mardi 28 février 2012

La majorité de nos parlementaires se sont assis sur Notre Souveraineté Nationale, le mardi 21 février 2012 !


La majorité de nos parlementaires se sont assis sur Notre Souveraineté Nationale, le mardi 21 février 2012 !. La descente aux enfers a été validée par vos députés de la majorité. C'est le plus grand scandale de la Vème République !
M.E.S ou Mécanisme Européen de Stabilité

Un nouveau traité européen qui ne concerne que les pays de la zone euro. Seize vassaux à la botte du suzerain d'une «grande Allemagne, peut-être un IVème Reich ? », qui seraient soumis à la féodalité financière du M.E.S. [ une fusion des fonds de secours européens MESF et FSFE qui comptabilise déjà un déficit de 450 milliars d'euros !].

Cette nouvelle usine à gaz internationale MES [sorte de FMI européen], elle s'installera dans un petit paradis de Bruxelles. Outre une nouvelle administration coûteuse, cette organisation financière internationale, le M.E.S.comptera 17 gouverneurs, [nouvelle appellation « non contrôlée » pour les 17 ministres de finances des 17 Etats de la zone euro].
L’Assemblée nationale a ratifié mardi l’accord créant un pare-feu de la zone euro contre les crises.

Mardi 21 février 2012, les députés ont approuvé l'accord européen autorisant la création du M.E.S.[Pour : 256, contre : 44, abstentions : 131]. Puis, ils ont ratifié le traité fixant les modalités de fonctionnement [Pour : 261, contre : 44, abstentions : 133]


TREATY  ESTABLISHING  THE  EUROPEAN  STABILITYMECHANISM  [ESM]

Traité établissant le mécanisme européen de stabilité, art. 9.3

« Les membres du MES s’engagent de manière irrévocable et inconditionnelle à honorer sur demande tout appel de fonds adressé à eux par le Directeur général en vertu de cet alinéa, et ce dans les sept jours après réception. »

La France sera le deuxième contributeur derrière l’Allemagne :

République fédérale d'Allemagne : 190 024 800 000 €
République Française                        : 142  701 300 000 €

Capital du M.S.E. 700 milliards d'euros dont 142,7 milliards de participation de la France.


[Le capital de chaque pays doit être mis à disposition dans les cinq ans, par tranche de 20% par an, soit 28,5 milliards par an dans le cas français et 38 milliards dans le cas allemand. Cependant, en cas de difficultés, les dirigeants du MES peuvent accélérer le versement de ce capital (les fonds directement à disposition ne doivent jamais passer sous la barre des 80 milliards d’euros, selon son article 8.2). Dans ce cas, les pays membres devront s’acquitter de la somme demandée dans les sept jours].
Electrices et électeurs français, au sujet de l'écrasement du peuple grec, ouvrez grand vos yeux : « il ne peut y avoir d’amendement au programme et il n’y en aura pas », a déclaré Angela Merckel le 13 février 2012 !.


Que dit-elle la nouvelle Constitution française de 2008 sur le référendum ?

La loi constitutionnelle no 2008-724 du 23 juillet 2008 de modernisation des institutions de la Ve République est une révision constitutionnelle qui a modifié de nombreux articles de notre Constitution Française

Article 3 de notre Constitution Française : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.
Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice ».

Article 4 remplacement du second alinéa par : « Ils [les partis et groupements politiques] contribuent à la mise en œuvre du principe énoncé au second alinéa de l'article 1er dans les conditions déterminées par la loi »
ajout de l'alinéa suivant : « La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation ».
Article 11 modifié sur le Référendum par une «Proposition de loi » [et non un Projet de loi], qui dit que le Parlement pourrait s'opposer à la tenue du référendum, en procédant à une lecture du texte.

