mardi 31 décembre 2013

La sainte monnaie unique nous a conduit à l'enfer, à la casse des nos entreprises et dans le merde où nous sommes !. Guaino, Pays de la Loire...





 
Le grand chambardement, l'arrivée de l'euro,
Eurocrates, technocrates, ils se congratulaient,
Une nouvelle terre promise pour les économistes
Cette monnaie unique, nouvel eldorado
Pour eurodéputés, mais pas pour les français,
Qui perdent leur emploi, ne sont plus optimistes


Même dans notre région, qu'on dit la moins touchée
Si l'on n'en croît l'INSEE, le chômage progresse.
Recul de l'inflation annonce une déflation
En France, pas de croissance, malaise d'une société
Elle est en récession, un signe de détresse.
A Bruxelles, on s'en moque, populistes soumission.


 
Entendre Henri Guaino, la plume d'un président
Apostropher le peuple en citant Antigone
Est-il resté au stade du complexe d'Œdipe
Pour s'arroger le droit de juger, d'imposer
Son concept du pouvoir, consensus indécent.
Il oublie que le peuple ne veut plus faire l'aumône.
Suspicion malhonnête, il n'a rien dans les tripes
Ce scribe sans état d'âme, lire le lien accolé,

Sur BFMTV, ce matin chez Bourdin,
Cette plume élyséenne incitait à la haine
Quand il ose affimer, manque de fraternité
Au FN-RBM, ADN inhumaine !.
Le discours de Dakar, on oublie le pétrin.
On vole pas dans les plumes d'un si grand effronté.
Zen-fiatlux, le mardi 31 décembre 2013.


En Région Pays de Loire, l'emploi de la région résiste mieux qu'ailleurs dans tous les secteurs «...La croissance de l'emploi y est l'une des deux plus fortes des régions françaises au cours des années 1990 et reste dans le peloton de tête dans la décennie suivante...» [ avant l'arrivée de l'€ ]

La décennie qui a précédé l'entrée de la monnaie unique avait vu une progression de plus 3,2% d'emplois salariés dans l'agriculture et dans les secteurs marchands, plus 3,4% et non marchands, plus 2%; dans l'Industrie, plus 0,2% et la Construction, plus 0,5%
Après €uro
La décennie, qui a suivi l'entrée de la monnaie unique, elle connaît une décélération constante de l'emploi salarié, moins 1,2% dans l'agriculture et dans les secteurs marchands, plus 1,4 et non marchands, plus 0,9%; dans l'Industrie, moins 1,3% et la Construction, plus de 1,7%. Sources Insee

dimanche 29 décembre 2013

Travailler en Belgique, la France devrait s'en inspirer - Réduire les dépenses : Loyers impayés. Trop de ministres et parlementaires Français. Tricheurs, etc...


L'Europe de Bruxelles ne dit mot sur la politique de l'immigration appliquée en Belgique. La franchise et l'honnêteté seraient donc la qualité politique, première, des belges qui reconnaissent qu'ils n'ont plus les moyens de subvenir aux besoins élémentaires des personnes immigrantes. Depuis plusieurs mois, l'immigrant, européen ou autre nationalité, qui n'a pas de contrat de travail et, qui ne bénéficie pas d'un salaire suffisant pour vivre, il a 3 mois pour quitter le territoire. Ce système est en vigueur en Australie, le français ou l'européen qui ne travaille plus ou que son contrat de travail n'est pas renouvelé, ils ont droit au même traitement !. 

Autorisation de séjour

Les travailleurs qui séjournent temporairement en Belgique pour y fournir un service ne sont pas des touristes. Ils doivent donc s'enregistrer dans la commune où ils résident temporairement.
La procédure varie selon que la durée escomptée de la prestation de services dépasse 3 mois ou non.
https://www.socialsecurity.be/foreign/fr/employer_limosa/infos/otherobligations/residence_permit.html



« Les locataires privés d'«assurance-maladie»

Selon Bercy et Matignon, il y a, chaque année, 150 000 dossiers de loyers impayés. Ils ont décidé d'enterrer l'idée d'une «Sécurité sociale du logement », invention Cécile Duflot pour locations privées. Elle sera remplacée par un système «...qui devrait définitivement être adopté le 16 janvier, sera géré par une nouvelle agence qui emploiera de 20 à 40 fonctionnaires et devrait coûter au Trésor public 400 millions d'€uros, ponctionnés pour partie sur le 1% logement, [en réalité sur le 0,40% logement], supposé financer la construction des logements sociaux ! » Sources Le Canard enchaîné du mardi 24 décembre 2013.


