vendredi 28 juin 2013

Jusqu'où iront-ils ?. Véritable scandale de sacrifier les grands investissements pour ?. Ils disent croire en l'euro, ils vous mentent effrontément.

 

Rapport Duron : la France ne doit pas renoncer à son avenir !

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

" ...La France doit miser sur l’investissement et non toujours les dépenses de fonctionnement et les gaspillages.
Pendant que la France renoncera à d’indispensables grands projets, elle continuera de financer l’immigration massive et la fraude, elle continuera de financer sous perfusion l’euro et elle continuera de financer à perte le budget européen ; c’est le monde à l’envers !"...

http://www.frontnational.com/2013/06/rapport-duron-la-france-ne-doit-pas-renoncer-a-son-avenir/#.Uc3S5kSZVOd.blogger
Bercy

Nous faisons un effort sans précédent a dit Fleur Pellerin, ce matin, sur BFMTV chez Jean-Jacques Bourdin.

28 juin 2013, selon l'Agence Reuters, « La dette publique de la France a augmenté de 36,5 milliards d'euros au premier trimestre pour atteindre 1.870,3 milliards fin mars, soit 91,7% du PIB, selon les statistiques publiées vendredi par l'Insee.». A cette cadence-là, la dette publique atteindra les 100% en 2014
Un jour prochain, peut-être, on perdra un ami.
A. Mimoun aujourd'hui et demain "Madiba",
Leur absence nous chagrine puis s'estompe dans le temps.
Pourquoi ces idées noires pour parler d'une Europe,
Qui cumule tous les maux de ce mal du siècle.
Le constat est sévère, l'impuissance de la France,
C'est bien cette inconnue qui fait peur aux français.

36,.. milliards d'euros qui s'ajoute au déni
Du manque  de courage d'avouer leur errata
Sur la monnaie unique, un sacré contretemps !.
Ce trimestre de janvier, est-ce le record d'europe
Des déficits publics d'une France sans règles
On peut l'dire sans erreurs, sans être dans l'outrance
Que nos parlementaires nous ont pris pour des niais.

La potiche était vide, la gauche l'a retournée
Croyant à cet €uro, miroir aux alouettes
Qui détruit nos usines et nos exportations.
Ce chômage, un fléau, sans cesse réinventé
Par des emplois aidés qui seront renouvelés
Dans un an, dans trois ans, par de nouvelles têtes.
Cette sacro-sainte croissance, c'est une belle illusion,
Ressassée par Hollande privé de décision.
Chaque jour qui s'écoule avec ces mesurettes
Désespère la jeunesse et met la France à g'noux.
Entendre François Bayrou, un pro-européen
Qui n'a que cette tribune pour pouvoir exister.
Ses projets pour la France, ils sont tous importuns.
Comble de l'ignorance, il y a bien longtemps
Qu'UDF et Modem, RPR-UMP,
PS et associés, ils ont ruiné la France.
S'accrocher à l'Euro, c'est la mort assurée
De notre belle France aux mains des eurocrates.
Hollande, Copé, Fillon, PS et UMP
Ont perdu leurs pouvoirs au profit de Bruxelles
Qui verrait d'un bon oeil, la famille technocrate
Alimenter les caisses du paradis fiscal.

Parlement Européen de Bruxelles


Raymond Poulidor aux Journées du Livre et du Vin, le dimanche 14 avril 2013
Saumur 49 ans après !. Quel bel homme, ce poupou dirait Djack Lang


http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/06/le-choc-de-simplication-conference.html

mardi 25 juin 2013

Exception Culturelle, un mensonge ?.L'absorption de la SEM Energie AA par la SARA m'interpelle ?. Il y a 35 ans, la crise !


Conseil municipal du lundi 24 juin 2013
Les journaux locaux Ouest-France et Courrier de l'Ouest ont relevé cet appel du pied de lundi soir :
« C’est tout à votre honneur de ne pas avoir instrumentalisé le rapport du médiateur de la Ville » a répondu Frédéric Béatse, le maire d'Angers, au tout nouveau UDI, Laurent Gérault.

J'ai quitté la salle à du CM à 19h50, après les nouveaux rythmes scolaires, paragraphes 1°) et 2°) !.