Madame la chancellière allemande, Angela Merkel, vous devriez alimenter votre réflexion en lisant la philosophie politique de l'angevin Jean Bodin. Il avait « une vision humaniste de la politique et de l’économie en affirmant que la vraie richesse n’est pas seulement matérielle, que la force d’un pays réside dans sa population »

Jean Bodin est né à ANGERS, en 1529. Ce philosophe juriconsulte est considéré comme le Père fondateur de la théorie de la souveraineté moderne
« Puissance de commandement, puissance absolue, puissance indivisible, puissance perpétuelle ».

Tout comme Martin d'Azpilcueta et Nicolas Copernic, Jean Bodin est, lui aussi, considéré comme un précurseur de la théorique quantitative de la monnaie. Ses controverse avec Monsieur de Malestroit sont relatées d'un livre intitulé : «Response aux paradoxes de Monsieur de Malestroit», Paris 1568

Dans « les Six Livres de la République » paru en 1576, chez Jacques du Puys, au chapitre II du livre V, Jean Bodin aurait toute sa place, aujourd'hui, dans les débats sur la perte de souveraineté nationale.

Il y a 436 ans, il écrivait [textes retranscrits en français moderne] : « Les moyens de remédier aux changements des Républiques, qui adviennent pour les richesses excessives des uns, et pauvreté extrême des autres....[...]. « Or il ne faut jamais craindre qu’il y ait trop de sujets, trop de citoyens : vu qu’il n’y a richesse, ni force que d’hommes : et qui plus est la multitude des citoyens (plus ils sont) empêche toujours les séditions et factions: d’autant qu’il y en a plusieurs qui sont moyens entre les pauvres et les riches, les bons et les méchants, les sages et les fous : et il n’y a rien de plus dangereux que les sujets soient divisés en deux parties sans moyens : ce qui advient ès Républiques ordinairement où il y a peu de citoyens. » Sources Wikipédia et divers documents

dimanche 26 février 2012

Un campagne présidentielle qui se déroule sous de funestes auspices : « drôle de guerre et étrange défaite annoncée » !.

Sur RTL, chez Vincent Parizot, dès 7 H 30, le lundi 27 février, l'invité sera le candidat-président à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy. Il sera interrogé par Messieurs J.M.Aphatie, Yves Calvi et Alain Duhamel

Parmi les dizaines de questions qui hantent mes pensées, la première d'entr'elles mériterait bien une réponse de Nicolas Sarkozy sur RTL :
Comment peut-on encore croire en une morale publique quand on constate, chaque jour qui passe, notre France républicaine qui se délite ?. Pourquoi les paroles de nos politiques sur ce très grave sujet, sont-elles inaudibles ?.
Il nous faut une réponse rapide, diraient les optimistes nantis !. Les optimistes responsables vous disent " Indignez-vous", bousculer l'ordre établi en renvoyant ces élites corrompus. Que tout élu ayant affaire à la Justice, il doit être démi de ses mandats. Si il est condamné, les responsabilités en politique doivent lui en être interdites par la loi. 

Après le zézaiement sur l'A2 « je ne retournerais pas au Fouquet's, la prochaine fois », c'est au tour du conseiller « spécial discours » du président de « péter une durite » sur la 3 !.

Sans aucun doute « La voi(e) sera libre incessamment sous peu », pour qui et pour quoi faire ?

Dis papa, c'est quand qu'ils vont s'arrêter de se chamailler, ces intéressés politiques UMP et  PS ?. Tu sais, ces élus sont plus prompts à défendre leur propre intérêt que celui de leur concitoyen. Alors, tu comprendras que tout leur soit permis, sans trop prendre de risque d'être condamné !. 

La complaisance de la justice à leur égard est un scandale criant aux yeux de tous !. Les finances publiques sont un terrain de jeux pour eux. Tous ces politiques de droite et de gauche, ils critiquent les marges arrières dans la distribution mais, ils oublient leurs commissions sur les marchés publics et leurs rétro-commissions dans les marchés internationaux. Etc...


