans Français,
Ils étaient invités aux offices catholiques ;
Nous laissent sur notre faim avec bien des regrets.

Vivre ensemble imposé par tous nos députés,
Ce trente et un juillet, il montre ses limites.
Haut Conseil musulman serait-il désavoué ?.
Arrêtons de se mentir quand les médias s'agitent !.

Comment un journaliste peut-il être crédible,
Quand, volontairement, renie les évidences.
Les catholiques présents, les images sont visibles,
Ils ont tous constaté l'engouement d'une abscence.

Haut Conseil musulman dans la minorité,
Toutes les cités de France ont des imams rivaux.
Radicaux sèment la haine dans certaines Mosquées,
Ne sont pas désavoués, la source de tous nos maux.


L'annonce des religions, musulmans par milliers
Dans les églises de France, n'était pas réaliste.
Père Hamel a reçu un accueil mitigé,
Ce martyr de Daech, d'un Islam extrémiste !.

Parler d'Islam de France, terme est inacceptable
Pour aucune religion dans notre République ;
Juifs-chrétiens-protestants, seraient-ils inclassables ?.
Laïcité exclut l'intervention publique.

Alain Février, lundi 1er août 2016

Musée du Président Chirac, Sarran, Corrèze.

« Hommage aux victimes de Nissa la Bella... Oh ma belle Nice, Reine des fleurs, ils voulaient juste voir les feux illuminer ta mer d'azur et ton ciel pur... »

samedi 30 juillet 2016

Souvenez-vous des mots du candidat François Hollande : « Mon ennemi, c'est la Finance » !.

José Manuel Barroso président de la Commission Européenne du 10 février 2010 au 31 octobre 2014, maintenant, il travaille à Londres pour la sulfureuse Banque américaine Goldman Sachs !.

Souvenez-vous des mots du candidat François Hollande : « Mon ennemi, c'est la Finance »

Voilà un Rothschildien, jeune génie de la finance,
Est issu d'un cercle de pouvoir très influent,
C'est le règne absolu des empires financiers.
Les Lazard et Rothschild, ils se sont invités
Dans tous les ministères liés à l'économie.
Une ironie du sort, une supercherie ?,
Cette nomination agace les socialistes ;
* Nationalise Rothschild, c'est être opportuniste.
les Pérol et Macron sont les pions des banquiers,
Hollande et Sarkozy sont dans le même panier.
* 1982
Alain Février, samedi 30 juillet 2016


Extraits :
« La banque du Président »

«..Lorsqu’il arrive chez Rothschild, Emmanuel Macron est déjà bien introduit. Il fréquente Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l’Elysée qui ce mardi a annoncé avec un sourire sa nomination au ministère, ou encore Jacques Attali (grâce à la commission du même nom). Mais François Henrot tient à préciser qu’il n’a pas recruté un « carnet d’adresses ». Si Emmanuel Macron connaît aujourd’hui les principaux patrons français, il a dû s’appuyer à l’époque sur la réputation de la banque pour s’ouvrir des portes.
La citation qui tue
Avant d'être nommé ministre, Emmanuel Macron a eu de jolies phrases :
    « Aujourd’hui, je ne suis pas prêt à faire les concessions qu’imposent les partis, c’est-à-dire à m’excuser d’être un jeune mâle blanc diplômé, à m’excuser d’avoir passé des concours de la République qui sont ouverts à tout le monde. » (Rue Saint Guillaume, avril 2010)
    « [Il faudrait] sortir de ce piège où l'accumulation des droits donnés aux travailleurs se transforme en autant de handicaps pour ceux qui ne travaillent pas. » (Le Point, août 2014)
Avant Emmanuel Macron, c’est François Pérol qui incarnera ces accointances politiques en devenant secrétaire général adjoint de l’Elysée, après avoir travaillé chez Rothschild.
L’entregent de Rothschild est démultiplié au point que le Nouvel observateur titrera « La banque du Président ».

On pourrait aussi citer Sébastien Proto (de la même promo de l’Ena que Macron), qui a été directeur de cabinet d’Eric Woerth, Nicolas Bazire, ancien directeur de cabinet d’Edouard Balladur, ou Grégoire Chertok, proche de Jean-François Copé. Nicolas Sarkozy gravitera aussi un temps dans le giron de la banque.