Plateaux des capucins

Au conseil municipal de ce lundi soir, le 24 juin 2013, à l'ordre du jour, j'avais noté à la page 111 paragraphes  64°), 65°) et 66°)

DIRECTION GENERALE
Rapporteur : Frédéric BEATSE [n'est-il pas président de la Soclova]

64°) Rapport d'absorption de la Société d'Economie Mixte (SEM) Energie Angers Agglomération par la Société d'Aménagement de la Région d'Angers (SARA) par voie de transmission universelle de patrimoine. (DEL-2013-347)

65°) Projet de modification des statuts de la Société d'Aménagement de la Région d'Angers (SARA). (DEL-2013-348)

66°) Conseil de Communauté d'Angers Loire Métropole - Répartition de sièges pour 2014 suite à modification de poérimètre. (DEL-2013-349)


Pour reprendre le titre d'un article du Monde du 20 juin 1978 : " Les élus reprennent en main les sociétés d'économie mixte "

"Les élus reprennent en main les sociétés d'économie mixte de construction, d'aménagement et de rénovation. M. Maurice Ligot, maire de Cholet et depuis U.D.F. du Maine-et-Loire, vient d'être élu président de la Fédération nationale des SEM. "

[...] " Alliant la souplesse d'une entreprise privée à la sécurité des organismes publics, les SEM se sont développées parallèlement au grand mouvement d'équipement du pays. Elles ont été l'instrument, le bras séculier, de grands organismes publics, comme la Caisse des dépôts, ou privés, comme la Banque de Paris et des Pays-Bas.

Mais la belle époque est finie. La crise immobilière a frappé de plein fouet certaines SEM de construction qui avaient investi sans discernement, comptant sur la pénurie pour écouler n'importe quels stocks. La contestation de l'urbanisme répétitif et de la rénovation-bulldozer ébranle d'autre part la belle assurance des aménageurs "urbanocrates". Les élus qui avaient accordé leur caution financière aux SEM, même privées, bien contents de se retrancher derrière les techniciens pour aménager leur ville, ont été "découverts".

La reprise en main de la fédération des SEM par les élus, oubliant pour l'occasion leurs différences politiques est la ligne d'une lucidité un peu tardive. N'ayant pas su, ou pas voulu, exercer pleinement  leurs responsabilités et leur contrôle quand il était temps. Ils vont maintenant gérer la crise." [...] LE MONDE, page 38 du 20 juin 1978.

[ La situation actuelle ressemble étrangement à celle d'il y a 35 ans. Il ne manque plus qu'une crise monétaire et une augmentation des taux d'intérêts pour mettre à mal les liquidités de la ville d'Angers et des autres collectivités locales. ]


Le magazine "Le Point" classe ANGERS au 3ème rang des villes les mieux gérées de FRANCE ?. Ah bon !, ça n'a pas l'air de surprendre nos élus !. Les tours de passe-passe dans l'interprétation et la présentation des bilans, les ratios retenus par ALM-Mairie et SEM, si l'on y ajoute les garanties d'emprunts pour les bailleurs sociaux, l'addition est très élevée !. Les Berges de Maine n'étant pas financées, les chantiers ralentis des bureaux de la gare SNCF et d'ailleurs, les autres projets retardés pèseront sur les prochains exercices.  

 Manif de soutien à Nicolas devant le Palais de Justices d'Angers, 18 H
Prolongement de cette manif de soutien et des anti-mariage pour tous devant la mairie 19H30



Tocqueville Magazine
LE FLASH

LE MENSONGE DE L'EXCEPTION CULTURELLE

La culture est un terme imprécis qui autorise tous les amalgames et toutes les supercheries. En témoigne le régime des intermittents du spectacle qui par son poids scandaleux empêche les gens de se cultiver librement. Aujourd'hui le terme occupe le centre de l'actualité. Le président Hollande s'appuie sur une supposée exception culturelle française pour peser dans une négociation de libre-échange entre les USA et la CEE.
Il est clair que toute satisfaction totale ou partielle obtenue par la France devra être payée ailleurs.

LES RAISONS INVOQUEES

Le prétexte principal invoqué est que les biens culturels ne seraient pas des marchandises comme les autres. Avec une emphase suspecte un discours pourra affirmer, dans le flou général, que la culture n’est pas une marchandise. Nous allons heurter les très nombreux cavaliers de l'étatisme hostiles par définition au jeu du marché libre. Nous ne voyons aucune différence de nature entre des biens dits culturels et d'autres biens. Livres, disques, chansons, peintures sont des marchandises qui doivent subir l'offre et la demande dans le jeu d'un marché le plus libre possible.
Le prétexte apparaît vite tel qu'il est dans la réalité comme une motivation pour ajuster les impôts. Les biens supposés culturels souffrent ou bénéficient de politiques fiscales ajustées. Avidement il existe des réglementations diverses et variées enchaînant la culture au char de l’État, le tout dans l'odeur coutumière et pestilentielle d'usine à gaz. De nombreuses subventions réservées aux camarades complètent le dispositif. L'exception culturelle est une vraie chimère qui montre ainsi son vrai visage.