François Bayrou veut organiser un référendum de "la moralisation de la vie publique" dès le 10 juin, si il est élu !. Pourquoi ne se réveille-t-il qu'aujourd'hui ?. Pour quelqu'un qui a passé toute sa vie dans la politique, aurait-il enlevé ses oeillères ?. Pourquoi instaurer simplement une dose de proportionnelle et, pas la proportionnelle tout court, comme cela se fait en Allemagne, pays référent de l'UMP et de beaucoup d'autres parlementaires français?. 

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

vendredi 24 février 2012

La Présidentielle 2012 va-t-elle battre la campagne pour déverser ses tonnes de critiques sorties de boîtes à ordures partisanes ?.


Ne jamais oublier que seuls, votre politique et vous les politiques carrièristes, vous serez jugés responsables d'avoir mis  votre peuple dans la merde ?

Les citoyens électeurs-contribuables veulent savoir à quelle sauce ils vont être mangés !.

Les interrogations  ne manquent pas. Ils perdent patience. Ils n'ont plus confiance dans les institutions. Ils mettent sérieusement en doute la parole du président, du gouvernement et des parlementaires. Si vous continuez à faire la sourde oreille à leurs préoccupations, vous, les élites, vous aurez définitivement perdu votre crédibilité. 

Message à l'attention des postulants à la présidence de la République Française et, avis aux  partis politiques de gauche, de droite, du centre... :

Cette élection présidentielle est certainement la plus importante de toute la cinquième République. Le peuple en a soupé des mensonges, des gaspillages, de vos querelles et de vos magouilles politico-financières. La question primordiale qui taraude l'esprit de vos concitoyens, c'est essayer de s'en sortir de ce bourbier économique - financier. Le chômage ne cesse de croître ; la précarité menant à la pauvreté s'externalise jusqu'au fin fond de nos campagnes ; la santé publique devient un luxe pour les non titulaires de la CMU ; combien de personnes de la classe dite moyenne  ont-elles encore les moyens de se soigner convenablement ?. 


La ficelle est vraiment très et trop grosse !. Souvenez-vous de novembre 2007 : Le projet de Nicolas Sarkozy d'une Union Méditerranéenne !.

Souvenir de mercredi soir, 22 février 2012, sur France 2 : Nicolas Sarkozy, le président qui a déployé le tapis rouge devant de nombreux dictateurs, Ben Ali, El-Assad, Kadhafi, Moubarak..., il fallait oser remonter à 1985 pour critiquer la gauche sur une audience de 90 mn à l'Elysée !. Elle avait été accordée par François Mitterrand au chef de l'Etat Polonais, le général polonais Wojciech Jarulewski, ignoble dictateur.

Des signatures de contrats à foison qui se sont transformés en poison et, en déshonneur pour la France !

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

jeudi 23 février 2012

Jean-Luc Mélenchon, député européen, ne poserait-il pas un gros problème à François Hollande ?

DES  PAROLES  DES  ACTES
A 2

Jusqu'à la fin de l'intervention du journaliste Fabien Namias, les débats étaient intéressants et de bonne tenue. L'arrivée de Jean-Luc Mélenchon, " le mal embouché ", est venue tout gâcher !. Jean-Luc Mélenchon a affirmé qu'il appellerait à voter Hollande au second tour, comme le feront tous les partis de gauche !. Avant cette émission, j'aurais voté François Hollande. Ce soir, j'aimerais savoir si le ralliement de Mélenchon à François Hollande lui donnera un poste de ministre en cas de victoire ?. Personnellement, je ne peux concevoir qu'un député européen, " mal embouché " et irrespectueux, puisse diriger un ministère de la République Française..