A chaque changement de gouvernement, Rothschild réussit donc à placer quelques collaborateurs dans les petits papiers du pouvoir. On appelle cela "se mettre au service" Macron est un ancien, mais il perpétue la tradition. Et il a laissé de tellement bons souvenirs que les banquiers ne sont pas près de l’oublier.»

Ouest-France
samedi et dimanche 5 et 6 mars 2016

Dans cette stratosphère gravitent tonnes de fer,
Des centaines de milliers d'avions et de fusées,
Quincaillerie qui virevolte au-dessus de nos têtes.
Conférences planétaires sont priées de se taire,
Le monde civilisé détruit sa société,
Armement, Nucléaire participent à cette fête.

*François Régis Hutin, un pilier de Ouest-France,
Dans son éditorial « ...sursaut européen »,
Il pense, écrit l'Europe en oubliant La France.
« Délire nationaliste », ridicule populiste,
Il a tort ou raison, là n'est pas mon propos.
Comment peut-il défendre cette Europe égoïste
Qui gère la zone euro et la mène au chaos ?.

Honneur, Gloire et Beauté, appartiennent au passé
Ouest-France rejoint la gent de la pensée unique.
Eurocrates, politiques sont-ils terrorisés,
Par cette société qu'ils ne peuvent maîtriser ?.
Alain Février, lundi 7 mars 2016


Certains médias Français ont-ils tous perdu pied ?. http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/07/filtrer-linformation-sinfliger.html

mercredi 27 juillet 2016

Pourquoi cette jeunesse a la haine des Français ?. Sécurité publique, elle n'est plus assurée.


Eli, Eli, lama sabachthani : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?. Évangile selon l'apôtre Matthieu

Qui brûle nos églises, qui égorge le clergé ?,
«Unité et faire bloc» seule réponse politique.
En janvier deux mille 15, ils battaient le pavé,
Des tyrans africains et des émirs cyniques.
Front National exclu, veto du socialisme *,
Trente pour cent de Français ne l'ont pas oublié.
İls ont manifesté contre le terrorisme
En province, musulmans, étaient restés cloîtrés.

L'Esprit du onze janvier n'a jamais existé,
İnvention médiatique et posture politique,
İls ont manipulé le peuple, la société.
Les Français l'ont compris, ont été très critiques.
La France comptabilise ses morts et ses blessés.
Les politiques laxistes bâtissent des Mosquées.
Ces vingt mille fichés S nés sur le sol français,
Des familles musulmanes sont culpabilisées.
Pourquoi cette jeunesse a la haine des Français ?
Pourquoi l'État Français n'a plus d'autorité ?.

Sécurité publique, elle n'est plus assurée.
À quoi sert un État dans une démocratie ?.
Ministères régaliens seraient donc amputés ?.
Français sont condamnés à subir ces orgies.
Alain Février, mercredi 27 juillet 2016

Angers, dimanche 11 janvier 2015

** Janvier 2015
Après François Fillon, le secrétaire Général de l'UMP, Laurent Wauquiez a affirmé que l'UMP était unanimement pour s'opposer à l'exclusion du FN.

Marine Le Pen : L'idée lancée par le Président de la République d'une union nationale dont serait exclu un parti qui représente 25% de Français transforme cette union nationale en une vaste escroquerie politicienne. Le FN n'étant pas le bienvenu.

« Les citoyens de confession musulmane invités »

Anne Hidalgo : « Cette une marche républicaine et un rassemblement républicain, donc ne peuvent venir que les partis républicains. Le Front National ne fait pas partie de ces partis qui défendent les valeurs de la République ».

Le pompon revient à François Lamy qui organise le Rassemblement pour le PS. Les choses sont formelles « Il n'y a pas de place pour une formation politique qui, depuis des années, divise les Français, stigmatise les concitoyens en fonction de leur origine ou de leur religion, on ne se situe pas dans une démarche de rassemblement des Français »
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2015/01/un-acharnement-mediatique-le-bashing.html


Facile de pardonner quand on est pas ciblé.
İslamistes fichés S, égorgent en blasphémant.

mardi 26 juillet 2016

Politiques dans la nasse ouvrent une nouvelle impasse La République trépasse face aux rois du passe-passe.