LE MINISTERE DE LA CULTURE

C'est alors que l'analyse dévoile un de ces célèbres mammouths qui ruinent la France : un ministère complet. Il a des ramifications dans les régions, départements, collectivités, firmes culturelles, etc. Latéralement d'autres ministères s'intéressent à la culture.
Le luxe tapageur de la rue de Valois est connu avec les salles à manger de direction, les parlottes et les fêtes adjacentes qui s'y succèdent.
Le tout se passe sous l’œil attentif de l'Europe et de l'immense Onucratie. Nous nous trouvons devant un pouvoir totalitaire mondial doté de moyens gigantesques et agissant dans vrai contrôle. L'effet de ruine est garanti. Surtout hélas, sous prétexte de culture, les idéologies les plus meurtrières de notre époque sont répandues sans résistance.
Dans ce contexte, le mensonge ridicule de l'exception culturelle est une péripétie sans importance. Il permet de dévoiler l'un des nombreux dangers du pouvoir totalitaire mondial en formation accélérée.

MICHEL de PONCINS
__________________________________________________
RADIO-SILENCE
C'est une radio catholique libre, uniquement sur internet.
Adresse : www.radio-silence.org
Elle est généraliste et traite de nombreux sujets.
Écoutez Paulette Leblanc, Wilfried Wuermeling, Francis Richard, Philippe Prevost, Desmarest de Maillebois, Michel de Poncins, et bien d'autres...


http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/06/un-grand-marche-transatlantique-de.html

dimanche 23 juin 2013

On vote dans le LOT, Des jours sombrent pour les Bourses, Le trou de la Sécu, Zone euro s'enfonce dans les abîmes...


Bastide de Villeneuve-sur-Lot, ancien refuge de la mairie
Ce dimanche, 75 000 électeurs sont appelés  à voter dans la 3ème circonscription du Lot.
Le résultat de ce scrutin fera-t-il date pour le retour de la démocratie ?.

Cet étang assèché, un symbole pour l'assèchement des liquidités mondiales !

Le désengagement du soutien de la FED est enclenché, les taux d'intérêts vont progresser, la BCE ne pourra pas maintenir sa politique monétaire et les liquidités vont se rarifiées



"Les places financières vont désormais devoir vivre dans un nouvel environnement et les gestionnaires devront ajuster leur stratégie d'investissement en fonction de ces nouvelles donnes", indique Renaud Murail, gérant de portefeuille de Barclays Bourse, qui prévoit "une forte volatilité sur les jours à venir avec des marchés hésitants".

http://www.boursorama.com/actualites/des-jours-difficiles-a-prevoir-pour-la-bourse-de-paris-ac6b43acf4ff57e38f11da49bda0f6d4

Tocqueville Magazine
LE FLASH


LE TROU DE LA SÉCU


Voici encore une particularité française dont il est question à nouveau ces temps-ci. Il en est de même depuis longtemps : tous les gouvernements, soit de la fausse droite, soit de la vraie gauche ont contribué à la croissance du gouffre. De puissants intérêts syndicalistes ou politiciens ont poussé à la roue. La cause principale est l'absence de gestion de la sécu ; cela ne retient pas la propagande officielle d'affirmer que le monde entier nous l'envie ; pour notre part, nous n'avons pas vu d'étrangers pâles de jalousie à cet égard.  
Le mammouth n'est pas géré et flotte au hasard des aléas momentanés de la politique. 
Dans le détail, le gaspillage est total ; un exemple est celui des dentiste-conseils. Pour des travaux d'une certaine importance, le praticien est obligé de demander une autorisation préalable. Celle-ci atterrit chez un dentiste-conseil qui est un champion du tampon : à droite les demandes, à gauche les autorisations. C'est un métier qui doit être ennuyeux à mourir. Les dommages économiques sont considérables : pertes de temps et de délais, paperasserie inutile. S'ajoute le gaspillage des talents du dentiste-conseil, pour rester performant, le dentiste doit pratiquer quotidiennement. 
Le nombre des dentiste-conseils est inconnu. Le problème est conséquent car il existe un grand nombre de médecin-conseils. Cet exemple, un parmi d'autres illustre l'absence de gestion de la sécu.