Quand les députés socialistes trichent à l'Assemblée Nationale Mariage gay

Quand disent-ils aujourd'hui, nos ministres de la Justice et de l'Intérieur ?.

Publié le 4 février 2013,
Cette nuit là, le vote des députés socialistes a bien été falsifié. Cette grave entorse au règlement de notre Vème République, c'est une véritable supercherie !. Ce scrutin a bien eu lieu dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 février 2013 ; le président du groupe UMP "Christian Jacob" a été obligé de faire un rappel au règlement pour faire cesser la "triche" des députés de la majorité : ( 60 présents = 148 votes ?, et en séance publique... !!).
La vidéo dure 48 secondes... ( et, bien sûr, aucun commentaire dans les médias ?? ). Car c'est ainsi que passent les lois... ce n'est même plus le 49-3 qui était déjà choquant !!!

Président-France Europe. "L'identité malheureuse". Cadeau de fin d'année des députés : TVA + 10 milliards d'€...

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/11/president-france-europe-lidentite.html


Nos libertés en danger, quelle a été ma surprise de relire le texte du chansonnier Pierre-Jean Vaillard...

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/11/nos-libertes-en-danger-quelle-ete-ma.html

vendredi 27 décembre 2013

Un pays qui n'est plus souverain, qui a perdu son âme sur l'autel de Bruxelles, il est en perdition

Ami(e) entends-tu la colère du peuple qui gronde


Jeudi, vingt six décembre, publication fertile
Du décompte de chômeurs, défi du président,
Inversion de la courbe des demandeurs d'emploi,
Toujours en progression, sommes-nous des imbéciles
La hausse est contenue, grâce au gouvernement.
Mais où sont-ils passés, les ministres aux abois ?

Assouline, hier matin, chômage des jeunes en baisse
Hier soir, vers dix-huit heures, plus dix-huit mille chômeurs.
Les jeunes les plus touchés, pas de quoi s'inquiéter
Quand on entend Sapin, les perspectives renaissent
Où sont-ils donc passés députés Sénateurs,
D'habitude, ils commentent, ils nient la «vérité» !.
 
Comment peut-on admettre ces propos optimistes
Comment doit-on comprendre la négation des chiffres
Comment ne pas hurler quand on entend Sapin
Comment « Moi président » se fend d'une réussite
Comment « Moi président » il cherche ses sous-fifres
Comment « Moi président » il n'est donc qu'un pantin.

Ma France originelle, fille ainée de l'église,
Ma France, les socialistes, ils veulent l'assassinée
Ma France, des droits de l'homme, les français oubliés
Ma France, républicaine, restera insoumise
Ma France, les patriotes, ils crieront victoire
Ma France n'en veut plus d'un régime Directoire

USA à sa Banque et sa planche à billets
Les anglais, leur monnaie et leur livre dévaluée
Les allemands, leur export, gouvernement restreint
La France son arrogance, BCE son guichet
Ministres à profusion, sénateurs, députés,
Fonctionnaires en tout genre et ses partis vauriens.

Zen-fiatlux, le 27 décembre 2013


On ne joue pas avec les allumettes....!

mercredi 25 décembre 2013

Cette année 2013, vous a-t-elle satisfaite ?. Pistes cyclables utilisées par des "connards"...


Championnat de France 2013-Lannilis-29

Un réseau routier breton d'une commune du Léon, en tout point remarquable, enrobages, marquages au sol et signalisations routières, qui n'a rien à envier au réseau routier corrézien [un cadeau chiraquien], là-bas, les autoroutes sont gratuites.

Devant la Gare SNCF d'ANGERS

Cette année deux mille treize vous a-t-elle satisfaite ?.
Pour des gens raisonnables, nostalgiques du passé,
Ils ont perdu confiance dans ce monde hypocrite,
Où les réseaux sociaux accompagnent les défaites.
Un pouvoir décadent, des français épuisés,
La France est engluée dans des actions sans suite.

Fais pas ci, fait pas ça, règlements à outrance
Imposés par des gens, étrangers à la France.
Le communitarisme et l'individualisme
Sont les règles aujourd'hui, doctrine du socialisme.
Noël et premier d' l'an, laisseront le souvenir
De cette tempête Dirk qui ne cesse de sévir
A travers toute la France, provoquant le malheur,
Un signe du destin, une entrave au bonheur.