Île de Batz 29, au large de Roscoff

Bonheur d'être vivant au milieu des absents,
Oblige à réagir dans ce monde bouleversant.
Nier un événement et fuir à travers champs,
Héros sur le moment ou vivre dans l'isolement,
Exigent fatalement un vrai tempérament.
Un changement de ton, agace les bien-pensants,
Réjouit les innocents et fait rire très souvent !.


Politiques dans la nasse ouvrent une nouvelle impasse
La République trépasse face aux rois du passe-passe.

Suis fier d'être populiste dans une France socialiste,
Dites-vous bien normaliens, vous n'êtes pas très malins.
Politiques, journalistes et vous les élitistes,
Dites-vous bien chaque matin, êtes vous des assassins ?.
Les Français pensent ceci, les Français veulent cela ;
Au mépris du bon sens, une évidence s'impose :
Dopés par les sondages, I.F.O.P et O.D.O.X.A,
Référendum banni, cette société explose.

On peut-être fasciste et voter socialistes.
Extrême droite, anarchistes et militants franquistes,
Alimentent les discours du Front Républicain ;
Association perfide influence les scrutins.
Cette pensée unique, elle s'impose aux Français.
Promotion de l'Islam, une religion de « paix »,
Les musulmans de France seraient si différents
Des musulmans d'Afrique ou du Moyen-Orient ?.

Les Patriotes défendent l'identité Française.
Les laveurs de cerveaux, racistes, antisémites,
İls ont pignon sur rue, ils en prennent à leur aise.
Boomerang des bellicistes, le terrorisme s'invite
Sur le sol de France, le climat est malsain.
Les traditions Françaises, elles ne font plus recettes,
L'Europe aux vingt-neuf langues, elle a perdu la main.
Tam-Tams et anglicismes animent toutes nos fêtes.
Alain Février, mardi 26 juillet 2016.
François Hollande : « Je veux être un président qui d’abord respecte les Français, qui les considère. Un président qui ne veut pas être président de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien. »

lundi 25 juillet 2016

Affaire de caméras devient affaire d'État !. La classe politique est dans tous ses états.


L'attentat survenu Promenade des Anglais,
Il occupe les médias, révolte les Français.
Affaire de caméras devient affaire d'État !.
Toute la classe politique est dans tous ses états.

La lumière sera faite, paroles du Président !.
La confiance est perdue et, il faudrait le croire.
Dans cette caméra gate, doute est omniprésent.
Les familles éplorées ressassent des idées noires.

République désunit contre les terroristes,
Le Front républicain trahit les citoyens.
À l'hôtel de Beauvau, un ministre socialiste
İnvoque diffamation et accuse l'un des siens.
Enquête diligentée, confiée aux bœufs carottes,
La question est posée, pourquoi cette structure ?
Cellule de reclassés qui ont les nerfs en pelote.
Corriger, modifier, n'est-ce pas une imposture ?.
Les vidéos en mains, les bandes magnétiques
il faut les effacer sur ordre d'un ministère !.
Méthode contestable dans une République
Qui n'a plus que le nom. Le peuple est en colère.

Alain Février, lundi 25 juillet 2016
Clôture du Tour de France et vivement le prochain.
Un survol de la France, découverte des régions,

dimanche 24 juillet 2016

Peut-on avoir été un responsable politique ( Pierre Henry ) et tenir des propos aussi irresponsables ?.


Des médias nationaux, journalistes en goguette,
İmaginent la France en l'an deux mille vingt-sept.
Sont-ils tellement blasés, usent-ils de la fumette ?.
Ils n'ont aucune idée pour l'an deux mille dix-sept.

Philosophes rêveurs, politiques sans vision,
Les élites politiques, vous semblez étrangères
Aux attentes des Français, aux interrogations,
Sur l'avenir incertain d'une Europe mensongère ?.
Alain Février, dimanche 24 juillet 2016


Vous disposez de 150 € par jour, c'est le coût moyen pour un jeune mineur étranger payé par votre Conseil général, par vos impôts. En 2013

Mercredi 7 août 2013

Peut-on avoir été un responsable politique ( Pierre Henry ) et tenir des propos aussi irresponsables ?.