POURQUOI LE GOUFFRE ?  

Le mécanisme est parfaitement au point depuis la libération en 1946. Un gouvernent quasi-communiste a supprimé les assurances sociales qui fonctionnaient fort bien avant la  guerre, il a donné naissance au mammouth. L'objectif fondamental était de communiser la France. 
La sécu s'engraisse toute seule car l'argent est apporté à flots par la force publique. C'est le début de la ruine programmée, une bonne gestion impliquant des contrats librement conclus, or il n'y en a pas.  
Le deuxième acte de la ruine intervient lors de la sortie des fonds. En l'absence de contrat, cette sortie a lieu au hasard des volontés changeantes des syndicalistes et des politiques cogérants de l'édifice. Les mouvements sont perpétuels avec toujours une référence à un supposé intérêt général. En fait, c'est un totalitarisme à plusieurs têtes, revêtu d'une défroque de démocratie. 
Il est nécessaire d'ajouter les prélèvements indus des politiques et  chefs syndicalistes cogérants du mammouth. Impossible évidemment  d'en connaître l'importance.            

LES EFFETS DU GOUFFRE 

La conséquence directe la plus importante est le ruissellement des impôts. Pour éponger la dette, les prélèvements sociaux sont en croissance permanente. C'est un coup direct porté à la richesse de la nation avec paupérisation, chômage et autres calamités.
D'autres conséquences moins visibles doivent être notées. Des personnes se soignent mal faute de remboursements adéquats. Le coût des mutuelles augmente et c'est un impôt déguisé. Nul ne peut mesurer l'intensité de ces calamités.

PRIVATISER LA SÉCU 

Un pouvoir soucieux du bien commun et non de l'intérêt personnel de ses membres devrait s'engager résolument vers des privatisations partielles. Un exemple pour montrer l'effet richesse en résultant ; les personnes qui, par chance, ont le droit de s'assurer contre la maladie sur le marché international ont de bonnes garanties pour le tiers de ce que la sécu leur prendrait. Libérer l'assurance-maladie et libérer les retraites par introduction rapide de la capitalisation seraient le premiers pas. Il y en aurait bien d'autres à trouver.
           
MICHEL de PONCINS 
_________________________________________________
              RADIO-SILENCE
C'est une radio catholique libre, uniquement sur internet. 
Elle est généraliste et traite de nombreux sujets. 
Écoutez Paulette Leblanc, Wilfried Wuermeling, Francis Richard, Philippe Prevost, Desmarest de  Maillebois, Michel de Poncins, et bien d'autres.

La zone euro s'enfonce dans les abîmes de la récession et dans une nouvelle grave crise monétaire. Sur Europe 1, ce dimanche, les réponses apportées par Moscovici devraient plonger dans l'embarras les financiers et les épargnants !.


" La manifestation organisée à Paris dimanche par la FNSEA s’annonce spectaculaire avec 10 000 éleveurs attendus." Ouest-France
10 000 éleveurs de la FNSEA marchent sur Paris via seront-ils sacrifiés sur l'autel du cinéma et de la culture ?

Un Grand Marché Transatlantique de libre échange avec les Etats-Unis, les technocrates de Bruxelles avaient déjà dit oui !.

Cet accord de libre-échange entre les Etats-Unis et une Europe désunie est une belle aubaine pour les multinationales et un gros risque pour la France, pour son agriculture et pour son industrie déjà bien mal-en-point.

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/06/un-grand-marche-transatlantique-de.html 

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/06/apres-la-grece-chypre-la-france-et-les.html

jeudi 20 juin 2013

"Tous pourris !". Le Monde du Mardi 20 juin 1978, il y a 35 ans déjà, les temps n'ont guère changé !



Dans ce monde politique «du tous pourris», pourquoi les élus condamnés reviennent-ils à leur premier amour comme les têtes de l'hydre de Lerne ?. Aujourd'hui, 20 juin 2013, les députés ont refusé l'inéligibilité des élus condamnés pour corruption ?