Jean-Luc Mélenchon - Madame Marine Le Pen
Photos : capture d'écran
Henri Guaino - Marine Le Pen

Sur le plateau « Des Paroles – Des Actes », que l'on soit d'accord ou pas avec Marine Le Pen, le débat courtois entre Madame Le Pen et monsieur Guaino aura permis de comprendre certaines différences de vision sur les problèmes financiers et sociaux.

A ce niveau, il est dommage que les deux principaux sujets de crise n'ont été qu'effleurés : La réforme indispensable du système bancaire et l'organisation du commerce européen et mondial, ! 

H. Guaino : " Il faut le changer, ce système bancaire est fou ! "..." Il est opposé aux politiques d'austérité "..." Il a avoué avoir voté contre Maastricht et contre la Constitution européenne " ?.

M. Le Pen : " Elle a dénoncé la carence en matière d'information des citoyens "..." Elle souhaite le référendum sur toutes les questions qui engagent l'avenir de la France et des Français ".." .Elle est pour revenir progressivement à une monnaie nationale "..." Elle est favorable à une taxe sur toutes les importations "....

Henri Guaino  a réaffirmé la rangaine de l'UMP et du PS : " Tout faire pour ne pas faire exploser l'euro ?." Il ne dit pas le prix à payer pour les français et les citoyens de la zone euro !.

Est-ce bien raisonnable, je ne le pense absolument pas...

Impressions générales, hors intrusion de Jean-Luc Mélenchon,

Parfois un climat défavorable à l'encontre de l'invitée Marine Le Pen, condamnée avant d'être entendue par certain(e)s indécrottables journalistes. Madame Le Pen a démontré qu'elle maîtrisait les sujets et, elle a fait preuve de dignité, tout au long de l'émission.  Elle a ajouté sur les problèmes de la société humaine :

" Quel étrange renoncement de l'Etat " !

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

mardi 21 février 2012

La vérité historique est plus forte que le diktat Franco-Allemand et l'Euro-Mark et, ce que vous devriez savoir...


Au bout de la nuit, le scénario grec annoncé à l'avance pour mieux faire avaler la pilule aux citoyens européens : " On a sauvé la Grèce pour sauver l'Euro !" a bien été filmé sans interprète !
 Ce matin à 6 H, les interprètes français devaient dormir...!

Ce matin à 6 H, le Président-Candidat était à Rungis goûter de la viande " halal " photos Capture d'écrans


Jean-Claude Junker et le premier ministre Grec se sont réjouis [ on l'aurait été avec beaucoup moins !] d'avoir obtenu une enveloppe de 130 milliards et l' effacement de la moitié de la dette grecque !. Il faut bien avoir en tête que la dette souveraine de la grèce s'élève à 360 milliards d'euros qui ne seront jamais remboursés, vous saurez pourquoi après avoir lu la suite...

Qui va payer : le Fonds Monétaire Européen [ création de nouvelles dettes pour payer la dette grecque !] quand il aura récolté ses 750 milliards d'euros, les banques européennes, les hedges funds, les fonds de pension, le FMI, la BCE et VOUS !.

Pourquoi les politiques et les médias devraient-ils raser les murs ?. Parce que leur devoir c'est d'informer leurs concitoyens, avant de décider de leur avenir en petits comités.

La Commission européenne, les députés européens et les responsables politiques des 17 pays de la zone euro s'acharnent à mettre la Grèce au pas allemand. La culture allemande est totalement étrangère à la culture grecque. L'intolérance de la politique européenne menée par Angela Merkel et, soutenue aveuglément par Nicolas Sarkozy, elle a conduit la zone euro à une faillite inévitable aujourd'hui. Celles et ceux qui se voilent la face, ils sont déjà la risée aux yeux du monde.

Les vrais responsables de ce fiasco économique et financier, ce sont ceux qui ont fait entrer la Grèce en 2002. Ils en connaissait parfaitement la situation et les risques de troubles pour la zone euro. Les dix pays qui ont eu l'intelligence de conserver leur monnaie nationale souffriront beaucoup moins de la " croissance de l'austérité "!..