« piste cyclable (et cycliste connard)

Jeudi 11 septembre 2008
Réglementation et législation, piste cyclable en milieu péri/hyper urbain, modification du comportement d'un brave type à pied en cycliste connard hors la loi et qui s'octroie un droit absolu de vie ou de mort sur les autres usagers de la voie publique. Rappel: la vitesse sur piste cyclable en milieu urbain est de 10 à 20 km/h maxi. Alors Monsieur Sarkozi, à quand les radars pour les vélos? »...
[...]
«....Je le répète une dernière fois: quelque soit le moyen de locomotion, tout usager à le devoir de ralentir à la vue d'un obstacle, voire de stopper sa course (folle dans le cas des connards de cyclistes), et de repartir lorsque la voie est libre. Dernière question: on doit être prudent lorsque l'on dépasse un cycliste, (ce qui est bien normal) pourquoi ces connards de cycliste n'ont pas la même attitude avec les autres?
Mais non, le cycliste connard est cycliste, certes, mais n'oubliez pas qu'il est aussi devenu connard. Malheur à celui qui croise son chemin...»
Publié par LoudMaster

Le vivre ensemble prêché par une gauche divisée démontre, à chaque instant, son incompatibilité et son incompétence. Une hypocrisie de plus à mettre au crédit de bobos socialistes qui ne pensent qu'à leur bien-être, en vivant, largement, sur les deniers publics

http://zen-fiatlux.blogspot.com

lundi 23 décembre 2013

NOËL 2013, la France est isolée. L'Europe est divisée. L'Afrique est enflammée. A l'aide papa NOËL



Du Noël deux mille treize, que doit-on espérer,
Pour nous et nos enfants, nos familles, nos amis,
Un bonheur éphémère, une joie d'être ensemble 
C'est la naissance du Christ pour les chrétiens du monde.
Pour d'autres, ce sera, les cadeaux partagés.
Pour tous nos politiques, l'espoir d'être compris.
Il faut croire au miracle, même quand la terre tremble.
P'tit Jésus, Père Noël, évitez-nous la tombe.


Un président Français qui veut jouer le Khalife
En Afrique, au Mali, et puis en Centrafrique,
Plus personne ne le suit, va-t-en-guerre soustractif,
Isolé d'une Europe et même de l'Amérique.
Ministres, parlementaires, sont-ils bien à leur place ?.
La Français divisés, la France controversée.
Gendarme de l'Afrique, et sans perdre la face,
Les risques sont importants, la tâche malaisée.
Les rejets de la France des pays francophones
Messages relayés, les tam-tams résonnent
Au fin fonds des Etats très souvent désunis.
Angola et Bénin, puis Burkina faso
Cameroun, Côte d'Ivoire, Congo, sa République,
Le Gabon, la Guinée, Mauritanie, Mali,
Le Niger, le Rwanda, République Centrafrique,
Le Tchad et le Togo, l'Etat du Sénégal,
L'ensemble de ces pays islamistes et cathos,
S'opposent au vivre ensemble, un climat général !.

Photo Wilkipédia

Multiculturalisme d'une France apaisée,
Culture du vivre ensemble, des quartiers dégradés,
Corruption financière, spéculation boursière,
Devenues le credo d'une France dépensière,
Tout ça, en dix-huit mois, quel bilan désastreux,
C'est bien le désespoir des français malheureux.

L'europe de Bruxelles, ses marchés financiers,
Eurocrates oligarques, des magnats sans pitié,
Ils étouffent les Etats par toutes leurs directives,
Ils contrôlent, ils imposent toutes leurs initiaves.
Peu importe le chômage, la misère grandissante
Dans toute la zone euro, Troïka est puissante.

Cette nouvelle guerre mondiale, elle est économique.
L'€uro, cette imposture d'une monnaie unique
Qui condamne les Etats à une soumission
Au pays le plus fort dans ses exportations.
A force d'endetter, d'appauvrir ses voisins,
L'Allemagne, pragmatique, anticipe son destin.

Mais que fait-on en France, la guéguerre politique.
Polémiques, invectives, menu d' la République.
La France croûle sous les dettes, les français aux abois.
Ce n'est pas leur problème, chacun veut être le roi,
Pour placer sa famille, ses amis des réseaux.
La France des assistés, les Français sont des veaux.

Zen-fiatlux, le 23 décembre 2013

Musée Jacques Chirac, Sarran, Corrèze.

http://zen-fiatlux.blogspot.com

vendredi 20 décembre 2013

"NON aux enfoirés", une leçon d'intelligence et de lucidité d'un Belge donnée à une association caritative promotionnelle.