Les propos du directeur général de Terre d'asile, Pierre Henry, ils m'ont profondément irrité. Aurait-il oublié qu'en cette période de grave crise économique et sociale que la France traverse, les contribuables français sont à bout de souffle.

P.H. ( Pierre Henry ) : « L'arrêté qu'a pris Jean Arthuis, le 24 juillet, suspendant l'accueil des mineurs étrangers, est illégal. Un président de conseil général est là pour appliquer la loi, pas pour s'y opposer ».

J.A. ( Jean Artuis ) : « ..., va-t-on longtemps se rendre complice de ces filières étrangères qui nous envoient des mineurs ?. En agissant ainsi, Pierre Henry est un pompier pyromane qui souffle sur les braises...».

On peut avoir le coeur sur la main quand on s'appelle M.Pierre Henry !. Avoir été élu PS, avoir cumulé et occupé de hautes fonctions en France et au Parlement européen, avoir été et être responsable de communication d'une CCI, membre de conseils d'administration OFII, secrétaire général adjoint de l'association Droit et Démocratie, membre du comité exécutif du Conseil européen pour les réfugiés et les exilés, directeur général de l'association France terre d'asile depuis 16 années..., puis-je en déduire sa qualité de « businessman de la misère sociale » ?.Sources wilkipédia

Comment pouvons-nous accepter que des enfants mineurs étrangers puissent atterrir en France sans que leurs familles s'en inquiètent ?. Sont-elles consentantes ?. La France n'est plus un éden social et économique, les contribuables français sont à bout de souffle.


Sources blog : http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/08/la-france-un-eden-un-eldorado-de-la.html 

Bravo à tous ces coureurs, du 1er au dernier, surtout les 4 dernières étapes, le spectacle a été à la hauteur de l'événement http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/07/merci-romain-bardet-gagner-en-solitaire.html

vendredi 22 juillet 2016

Belle leçon de démocratie et respect de l'expression d'un peuple...!

Podcast ou Replay

A réécouter sur Europe 1, l'interview vérité, ce vendredi matin 22.07.2016, l'invité : Sir l'Ambassadeur du Royaume-Uni. Il donne à la France et à l'Europe une belle leçon de démocratie et de respect de l'expression du peuple.

Archive de dessins de Jacques Faisant

Une Justice sacrée ne peut être qu'injuste.
Éclipser le sacré échappe à une enquête.
Tribunaux d'exception inspirés par Salluste
Protégés de César, sont maîtres de requêtes.
États européens réduits à l'impuissance,
Perte de souveraineté, ce sont des prisonniers
Qui subissent le diktat et toutes les exigences
D'une Europe impériale, dictature déguisée.
Référendum Anglais devrait ouvrir les yeux
À tous les chefs d'États de la pensée unique
Écoutez votre peuple, soyez respectueux,
Comme l'a fait Cameron, Brexit britannique.
Alain Février, vendredi 22 juillet 2016


les Français avaient refusé, à près de 55%, cette EUROPE imposée par les partis politiques installés !. Ces politiques ont bafoué le résultat de ce dernier
référendum de 2005.
Philosophes français, sauveurs de la planète,
Politiques et médias, tous des opportunistes

mardi 19 juillet 2016

« Le politiquement correct… va tuer le pays et sa civilisation » !


À Paris, en Province, les massacres se poursuivent.
Les innocentes victimes se comptent par centaine.
Les politiques s'épuisent en paroles, invectives.
Ils savent pertinemment qu'ils attisent les haines.

İslam incompatible avec les droits de l'homme,
Politiquement correct interdit de le dire,
Politique de l'autruche, refuge de bons hommes,
Collabos musulmans nous conduisent vers le pire.

Après chaque attentat, gémissements médiatiques,
Politiques hypocrites s'insultent et se critiquent,
Devant ces morts pour rien et des familles en pleurs.
Lire Christopher Caldwell, vous saisirez l'horreur.