Comment voulez-vous aborder les gravissimes probèmes sociétales qui en découlent ?. Vouloir opposer la culture byzantine du peuple grec à la culture germanique, c'est à peu près le même dilemme français [ puissance moins 10 par rapport à l'opposition précitée ] sur les différences de « civilisation-culture » que Claude Guéant a osé mettre en avant sur la place publique. Vous avez vu le tollé général qui a été déclanché par de très nombreuses personnalités médiatiques, politiques et religieuses !.


Certains disent que ça fait deux siècles que les différentes composantes des communautés grecques sont soumises aux diktats des pays financiers étrangers. L'Etat grec n'a vu le jour qu'au début du XIXème siècle !. Il était constitué de communautés qui ont été plus ou moins forcées de vivre ensemble, par les chancelleries européennes. En contrepartie, elles leur apportaient l'aide financière nécessaire.

Après la deuxième guerre mondiale et, jusqu'en 1981, les Etats-Unis ont participé activement au financement de l'Etat grec. A partir de 1981, la Commission européenne, les anciens et les nouveaux députés européens ont décidé de perpétuer le soutien financier de la Grèce, sachant que depuis leur adhésion au Marché commun, il y a trente ans, « les flux financiers européens allègrement alloués par la CEE ont été mis au service, non pas de la production, mais du clientélisme et de la consommation des produits européens, y compris les armes allemandes et françaises.»

Je suis  totalement en accord avec les propos de l'historienne, sociologue, Sophia Mappa quand elle écrit :
« Ce sont les mesures d'austérité qu'il faut remettre en question et l'illusion d'Angela Merkel, entre autres, que les sociétés sont malléables et transformables à coups de bâton et des décrets de l » hégémon. Au risque si non, de détruire, outre la Grèce, la construction européenne toute entière ».

Sources : diverses lectures, Max Weber a si bien analysé dans « L'Ethique protestante et l'esprit du capitalisme », Rue89.


Cette nuit, la commission européenne, la BCE, les banques européennes et le FMI, ils sont tous là, autour de la table de Bruxelles pour boucler le deuxième plan de sauvetage de la Grèce !. On devrait dire pour écraser, un peu plus encore, le peuple grec !.
Tocqueville Magazine
LE FLASH

LUNDI 20 FEVRIER 2012

L'ASSASSINAT DU PEUPLE GREC

« C'est à un véritable assassinat auquel le monde entier assiste médusé, accompagné d’une véritable humiliation pour ce peuple, la police anti-émeute le matraquant sans pitié. Le meurtre est organisé et, même, célébré par un groupe de gens hétéroclites, sous le vocable imprécis et abusif de « communauté internationale ». Ses membres ont toutefois des points communs, le plus important étant leur adhésion à la démocratie, ce qui ne les gêne pas du tout pour bafouer la démocratie grecque à l'occasion de ces terribles évènements.
http://zen-fiatlux.blogspot.com/2012/02/impossible-de-ne-pas-afficher-l.html


La vérité sur l'économie par Bernard Schaeffer
A propos de la crise
Le déficit annuel est de l'ordre de 6.000 € par famille sans même rembourser la dette. Si le nombre de non-imposés sur le revenu est de 50%, cela fera, en moyenne 12.000€ par famille… soit le salaire d'un cadre moyen…impossible. Il faut donc aussi augmenter d'autres impôts si on veut éviter la faillite.
Tout va très bien Madame la Marquise
Le directeur général de la BNP Prot prétend que tout va bien, on verra lors du bilan trimestriel mais on fera le nécessaire

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

lundi 20 février 2012

« La sardine qui a bouché le port de Marseille » un dimanche de février !...