 
Stromae a refusé de participer à la tournée des Enfoirés 2014. © EUROPE 1

Il est formidable ce chanteur Belge. « Pourquoi Stromae a refusé les Enfoirés » Réponse de l'intéressé :

"J'ai un problème à mêler mon image à une association caritative", a expliqué le chanteur, qui estime "qu'on peut soutenir des associations de manière plus discrète" Europe 1

Le métisse de Bruxelles

A cinq jour de Noël, dire non aux enfoirés,
Conviction affichée, ça a de quoi choquer.
Stromae, Maestro, intelligent, bosseur,
Personnage discret, pas adepte du coup de coeur
Il n'aime pas étaler sa générosité
Exemple pour des rapeurs en mal de tournée.
Son refus motivé, espoir pour une jeunesse
Refuser les paillettes, miroir aux alouettes,
Bravo au jeune artiste, un vrai homme de tête.

" Alors on danse ", il est " Formidable "

Le chouchou de mes petites filles, déjà grandes pour certaines, elles aiment très, beaucoup, Stromae. D'ailleurs, c'est grâce à elles que j'en ai entendu parlé. Cette grande foire publicitaire permet à ces artistes-comédiens-saltimbanques, des nantis parmi de nombreux pauvres, artistes compris, de conforter leur notoriété "en décadence pour certains". Les plus importants sont défrayés, hôtels, restaurants, etc...et, qui payent leur DVD et autres objets publicitaires, ce sont ces gamins, ces jeunes qui ont très, très peu de moyens, donc leur famille (pauvres) ?. Qui payent leur énorme privilège d'indemnisation chômage, [la meilleure caisse de chômage au Monde, hyper déficitaire] tous les salariés du privé ?. Si tous ces gens avaient le coeur sur la main, ça se saurait.
Ils commenceraient par payer leurs impôts en France, à accepter de partager la manne publique de leur indemnisation avec tous les chômeurs. Vous êtes jeune, monsieur Stromae, et une jolie carrière en perspective, vous tend les bras. Votre refus, motivé, aura le mérite de faire réfléchir la société française et les politiques nantis. Bon vent Mr Stromae, les Belges ont de quoi être fier.


jeudi 19 décembre 2013

Les institutions [Européennes] entretiennent un dialogue ouvert, transparent et régulier ?. Libérons-nous de la doctrine de cette Troïka cynique EELV-PS-UE



Ma réponse à Mr Lambda sur Atlantico, elle me permet cette entrée en matière :
Bonjour monsieur lambda, je me trompe, certainement, si je vous qualifie d'étoile géante à fonction numérique nulle ; ne m'en veuillez pas pour autant. Je me souviens de mon bref passage à La Mennais (en 56). Le frère du frère Jean-Marie de Lamennais était un libéral catholique, un ultramontanisme. Pourquoi vous dis-je ceci, uniquement pour " imiter" le discours de nos parlementaires et de nos ministres qui, ayant perdu toute crédibilité sur le sol français, ils essaient, tant bien que mal, d'aller se refaire une virginité en Afrique et en Europe. Vous voudriez que l'on fasse de la politique avec les actuels partis gouvernants, ça ne tient pas debout. A mon humble avis, nous ne nous sommes pas "éclatés" dans la même cour et, je ne joue plus aux billes depuis un temps certain. Bien à vous monsieur Lambda, transmettez mes amtiés "politiques" à vos amis. Joyeux Noël


Article 8 B du traité de Lisbonne

Question écrite n° 14541 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)
publiée dans le JO Sénat du 22/07/2010 - page 1894


M. Jean Louis Masson attire l'attention de M. le Premier ministre sur le fait que selon l'article 8 B du traité de Lisbonne « les institutions entretiennent un dialogue ouvert, transparent et régulier avec les associations représentatives et la société civile ». Il souhaiterait savoir comment, dans le cadre du respect des principes constitutionnels, des mesures concrètes d'application peuvent être envisagées au niveau national.

Transmise au Secrétariat d'État aux affaires européennes
http://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ100714541.html

Réponse du Ministère des affaires étrangères et européennes
publiée dans le JO Sénat du 25/11/2010 - page 3082