  Vendredi 31 décembre 2010 :

http://zen-fiatlux.blogspot.com/2010/12/i-have-dream-jai-fais-un-reve-pour.html


I have a dream ( j'ai fais un rêve ) pour cette nouvelle année 2011

Des Voeux sincères !Ce serait ZEN pour 2011,si nos élites politiques s'inspiraient de ces bonnes résolutions : "...Le bonheur du peuple serait assuré si les vertus bourgeoises d'ordre, d'économie, de prévoyance, d'équité, de constance, devenaient fonctions et apanage de l'Etat..." Jean Prévost - éditions Albin Michel

" Progrès et régression dans l'histoire " ..." Le bonheur n'est pas dans l'histoire, mais le malheur y est..." Dernière édition Le Monde N° 10 384 du Mardi 20 juin 1978

" Le projet occidental, en son fond, est un rêve de puissance censuré par une inquiétude morale sans cesse renaissante. Action et contradiction : tourné vers l'action, parfois investi par elle, l'homme d'Occident est en même temps structuré par une exigence intime qui va souvent jusqu'à la contradiction de soi. Secrètement le Sermon sur la montagne par ses aphorismes paradoxaux juge l'ordre temporel, le relativise, lui communique mauvaise conscience et fragilité."
Puissance et Fragilité :

OUEST FRANCE du vendredi 31 décembre 2010 et du Samedi 1er – Dimanche 2 janvier 2011

L'avant dernier paragraphe de l'éditorial « Lucides et courageux » par François Régis Hutin

« Relancer l'espérance »...« Il nous faut mobiliser nos coeurs et les moyens dont nous ne sommes pas démunis pour aller de l'avant sur les chemins de l'avenir. Voilà ce que nous souhaitons pour notre pays, pour l'Europe et ses amis, pour notre humanité. Celle-ci ne s'épanouira que dans une solidarité globale construite sans répit ni relâche. Nous le pouvons si réellement nous le voulons.»...

Général de Gaulle entouré des Chefs d'Etats Africains

« Omar BONGO et les hommes politiques français »

http://www.wat.tv/video/omar-bongo-hommes-politiques-38to1_2gtn9_.html
Vidéos Le-lion-de-Makanda-mwan-M

«WikiLeaks met en cause Bongo, Chirac et Sarkozy»

« Près de 30 millions d'euros auraient été détournés de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC) à son profit par le défunt président gabonais Omar Bongo et auraient aussi profité à des partis français.»
AFP/Archives/Patrick Kovarik
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/wikileaks-met-en-cause-bongo-chirac-et-sarkozy_948777.html

Un député de gauche : " On fait du Sarkozy, en pire."
[...]
La qualité du travail législatif se dégrade?
Par la force des choses. Actuellement, beaucoup de textes passent par la voie de l'urgence. Il devient quasiment impossible de les réécrire, de discuter du fond. Cela devient très manichéen: «Vous êtes pour? Vous êtes contre?». Nous produisons sans réfléchir. On fait du Sarkozy, en pire. Cela aura forcément des conséquences. [...]

http://zen-fiatlux.blogspot.com

http://zen49.blogspot.com

mercredi 19 juin 2013

Staphylocoque doré au menu du G8 pour défendre, bec et ongles, notre culture française. Avec les félicitations des EELV-PS ! !


Vous avez goûté  à la récession économique, aux régimes sociaux amaigrissants et aux soins médicaux moins accessibles, c'est insuffisant pour le président Hollande et ses socialistes, à la botte de l'Allemagne et de la Commission européenne, !. Désormais, ils vous proposent un boeuf aux hormones, des OGM à volonté et du poulet à l'eau de javel !. Bon appétit.

Pourtant que ma campagne était belle !

Protéger sa culture contre l'agriculture
La France est au summum de cette supercherie
Staphylocoque doré, le choix de Barroso
Qui pululle aux US dans toutes les porcheries
Les élevages en batterie de troupeaux de bovins.
Qui sont les responsables de cette forfaiture ?.
Ce sont les technocrates de cette zone euro.
Eleveurs industriels ne sont pas tous ricains ;
On trouve des canadiens et des néerlandais
Qui sont souvent porteurs de cette bactérie.
Le SARM* prolifère chaque jour davantage,
Il tue de plus en plus, provoque épidémie,
C'est pas l'antibiotique nommé méthicilline
Qui en viendra à bout, dans de nombreux élevages.