Les putschistes en Turquie dans une « démocratie »
Devraient plonger l'Europe dans une cacophonie.
Les fidèles d'Attatürk sont-ils nationalistes,
État laïc moderne, beau rêve des optimistes ?.
Alain Février, mardi 19 juillet 2016 


« Une révolution sous nos yeux ;

Comment l'islam va changer la France et l'Europe»


Prix du livre incorrect 2012


Extraits.Christopher Caldwell : 

« L'immigration, quelles que soient les circonstances historiques, produit toujours des conflits économiques, sociaux ou culturels.
La diversité n'est pas une richesse comme le proclament certains politiques de gauche comme de droite lorsqu'elle est subie
« Aux États-Unis, nous connaissons aussi le phénomène de l'immigration.
La grande vague migratoire, au cours des dernières décennies, est surgie du Mexique, d'Amérique centrale ou d'Amérique du Sud.

Or cette culture n'est pas étrangère aux États-Unis, pays qui compte depuis l'origine une forte minorité catholique.

Les gens qui viennent d'Amérique du Sud sont très pauvres, mais leurs références et leurs façons de vivre sont à peu près similaires à celles des Siciliens, dont descendent la grande majorité des citoyens italo-américains.

Avec nos immigrés, nous n'avons donc pas un problème culturel comme vous, car ce sont des judéo-chrétiens et nous aussi. »

« L'Islam est une culture religieuse qui veut structurer la société.»
Est-ce compatible avec la tradition européenne?
Non.

La France va imploser dans 15 ou 20 ans dans le sang et les larmes.
C'est maintenant irréversible. Sauf...

Tous vos dirigeants, hormis De Gaulle, n'ont pas été responsables et visionnaires.
Aujourd'hui, ceux qui gouvernent la France n'ont pas la capacité à réagir face à ce drame programmé.

D'autres demain vont se plier aux exigences des islamiques et vont collaborer. Vous subirez la Charia

« Vous me demandez en quoi l'immigration en Europe concerne les Américains. Ce n'est pas pour en tirer des leçons pour les États-Unis, car la situation est très différente.

En fait, les Américains s'y intéressent pour des raisons géostratégiques : leur interrogation porte sur les populations non assimilées de l'Europe, vues comme des sources potentielles de terrorisme ou d'antiaméricanisme.»

« Dans une démocratie, il faut partager des règles. Or deux cultures incarnant des visions différentes du monde ont du mal à s'accorder sur de telles règles. Cela ne veut pas dire qu'il est impossible d'y parvenir, mais que c'est difficile. »

« Verrons-nous un jour un féminisme musulman ?
Je ne sais pas.

Ce que je sais, aujourd'hui, c'est que la conception occidentale de la femme ne s'accorde pas avec la conception arabo-musulmane de la femme. »
« Ce sont les mêmes problèmes qui reviennent d'une manière ou d'une autre (partout en Europe).

Pour commencer, l'intégration des immigrés s'apparente globalement à un échec. Et les mêmes questions sont posées partout : les taux de chômage et de délinquance supérieurs à la moyenne dans les quartiers peuplés de migrants, les revendications concernant les prescriptions alimentaires islamiques, les demandes de séparation des sexes à l'hôpital ou dans les activités sportives, la recherche d'interlocuteurs musulmans modérés

Quand on voyage d'un pays européen à l'autre, comme je l'ai fait pendant plusieurs années, on entend les mêmes préoccupations, les mêmes mots, et jusqu'aux mêmes blagues

Quand vous allez vous réveiller il sera trop tard »

« Si l'on cherche une différence entre pays européens quant au traitement de l'immigration, elle est précisément là :
En France, la parole est verrouillée, contrairement à la Grande-Bretagne , à l'Italie ou à l'Allemagne.
Pierre-André Taguieff a raison, quand il évoque l'idéologie de l'« immigrationnisme »
Chez vous, il est presque illégal d'avoir une réflexion négative sur un phénomène qui, comme tout fait de société, ne devrait pas échapper à l'esprit critique.