Comme le rappelle l'honorable parlementaire, l'article 11 du traité sur l'Union européenne (art. 8.b du traité de Lisbonne) répond à l'un des objectifs que la déclaration de Laeken avait assigné au processus de révision des traités en 2001 : « augmenter la légitimité démocratique et la transparence des institutions » et favoriser la création d'un véritable « espace public européen ». Si les dispositions du traité de Lisbonne s'inscrivent dans la continuité des mesures prises depuis le traité de Maastricht (amélioration de la représentativité des collectivités locales et régionales via le comité des régions, création du Réseau Europe direct en 2005, mise en place d'un registre des représentants d'intérêts en 2008), elles introduisent néanmoins des innovations. La mesure la plus emblématique est à cet égard la définition de « l'initiative citoyenne » mentionnée à l'article 11 paragraphe 4 TUE, qui doit permettre à un million au moins de signataires, provenant d'un nombre significatif d'États membres, de demander à la Commission de présenter des propositions législatives. Dans cette perspective, la Commission a présenté le 31 mars dernier sa proposition de règlement qui est actuellement en cours d'examen. Après l'accord politique trouvé au Conseil le 14 juin dernier, les travaux ont été engagés au sein du Parlement européen, en vue d'un accord en première lecture d'ici à la fin 2010. Dans cette négociation, les autorités françaises sont attachées à définir un cadre juridique fiable afin d'assurer la bonne utilisation et la crédibilité de ce nouvel instrument de démocratie participative.»

Versions consolidées du traité sur l'Union européenne (TUE)

et du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE)

Wiki : Article 11, TUE TFUE révisés
« Les institutions donnent, par les voies appropriées, aux citoyens et aux associations représentatives la possibilité de faire connaître et d'échanger publiquement leurs opinions dans tous les domaines d'action de l'Union....»

  
Subventions, Incohérences politiques, Vote des étrangers, Conseil Général, Berges de Maine, KEOLIS, Restos http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/12/subventions-incoherences-politiques.html
 
Berges de Maine au siècle dernier, les politiques de l'époque étaient, plus sages et moins interressés. Ils respectaient la nature, eux !

dimanche 15 décembre 2013

Euthanasie, de quoi se mêlent-ils ces politiques ?. Ils font déjà mourir leurs retraités du privé ?. Travailler toute sa vie pour ensuite tendre la main ?.

Des politiques qui se victimisent !

Chaque jour, dans les hôpitaux, les cliniques et même à domicile, des situations identiques se produisent. Nombreux sont les médecins, les équipes médicales, les familles de malades souffrant d'un cancer en phase terminale, ils font tous, le maximum, pour éviter des souffrances inutiles. Ces jours- ci, Y'en a marre d'entendre l'apitoiement de personnalités politiques, sur leur petite personne. Une ministre qui dévoile son cancer du sein sans préciser les soins administrés, une vice-présidente d'un Conseil général qui raconte les souffrances vécues par sa mère, etc... Vite, il faut légiférer !. Allez-vous, un jour, laisser tranquilles les françaises et les français, naître, vivre et mourir comme bon leur semble !. C'est un cancéreux du poumon qui vous le dit, pour la première fois, et qui a subi de nombreuses interventions chirurgicales, des chimiothérapies et de nombreuses séances de rayons, sans pour autant gémir, ni se plaindre et, sans en éprouver le besoin d'en parler en public.  
Nous sommes très nombreux dans ce cas-là. Maintenant, MM les politiques, un peu de discrétion et de dignité, s'il vous plaît.

Sarrans, musée Jacques Chirac

A tous ces malades qui souffrent d'un cancer, ayez confiance en notre médecine et en nos oncologues. J'avais oublié de vous dire. J'en suis sorti, il y a, bientôt, 10 ans. Depuis, visite annuelle RAS. La vie est belle, malgré nos responsables politiques qui nous en prennent, tous les jours, davantage.

A cette élue EELV :
Engagement politique de Sandrine Rousseau,
Un acte politique qui manque de conviction.
Terrible mise en scène qui déclenche mes critiques.
Hallali d'une malade qui souffre dans sa chair
Alerter les médias, responsable politique,
Notre destin tragique, la perte d'un être cher. 
Aléas d'une vie, tous dans le même bateau
Sont-ils les mieux placés, ces élus politiques
Ils exaspèrent leur peuple, utilisent l'émotion
En fait, le doute s'installe quand on bafoue la loi.


Vous, les nantis, politiques, hauts fonctionnaires, conseillers en tout genre, vous n'avez pas de coeur, sauf quand vous pensez à la fin de vie de vos géniteurs !.

Contribuables français le plus taxés du monde. Et l'Etat, notre gouvernement, nos ministres et nos parlementaires, nos fonctionnaires sont les plus nombreux au Monde, chercher l'erreur !