Qu'en disent nos écolos de cette bactérie
Qui provoque chaque année, des milliers de décès ?.
Elle est en pleine croissance dans ce monde de bestiaux
Qui passent toute leur vie à l'étroit d'un enclos.
L'Europe étouffe la France avec tous ses excès,
Toutes ses directives satisfont les lobbies
Qui ne pensent qu'au fric, usant d'arguments faux.
Les Etats et les banques s'accrochent à leur euro.
Santé et céréales, les bovins, les volailles,
Ils ne sont plus soumis au contrôle sanitaire.
Tout y passe, désormais, pour ces spéculateurs
Qui n'ont aucun scrupule à faire crever leur peuple.
La France, avec ses porcs bourrés d'antibiotiques,
Clameur d' EELV, un souvenir cruel
Qui n'a pas empêché le poulet eau d'javel !.
Babélisme à Bruxelles, qui sont ces arbitraires
Qui décident de tout, dans une telle pagaille ?.
Privilégiés d'Europe, nantis ces politiques,
Qui ont pour seule rangaine, un langage destructeur
Contre Marine Le Pen, la seule qui aime son peuple.

*SARM [Staphylocoque doré résistant à la Méthicilline]
zen-fiatlux le 19 juin 2013


Un Grand Marché Transatlantique de libre échange avec les Etats-Unis, les technocrates de Bruxelles avaient déjà dit oui !. Le 14 juin dernier, les ministres européens du commerce ont donné leur accord, y compris sur les services audiovisuels, avant que la France ne revienne sur ce dernier engagement !. [...]



Pourtant que ma campagne était belle, parodie de « Pourtant que la montagne est belle » Jean Ferrat

Leur vie, ils seront des énarques, des politiques « minables ». De quoi attendre sans s'en faire, Que la retraite sonne. Il faut savoir ce qu'ils nous préparent, Manger du poulet à la javel, du boeuf aux hormones, du maïs OGM....

HISTOIRE  DE  NOTRE FRANCE, de ma France


Esclaves chrétiens, maîtres musulmans : L'esclavage blanc en Méditerranée (1500-1800) [Poche]

http://zen-fiatlux.blogspot.com

lundi 17 juin 2013

Amis du Lot, de Villeneuve-sur-Lot et de la 3ème circonscription, électrices et électeurs, vous nous avez ouvert le chemin de la démocratie


France, Référendum de juin 2005, Résultats 54,5% de NON à cette Europe, toujours imposée actuellement !. 
Les électrices et les électeurs villeneuvois de la 3ème circonscription du Lot ont ouvert le chemin de la liberté et, l'éclatement de la bipolaristion politique qui empoisonne la vie des français depuis plus de 30 ans !. Ce pamphlet vous est décerné en remerciement pour votre lucidité.

Un repli de la gauche à chaque scrutin local
Est le signe d'un déclin qui lui sera fatal
Pourquoi, me direz-vous ?, pour une simple raison
Que l'Europe imposée, les français n'en veulent plus.
Cette cour élyséenne, parlement de Bruxelles,
Ils n'ont aucun pouvoir pour prendre une décision.
Une France asservie aux caprices de Merkel
Et au triumvirat qui en veut toujours plus
De recul social et de démantèlement
De notre modèle français, aux mains des eurocrates.
Après avoir bafoué le NON des électeurs,
PS et UMP, ils se disent démocrates !.
Le peuple est souverain, Ils l'ont tous oublié.
La confiance du peuple et son ressentiment
A l'égard des partis qui rejettent leurs erreurs
Sans rien à proposer qu'une France humiliée
Par une Commission et des banquiers véreux
Qui n'ont qu'une seule idée, nous rendre malheureux.
zen-fialux. le lundi 17 juin 2013

Les voyous ne sont pas où les médias le disent !.


Résumé du 1er tour de la législative de la 3ème circonscription du LOT

17 candidats se sont présentés à cette législative de la 3ème circonscription du Lot. Le candidat PS arrivé 3ème, il ne franchit pas la barre des 12,5% des électeurs inscrits ; il ne peut se maintenir. 43,34% de votants contre 57,12 en 2012.

Résultats du 1er tour :
Le maire de Fumel UMP : 28,71% ( il avait perdu contre Cahuzac en 2012 )
Le candidat soutenu par le FN-Bleumarine : 26,04% ( il est en tête dans la ville de Villeneuve-sur- Lot : 27,6% contre 23,5% au candidat UMP )

La rue en sens interdit conduit à une jolie bastide qui abritait l'ancienne mairie de Villeneuve-sur-Lot

Monsieur Pouic, corrézien domicilié près de Cornil, il va reprendre ses sondages en septembre prochain !. Bonnes vacances pour celles et pour ceux que l'Europe et les UMPS n'ont pas encore ruiné !. Pour les autres, ils ne vous restent plus qu'à subir la récession, le chômage et les nouveaux impôts et prélèvements.