La France va payer très cher son "politiquement correct". »
« Ce qui m'inquiète pour vous, c'est que la situation européenne commence à ressembler au problème racial qui a longtemps empoisonné la vie américaine.

Cela ne veut pas dire qu'il n'existe aucune solution pour l'Europe, ni que deux groupes ethniques ne peuvent pas travailler ensemble pour bâtir quelque chose qui soit mutuellement satisfaisant.

Mais il faut avoir conscience que l'Europe fait désormais face à un problème durable.
Chez nous, il a duré trois cent cinquante ans

Je pense que les enjeux de ce problème sont encore plus grands que ne le pensent les Européens. »

« Une culture religieuse forte et un système contractuel basé sur la tolérance sont difficiles à concilier parce que, dans une telle rencontre, c'est toujours le côté qui ne veut pas négocier qui a l'avantage.

Une religion qui ne doute pas de soi et qui prétend structurer toute l'organisation sociale mondiale, comme l'islam, n'est pas prête à transiger. »

« En Belgique, la communauté belgo-marocaine, relativement bien intégrée, affiche un indicateur conjoncturel de fécondité deux fois et demie plus élevé que celui des Belges autochtones.

A Bruxelles, où le quart des habitants sont des citoyens étrangers et où plus de la moitié des enfants nés en 2006 étaient nés de musulmans (56 %), les sept prénoms de garçons les plus courants parmi ces nouveau-nés étaient Mohamed, Adam, Rayan, Ayoub, Mehdi, Amine et Hamza. »

Boumédienne avait bien dit en 1974 à la tribune de l'Onu que les ventres des femmes musulmanes remplaceront les fusils et les canons pour conquérir l'Europe".

« Le problème fondamental de l'Europe avec l'islam, et avec l'immigration en général, c'est qu'en Europe, les communautés les plus fortes ne sont, culturellement parlant, pas du tout européennes. Malgré la grande variété de mesures prises pour le résoudre, multiculturalisme en Hollande, laïcité en France, laisser-faire en Grande-Bretagne, pointillisme constitutionnel en Allemagne, ce problème existe dans tous les pays européens.

C'est avec l'islam et l'immigration que l'Europe a un problème et non avec l'usage impropre de certains moyens mis en place pour le traiter. »

« Il est sûr que l'Europe sortira changée de sa confrontation avec l'islam.
Il est bien moins sûr que ce dernier se révèle assimilable. Pour l'heure, l'islam est en meilleure position pour l'emporter à la fois démographiquement, c'est une évidence, et philosophiquement, même si cet avantage paraît moins net. »

« Quand une culture peu sûre d'elle, malléable et relativiste, rencontre une culture ancrée, confiante et renforcée par des doctrines communes et surtout religieuses, c'est généralement la première qui change pour s'adapter à la seconde car elle a perdu les moyens de réagir.
Il n'y que le nationalisme qui pourra vous sauver.

La guerre en ex-Yougoslavie en est un exemple. Les musulmans, craintifs et soumis lorsque qu'une autorité les domine, n'imposeront pas leur manière de vivre à celle-ci, à l'instar de chez vous.
Allez visiter la Croatie, la Serbie ou bien plus près de chez vous : la Corse. Pourtant dans cette île, ils représentent 10% de la population autochtone et, ils n'inquiètent pas outre mesure les Corses.
N'oubliez pas que ces trois peuples, comme par hasard, était les seuls en Europe à se libérer du joug nazi sans l'aide de personne.
Il en est ou en sera de même avec l'occupation musulmane car le patriotisme est leur ciment.

On dit bien chez vous "on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs "?

Publié le 11 octobre 2011 par Jean-Patrick Grumberg, Le Figaro, a interviewé Christopher Caldwell, journaliste américain, 


Bonheur d'être vivant au milieu des absents,
Oblige à réagir dans ce monde bouleversant.
Nier un événement et fuir à travers champs,
Héros sur le moment ou vivre dans l'isolement,
Exigent fatalement un vrai tempérament.
Un changement de ton agace les bien-pensants,
Réjouit les innocents et fait rire très souvent !.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Une culture religieuse qui menace la France,
La France va imploser devant ses exigences.
Parler culture française, c'est de l'outrecuidance.
Les Lumières s'éteignent, victimes de l'outrance.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
« Milly ou la Terre Natale »

Pourquoi le prononcer ce nom de la patrie ?
Dans son brillant exil mon coeur en a frémi ;
Il résonne de loin dans mon âme attendrie,
Comme les pas connus ou la voix d'un ami.