Les retraités du régime général des salariés du privé ont perçu au 30 septembre 2013 une pension moyenne de 653 euros par mois, selon des statistiques de la Caisse nationale d'assurance maladie.
« Les retraités du régime général des salariés du privé ont perçu au 30 septembre 2013 une pension moyenne de 653 euros par mois, selon des statistiques de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnav) publiées le 12 décembre 2013. Ce montant est brut (hors prélèvements sociaux) et ne prend pas en compte les pensions servies par les régimes de retraites complémentaires Arrco (pour tous les salariés), Agirc (pour les seuls cadres) ou Ircantec (pour les fonctionnaires non titulaires). »

1.056 euros pour une carrière complète

Toutes carrières confondues, la retraite versée en droits directs s'élève à 657 euros par mois. Elle atteint 1.056 euros pour les assurés qui justifient de tous leurs trimestres de cotisation au régime général. La pension de réversion octroyée au conjoint survivant se situe en moyenne à 291 euros par mois. Sur les 13,45 millions de retraités du régime général, 4,88 millions perçoivent le minimum contributif et 420.290 sont allocataires du minimum vieillesse (allocation supplémentaire, Aspa ou Asi).

En ce qui concerne les 216.087 nouvelles pensions attribuées au cours du 1er trimestre 2013, 20% l'ont été au titre de la retraite anticipée, 12% bénéficient d'une surcote et 9% présentent une décote. 3% du total de ces nouvelles retraites de base sont des pensions de réversion versées avant 55 ans, c'est-à-dire le plus souvent à la suite d'un décès prématuré de l'assuré.
 
Egalité pour tous, c'est bien le slogan du PS :
la pension de réversion au régime général (moins de 19.614,4 euros par an pour une personne seule)
La pension de réversion d'un fonctionnaire (Il est égal à 50 % de la pension du fonctionnaire décédé à condition d'avoir été marié au moins 4 ans). Un fonctionnaire qui a effectué ses 15 ans de carrière dans la fonction publique dépasse, déjà, les 653 euros par mois.

samedi 14 décembre 2013

Refondation des politiques d'intégration du 1er février 2013, la laïcité remise en cause par le PS ?


Après la refondation de l'école de Vincent Peillon, voilà la refondation des politiques d'intégration de Jean-Marc Ayrault qui l'avait dans ses tiroirs depuis janvier 2013 !, mais qu'ont-ils donc à vouloir tout casser et remettre en cause notre société française ?. Qu'ont-ils dit ou écrit les médias ?

Photo Wikipédia
Quel est ce touche-à-tout qui se croît tout permis,
De réveiller les haines, les querelles intestines,
Entre français de souche et personnes immigrées.
C'est un Haut-fonctionnaire, à l'abri des ennuis,
Peu importe ses erreurs, Ministère entérine,
Il a l'impunité, seul risque d'être muté.

Combien de loups sont-ils à l'Hôtel Matignon
Qui vont sortir du bois dans les semaines à venir ?.
Les taxes et les impôts, menu du quotidien
Voilà qu'on nous rajoute rapport d'intégration,
Refusée, très souvent, par tous ces immigrés,
Algériens, marocains et même les tunisiens.
Lisez-le ce rapport, il y'a de quoi frémir.
Citoyenne, citoyen, nous sommes des étrangers.
Aux émmigrés les droits, aux français les devoirs,
Ces bobos socialistes et tous leurs faire-valoir,
Il faut les virer tous avant qu'ils ne cassent tout.
Ces élus du PS et UMP sectaires,
Ils ont conduit la France comme le font des voyous
Menteurs et profiteurs, s'occupent de leurs affaires.
Zen-fiatlux, le 15 décembre 2013

Rendre confiance...

Huit mesures symboliques, pouvant être rapidement mises en œuvre à moindre coût, sont proposées par Thierry TUOT, conseiller d'état...

Confier au Haut conseil à l’intégration le soin d’établir, en s’appuyant sur la recherche, les chiffres des flux migratoires qui devront faire l’objet d’une publication annuelle
Donner la nationalité sur simple déclaration......
Aider, par une information régulière et une assistance aux démarches administratives...
S’engager sur l’achèvement du plan de rénovation des foyers de travailleurs migrants dans un délai de dix-huit mois et prendre les décrets d’application des dispositions législatives relatives à à l’accès aux prestations sociales de leurs occupants.
Consacrer une fraction des crédits de toute opération de rénovation urbaine à l’édification préalable d’un lieu de mémoire du quartier, en association avec les habitants et sous l’égide de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.
Associer localement les occupants et futurs occupants (issus ou non de l’immigration) du parc de logement social. à la définition des critères de leur attribution, et soumettre cette attribution à des formalités accrues de publicité et de transparence.
Substituer aux campagnes périodiques de régularisations l’attribution à ceux des immigrés en situation irrégulière qu’il est impossible de reconduire à la frontière d’un statut de tolérance leur permettant l’acquisition progressive de droits au séjour en échange de démarches positives d'intégration.
Permettre légalement, en concertation avec les représentants des différents cultes, des modalités d’implantation de carrés musulmans dans les cimetières.»