Pourquoi les politiques et les banques vous mentent ?. Notre seul Prix Nobel d'économie, Maurice Allais, décédé l'année dernière, il avait relaté, dans le moindre détail, ce qui nous arrive aujourd'hui. Le seul argument des politiques français UMPS, puisqu'ils n'ont rien d'autres à proposer, c'est de manier la peur de la sortie de la zone euro !. Ce serait bien pire qu'ils disent, tous ces nantis politicards qui savent bien que leurs privilèges de parlementaires à Paris comme à Bruxelles et à Strasbourg, ça ne va pas durer. Les 1500 lobbys installés à Bruxelles, paradis fiscal, s'en donnent à coeur joie pour corrompre tout ce petit monde extrêment bien payés.
 A nous-mêmes et à nos voisins européens : " où il y a justice, il n'y a pas de pauvreté ". Confucius
http://zen-fiatlux.blogspot.com

vendredi 14 juin 2013

Un Gattaz peut en cacher un autre, les entreprises françaises qui délocalisent privilégient l'UE...


Dans la famille Gattaz, les anciens syndicalistes ont connu le père. Aujourd'hui, ces jeunes syndicalistes auront à faire au fils !.

« Ce qui manque à nos syndicats, pour être crédibles, c’est avant tout une véritable responsabilité dont ils sont totalement dépourvus à cause de leurs innombrables immunités, sinon reconnues, du moins admises et tolérées. » Yvon Gattaz, président du CNPF [devenu le MEDEF] de 1981 à 1986

Parodie de ce billet d'Yvon Gattaz à l'égard de l'eurocratie de Bruxelles :

"Ce qui manque à nos [technocrates européens], pour être crédibles, c’est avant tout une véritable responsabilité dont ils sont totalement dépourvus à cause de leurs innombrables immunités, sinon reconnues, du moins admises et tolérées."


Le nouveau président du MEDEF est connu : Pierre Gattaz
Un extrait de sa campagne : Cette vérité des chiffres n'est plus à la contestation. Les responsables sont connus !. Que le président et son gouvernement s'attaquent au trop plein d'élus et de parlementaires, le Medef fera le reste, la relance de l'économie et la création de vrais emplois, en France

L'arrivée d'un nouveau grand patron au MEDEF, ça méritait un pamphlet sur une Europe et une France très mal gouvernées

Une cinquième République en pleine déliquescence
Qui a berné son peuple, sacrifié son honneur.
Au profit de banquiers alchimistes de fortune
Capables d'exterminer, pour vivre dans l'opulence,
Les peuples européens prisonniers de leur peur
Propagée sans vergogne des propos d'infortune
Par des gouvernements et des parlementaires
Qui ont vendu leur âme pour conserver leurs droits.
Une monnaie unique vouée à l'arbitraire
D'agences de notations et de zones de non-droits
Qui ne sont qu'au service de gros spéculateurs
Des marchés financiers qui jouent avec l'euro.
Leurs paradis fiscaux, une source de corruption
Où l'argent coule à flots pour acheter du bonheur
A des hauts fonctionnaires, des élus socialo-
Démocrates de droite, c'est de la perversion

Et comble de l'horreur de cette oligarchie
De ces républicains qui pratiquent la gabegie
Dans les finances publiques et les marchés publics,
leur seul mot à la bouche, la solidarité !.

Honnête citoyen, populiste de surcroît,
Ce pamphlet en serait doublement imparfait
Si il n'évoquait pas cette recherche d'«Absolu»
Par une commission, organe parlementaire,
Chargée d'interroger l'inpecteur des finances
Qui aurait révélé, il y a bien dix ans,
Qu'un élu de province avait été tenté
Par un exil fiscal chez nos amis les suisses.
L'ascension politique sous des gouvernements
De bord bien différent, lui permet d'obtenir
Commission des finances au titre de président,
Puis occupe le maroquin du ministre du budget.