Montagnes que voilait le brouillard de l'automne,
Vallons que tapissait le givre du matin,
Saules dont l'émondeur effeuillait la couronne,
Vieilles tours que le soir dorait dans le lointain,

Murs noircis par les ans, coteaux, sentier rapide,
Fontaine où les pasteurs accroupis tour à tour
Attendaient goutte à goutte une eau rare et limpide,
Et, leur urne à la main, s'entretenaient du jour,

Chaumière où du foyer étincelait la flamme,
Toit que le pèlerin aimait à voir fumer,
Objets inanimés, avez-vous donc une âme
Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?...

Alphonse de Lamartine ( 1790 – 1869 )~


On vote des lois pour qui, pour quoi !. une Justice impuissante contre ces fanatiques et ces fous d'Allah, ils continuent à tuer, ils exhibent leurs méfaits.

vendredi 15 juillet 2016

La colère, la détresse des familles éplorées, J'aimerais les trouver les mots qui réconfortent,


Sécurité publique, situation dramatique,
Publier cette nouvelle vous donnera des ailes.
Une loi pour hors-la-loi, bandes de fanatiques,
Ils n'ont qu'une chose en tête, tuer des infidèles.
Complices de ces actes, Socialistes, anarchistes,
Avec l'aide de médias, d'eurocrates pourris,
Ils préfèrent s'attaquer aux Français populistes.
Ce Front Républicain est une supercherie !.


Fête nationale Française, symbole démocratique,
A été massacrée promenade des anglais !.
Terrorisme islamique, djihadistes, fanatiques,
De Paris à Bruxelles, Schengen les satisfait.
Un État sans frontières, c'est vraiment une galère.
France est méconnaissable aux mains des incapables.
Leurs critères principaux sont la peur, la misère.
Ce Front républicain, c'est l'unique responsable.


La colère, la détresse des familles éplorées,
J'aimerais les trouver les mots qui réconfortent,
Ces innocentes victimes payent l'insécurité.
Patriotes, populistes, révolte est à nos portes !.
Alain Février, vendredi 15 juillet 2016


Avec grande modestie, on parle des tueries
Mesurons les dangers qui guettent la Patrie.
Aux hadiths du Coran, la charia est inscrite.
L'islamisme radical justifie sa conduite ;
Génère de la haine dans toutes les sociétés.
Attentats, sauvageries et crimes organisés
Menacent les États et les démocraties,
Et devant ce péril, politiques du déni !


Parlement européen à Bruxelles

Sombre démocratie qui fonctionne par sondages.
Occupent les médias, polluent la politique.
Nous sommes intoxiqués, on est pris en otage.
Des intentions de votes se mêlent aux statistiques,
Augmente la marge d'erreur et trouble l'opinion.
Grande détermination d'une Europe despotique,
Elle a pris l'ascendant sur les populations.
Ses États sont soumis au diktat tyrannique. 



!. ?. !. ?.
 Paris 2015

Tour de France 2016, Arrivée au Chalet Reynard, Mont Ventoux

Photo du jour, maillot jaune Christopher Froome, à pied dans le Ventoux !

mercredi 13 juillet 2016

Retraités du privé sont les grands oubliés, nouvelle mesquinerie fiscale d'un Front républicain !.