ET La Laïcité dans tout ça, le PS l'aurait-il oublié ?.


Synthèse - Rapport de Thierry Tuot sur la refondation des politiques d'intégration

Rapport au Premier ministre sur la refondation des politiques d’intégration, 1er février 2013.

« la Grande Nation pour une société inclusive »

« Entendue comme le phénomène social par lequel se dissipe le rôle majeur de l’origine comme facteur des difficultés sociales rencontrées par une personne donnée, l’intégration n’aheureusement, jamais cessé en France. La politique qui la favorise a en revanche, pour des raisons politiques et budgétaires, quasiment disparu.

Sa refondation, poursuivant l’objectif d’une société inclusive, repose sur la mise en œuvre de dix principes : le traitement de l’intégration, suppose une approche apaisée et confiante de la présence étrangère en France ; la politique d’intégration n’est, pour autant, pas une politique d’immigration, mais une politique de nature sociale ; cette politique plus que tout autre repose sur un devoir d’intelligence, à savoir une connaissance fine des populations concernées et des dynamiques à l’œuvre, ainsi qu’une évaluation précise des actions menées et des résultats obtenus ; plus qu’ailleurs, la puissance publique doit tenir un discours de franchise sur ses difficultés et ses défis, ses réussites et ses échecs ; l’État, qui a rôle majeur d’impulsion, doit en revanche s’appuyer pour agir sur les acteurs locaux ; cette action, fondamentalement humaniste, doit être au cas par cas menée avec respect des populations concernées et bienveillance à leur égard ; cette bienveillance doit cependant être générale, aucune action ne devant être menée en faveur des étrangers qui n’ait son équivalent, à difficultés sociales comparables, pour ceux qui ne le sont pas ; la transparence des politiques publiques est cruciale pour assurer l’ensemble de la communauté nationale du respect de ce principe ; afin d’éviter tant la stigmatisation que les effets de seuil, ce sont les territoires qui doivent être visés plutôt que les publics; enfin les résultats seront longs et difficiles à obtenir, ce qui supposera d’assumer des politiques de long terme, laissant une large place à l’expérience.»


jeudi 12 décembre 2013

Après le Mali-Bamako, aujourd'hui le Centrafrique-Bangui, demain, que nous réserve-t-il, le va-t-en-guerre ?. Qui va payer ?.


8 mai 2012, captage d'écran.
Oublie Nord du Mali, on est en pleine déroute.
Soldats en Centrafrique, réconcilier des clans
Hier, François Hollande, la durée sera courte.
Aujourd'hui, c'est un an pour Jean Yves Le Drian !.
Demain, après un an ...?.
Nos deux jeunes militaires engagés "volontaire" sont morts en service commandé. Ont-ils eu les capacités sereines d'en faire ce choix ?. Est-ce pour autant, qu'un président de la République ait le droit de décider, seul, de les envoyer au casse-pipe, pour défendre des clans ethniques et religieux qui se battent continuellement, les uns contre les autres ?.
Musée Jacques Chirac à Sarans-Corrèze

BANGUI, une création Française, on y parle Français.
Mille six cent militaires à Bangui, Centrafrique,
Ils sont partis défendre les diamants, l'Uranium.
A la fin dix-neuvième et début du vingtième,
C'est L'Oubangui-Chari, Territoire d'Outre-mer
Le mouvement M.E.S.A.N, oeuvre de Boganda,

«Mouvement d'Evolution Sociale de l'Afrique Noire» !,
En mille neuf cent cinquante, il devient député.
Sa vision fraternelle, c'est bien le vivre ensemble,
Tribalisme et racisme, leader du christianisme,
Il se veut combattant des méfaits coloniaux.
Mille neuf cent cinquante six, premier maire de Bangui,
Mille neuf cent cinquante huit, devient premier ministre.
Première République nommée Centrafricaine.
Aujourd'hui comme hier, toutes ces populations,
Oubliées, divisées, délaissées, ignorées,
La colonisation est leur seul souvenir.
Cela fait soixante ans que ces tribus s'affrontent.
Chrétiens et Islamistes se disputent le pouvoir.
La France de Clémenceau, la vista d'un de Gaulle,
Leurs qualités léguées à la postérité,
Il n'y a plus de sauveur, rien que des amateurs.
 

dimanche 8 décembre 2013

Devons-nous toujours accepter d'entendre : "Les Français veulent ça, parlent comme ça", on vous a consultés ?. Politique, un métier ?