Phantôme de Balzac, monsieur Balthazar Claes,
serait-il influent auprès des eurocrates,
Pour leur avoir transmis cette folle passion ?.
Dépenser sans compter, ruina ce grand bourgeois,
qui chercha toute sa vie la pierre philosophale.
Le plus grave dans tout ça, c'est qu'il était flamand
zen-fiatlux le 14 juin 2013



Les entreprises françaises qui délocalisent privilégient l'UE
"... Le fait que 55% des entreprises qui délocalisent le font vers l'Union européenne "est en décalage avec le discours des politiques et des médias et la perception de l'homme de la rue"....

http://www.boursorama.com/actualites/les-entreprises-francaises-qui-delocalisent-privilegient-l-ue-eae992b841344bf035e727f234917567

lundi 10 juin 2013

BLEU MARINE a le vent en poupe. ANGERS SOS, la municipalité fait exploser son budget com dans les quartiers !





Municipales : le Front national espère s'ancrer localement
" Le parti de Marine Le Pen a perdu du terrain dans les métropoles mais a conquis une importante partie de l'électorat dans les villes moyennes. Les candidats FN veulent s'imposer aux municipales pour mieux se placer aux législatives.
À neuf mois des municipales, l'UMP et le PS ne cachent pas leur inquiétude face au dynamisme du Front national. Marine Le Pen affirme volontiers que son parti «aura des maires en 2014, et des centaines et des centaines de conseillers municipaux». En tout cas, la bataille sera âpre dans les 51 villes de plus de 4000 habitants où l'extrême droite a dépassé 43% au second tour des législatives de 2012. [....] "
http://bour.so/n/OglBD#.UbYq64_CLuk.blogger


Photo, ci-dessous, qui montre bien le peu de considération de la mairie pour les habitants des Justices ! Une démocratie socialiste sur papier glacé avec une situation financière extrêmement fragilisée contrairement à ce que voudrait nous laisser entendre la majorité municipale.

" la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf "
" [...] l'épilogue :
" Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages. "
Jean de La Fontaine


Aux Justices, plus de 3 ans se sont écoulés, l'état de ces deux places de parkings n'ont pas évolué !. Entre-temps, le nouveau maire de janvier 2012 a préféré décorer ses petites rues du quartier en apposant des panneaux 30 Km/H sur des bouts de chaussées déformées !. Quelle considération pour les habitants du quartier des Justices qui ont déjà été pénalisés par les espaces entre deux arrêts de bus et la suppression d'une ligne de bus directe centre ville. Frédéric Béatse ne voit que par le Tram qui n'a pas été une réussite ni en fréquence, ni en remplissage mais, il a coûté la peau des fesses aux contribuables et la maintenance se révèle onéreuse. Les yeux de cette municipalité sont tournés vers les hauts des Capucins, lieux de culte musulman et piscine ludique, spa, etc..... Que dire des nombreux chantiers de constructions inachevées, qui ne trouvent pas preneurs, malgré toutes les aides financières proposées par la mairie et Angers-Loire-Métropole ?
A voir le gaspillage de papier que beaucoup ne liront même pas, n'ayant plus confiance en leurs élus, les électrices et les électeurs angevins ne peuvent que constater que la peur a envahi le cercle restreint du maire PS désigné par son mentor, Jean Claude Antonini, toujours président d'ALM.

Quand on voit l'argent public jeté par les fenêtres dans les dix quartiers d'ANGERS, cette avalanche de communication municipale se transforme en scandale électoral financier !. Cette majorité de gauche n'éprouve aucune honte à bourrer les boîtes à lettre des angevins. Le menu est le même pour chacun des 10 quartiers, seul le texte et les photos sont adaptés à chacune des mairies de  quartier : un cartonnage A3, texte multicolore + Photos, plier en six + un carton d'invitation + une moitié A4 de pub textes et photos couleurs, le tout est distribué dans toutes les boîtes aux lettres de la ville d'Angers pour un budget de XXX €uros !. Les écolos EELV ne trouvent rien à y redire !

C'était le cadeau de bonne année de Béatse distribué aux 1500 à 2000 "forces vives" angevines !. Combien ça a-t-il coûté aux contribuables ???

Rendez-vous en mars 2014, ça va vite venir !. Les appels à faire barrage au parti Bleu Marine, ça a marché en 2002. Vous verrez que cette fois-ci, l'appel à la discrimination du FN par l'UMPS et les autres partis politiques aura vécu.


La Fontaine proclamait :"Diversité,c'est ma devise", diaporama et parabole de St Augustin revus et corrigés
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/06/la-fontaine-proclamait-diversite-cest.html