Retraités du privé sont les grands oubliés
Familles de trois enfants ont été imposées,
Le conjoint sacrifié pour élever ses enfants,
Surveille leurs études, leur avenir en dépend.
Les résultats sont là. Le chômage connaît pas,
Énormes économies pour les caisses de l'État.
Cette mesure est indigne pour un gouvernement,
Dix pour cent imposés, la retraite s'en ressent.
Fonctionnaires pensionnés, ils seront augmentés.
C'est le secteur privé qui est le mal aimé !.
Alain Février, jeudi 14 juillet 2016


Montant des pensions de retraite
13 ème législature
Question écrite n° 02319 de M. Paul Raoult (Nord - SOC)
  • publiée dans le JO Sénat du 01/11/2007 - page 1974
" M. Paul Raoult appelle l'attention de M. le ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité sur le montant des pensions de retraite.
En effet, le pouvoir d'achat des quelques treize millions de retraités français est actuellement doublement menacé. D'une part, comme l'ensemble de la population, ils subissent les hausses de dépenses de santé causées par les forfaits et dépassements d'honoraires que doivent acquitter les patients en attendant les franchises qui pèseront sur eux, les augmentations des tarifs de l'énergie, l'inflation des produits alimentaires, etc. D'autre part, l'indice employé pour la revalorisation des pensions sous-estime les effet de la hausse des prix pour les retraités.
Or, ces derniers ne représentent pas seulement un coût pour la société, au fonctionnement de laquelle ils contribuent dans les domaines de la santé et de l'aide à la personne, mais aussi des loisirs ou des activités bénévoles dans le monde associatif, et ils assurent souvent un rôle irremplaçable en aidant leurs enfants et petits-enfants.
Dans cette perspective, il apparaît souhaitable que la Conférence prévue par l'article 27 de la Loi du 21 août 2003 soit réunie dans les meilleurs délais afin d'évoquer une correction du taux de revalorisation des pensions de retraite à proposer au Parlement.
Il lui demande donc de lui indiquer quelle attitude le Gouvernement compte adopter à ce sujet."


Réponse du Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité
  • publiée dans le JO Sénat du 17/04/2008 - page 785
" L'attention de M. le ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité a été appelée sur la garantie du niveau de vie des retraités, sujet qui constitue l'une des priorités du Gouvernement. La loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites permet de garantir le pouvoir d'achat des retraités en prévoyant une indexation des pensions de retraite sur les prix. Comme les années précédentes, cette règle a été appliquée pour l'année 2008 en fonction des prévisions d'inflation disponibles lors de l'élaboration du projet de loi de financement de la sécurité sociale. Cette loi prévoit également qu'une conférence présidée par le ministre chargé de la sécurité sociale et réunissant les organisations syndicales et professionnelles représentatives au plan national peut proposer au Parlement une correction au taux de revalorisation de l'année suivante s'il apparaît que le pouvoir d'achat des retraités n'a pas été maintenu. Le ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité a réuni cette conférence le 20 décembre 2007 afin de faire le point en toute transparence sur cette question avec l'ensemble des partenaires sociaux et de s'assurer que le pouvoir d'achat des retraités a bien été garanti depuis le vote de la loi du 21 août 2003. Au vu du bilan des revalorisations effectuées sur les exercices précédents et compte tenu des derniers chiffres publiés sur l'évolution des prix, il a été pris acte de l'écart positif de 0,2 % au-delà de l'inflation dont ont bénéficié les retraités sur la période 2004-2006 et du fait que, d'après l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), l'inflation constatée en 2007 pourrait être supérieure aux prévisions. Le ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité a indiqué très clairement, dès l'issue de cette conférence, que le Gouvernement n'avait pas l'intention d'attendre le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS 2009) pour procéder le cas échéant à une correction. Un point précis sera fait à l'occasion du rendez-vous sur les retraites de 2008 et les décisions seront prises dans ce cadre sur la base de l'inflation constatée pour 2007 et des prévisions corrigées pour 2008. La garantie du pouvoir d'achat de l'ensemble des retraites est pour le Gouvernement une obligation morale, sociale mais aussi légale. C'est pourquoi, compte tenu de l'écart constaté aujourd'hui entre l'inflation prévue et de la hausse réelle des prix, il n'est pas question de se limiter à une revalorisation de 1,1 % au titre de l'année 2008. Ce point sera discuté avec les partenaires sociaux dans les semaines qui viennent à l'occasion du rendez-vous sur les retraites."


ancien dessin de Jacques Faisant, très actuel !

« Je veux être un président qui d’abord respecte les Français, qui les considère. Un président qui ne veut pas être président de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien. »

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/07/moi-president-de-la-republique-je-ferai.html