En mille neuf cent trente huit, Churchill a déclaré :
Déshonneur ou la guerre, ils n'ont rien décidé,
Chamberlain, Daladier, Hitler, Mussolini
les Accords de Munich, véritable duperie.
Pourtant Robert Schuman en devient Munichois.
L'affront, l'occupation, conséquences des Pourquoi
La guerre, le déshonneur, la France du déclin
Il vote les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain

Dès mille neuf cent cinquante, le charbon et l'acier,
Ils sont mutualisés entr' Allemagne et la France .
La CECA de Schuman est ouverte en europe
Des pays la rejoignent, la C.E. est créé.
Allemand et Français, une histoire de chance
Qui a pu animer ce « père de l'europe ».

Ont-ils collaborés, Schuman et Jean Monnet,
Pour construire cette europe, mal en point aujourd'hui ?
Services américains les auraient espionnés
Décisions, constructions, de Gaulle est aux aguets.
La France est une puissance, il faut fuir les ennuis,
L'europe est désunie, perte de souveraineté.
De Gaulle avait raison et, d'autres après lui
De n'avoir pas cédé aux anti démocrates.
Ils se sont affranchis, tous ces bobos nantis.
Imposent une troïka à tous les eurocrates
Delors admiratif, élogieux, profiteur,
Il manquait d'ambition, de courage politique
Refusant d'être en France, le principal acteur,
Président des français, refus catégorique !.
Il préfère ses mandats, Commission, Président
L'Europe et, sa monnaie nous condamne pour longtemps.
Ses trois cent dix mesures figurent au «Livre blanc».
Jacques Delors ignorant ou bien imprévoyant ?.
Zen-fiatlux, le 9 décembre 2013.

1989 : le plan Delors [ d'un grand rêveur "angélique" ]

« Le "Rapport Delors", approuvé par la Commission, est présenté le 12 avril 1989 et reprend la définition de l’Union économique et monétaire (UEM) déjà exprimée par le plan Werner en 1970.
Trois clauses sont insérées :
  • la convertibilité totale et irréversible des monnaies ;
  • la libéralisation complète des mouvements de capitaux ;
  • la détermination de parités fixes entre les monnaies européennes.
La dernière modalité, l’adoption d’une monnaie unique présente de nombreux avantages, puisqu'elle facilite les mouvements des individus et les échanges commerciaux en supprimant les risques et les coûts de change des devises et favorise ainsi les investissements et la croissance économiqueWilkipédia



Politique un métier hérité, sans trop de compétences

Faire de la politique sans avoir du bon sens,
Vous n'avez rien prouvé, vous voilà député.
Serait donc le lot, dans de nombreux partis.
Un bon carnet d'adresses, portefeuilles bien garnis
Après, arrivent seulement, toutes les capacités
Pour pouvoir faire carrière sans trop d'intelligence.

Sciences Po et fac de droit, on voit le résultat.
Les plus privilégiés auront droit à l'ENA.
Formés dans le même moule, tous des arrivistes,
Ils n'y connaissent rien, critiques les populistes.
Ils y croient, ces énarques, à leur pensée unique.
Ils réforment, ils déforment, ce sont des politiques
Réfugiés dans l'Europe qui impose son diktat.
C'est de la dépendance que souffre leur Etat.

Commission, BCE, ce sont des dictateurs
Qui veillent sur nos finances et le système bancaire
Donnent un avis sur tout, les taxes et les impôts,
Toute l'industrie y passe, même les restaurateurs.
Pourquoi tant de ministres et de parlementaires
Qui ne servent à rien et coûtent beaucoup trop ?.
Zen-fiatlux, le 9 décembre 2013

Ministres, parlementaires, vous nous avez étrillé et, vous continuez de nous plumer. La classe moyenne française ne vous supporte plus. Et, voilà maintenant, vos nouvelles litanies des taxes PS-EELV pour 2014 : Ecotaxes, Equitaxes, Aquataxes, Exit Tax, etc... !.

Contribuables Femmes et Hommes, salariés, chômeurs, retraités, pauvres et miséreux, nous ne voulons plus être pris en otage par un gouvernement et des parlementaires qui ne servent qu'une Europe qui sabote nos emplois et nos acquis sociaux, allant jusqu'à s'en prendre à nos soins médicaux.


La Traite des Réfugiés, qui en est le garant ?

Combattant l'apartheid, il est mort Mandela,
Nord et Sud réunis chante Asinbonanga
L'hommage du Zoulou blanc à Nelson, son combat
Toute l'Afrique du Sud remercie Madiba...