A ce premier meeting de campagne du président-candidat de la République Française, au Palais des Congrès du Parc Chanot à Marseille, la présence de 100 000 personnes n'aurait pas été une galéjade marseillaise !. Même si au pays du navire « Le Sartine », cette frégate marchande transformée en vaisseau de guerre qui naviguait sous « pavillon de Trêve ou pavillon parlementaire », elle sombra dans le chenal à l'entrée du Vieux-port de Marseille en mai 1780, bouchant toutes les entrées et les sorties des autres navires !.

Dimanche 19 février, [7 000 places disponibles,officiellement], selon les médias, ils étaient 11 000 fans venus de toute la région Sud-EST et OUEST de la France.

Une mise au point s'avère très utile pour comprendre le fonctionnement des bourrages de salle à l'UMP. Si l'on compare avec les autres partis politiques, ( exemple : les personnes payent leur transport et leur entrée pour entendre Marine Le Pen !). Les organisateurs des meetings UMP offrent, habituellement, le transport en car et le casse-croûte aux personnes qui viennent écouter Nicolas Sarkozy !. Si vous y ajouter les personnalités et toutes les familles d'élus UMP-NC..., les enfants, les cousins et les cousines, les grands-parents, les rapportés etc....., il est très facile d'en rassembler 4 à 5 000 personnes !. Nicolas Sarkozy ne serait-il plus « le turbocompresseur » de l'UMP et ce, malgré son NKM « Hadopi » ?.

Il y a plus de 30 ans, il n'y avait pas que « l'Aide accrue aux chômeurs qui créeront une entreprise ». Le secteur automobile était aidé, lui aussi ....!



 
Le turbocompresseur serait-il de redevenu à la mode des années 1980 ?. Pour mémoire, il fut d'abord utilisé par deux constructeurs, l'un en France et l'autre en Allemagne.

Prenons l'exemple de la Renault R 18 turbo qui est resté une 7 CV, même équipé d'un turbo. La conjoncture difficile avait volé au secours du turbo, lui attribuant, déjà, une fiscalité très avantageuse !. Les constructeurs d'avant-garde [ Porsche en Allemagne et Renault en France] et les autres conservateurs [ BMW, Lotus, Aston-Martin, Ferrari, etc...., l'avaient plébiscité !. Seuls, deux très gros constructeurs automobiles [ l'Allemand Porsche et le Français Renault ]en avaient acquis la maîtrise technique, pourtant jugée pas très compliquée par les autres constructeurs !.

Cette histoire de turbocompresseur résume, à elle seule, le fossé industriel qui s'est creusé entre la France et l'Allemagne depuis ces trente dernières années !. Renault qui a déserté la France contrairement à Porsche qui a développé de nouvelles marques en Allemagne, à qui la faute ?. A des politicards français en responsabilité, toujours plus prompts à remplir leur portefeuille et à gérer leur carrière politique, au lieu de servir, honnêtement, l'Etat et la France.

Entendre Nicolas Sarkozy dire aimer la France et marteler que les autres partis politiques mentent et sont des incapables, tout le monde devrait s'en inquiéter !.
Nicola Sarkozy n'est-il pas un parfait bonimenteur quand il dit vouloir instaurer une dose de proportionnelle aux élections nationales ; alors qu'en 2008, c'est lui-même qui a fait modifier la constitution, excluant de fait la proportionnelle ; quand il dit vouloir réduire le nombre de parlementaires, une très bonne chose en période de vaches maigres. Avant, il faudra redécouper les circonscriptions et appliquer le même régime au Sénat

C'était donc du pipeau !
Coluche disait : " Avec les maisons préfabriquées, pendant toutes les années de crédit tu répares ce qui s'écroule, et au bout de quinze ans les ruines t'appartiennent..."

 
Jean-Louis Boorlo, avocat de Bernard Tapie et ex-candidat à la présidentielle de 2012 serait-il, lui aussi un politicard ?. VEOLIA serait-elle une monnaie d'échange contre son désistement à la campagne présidentielle ?. Il y a 28 ans, Michel Poniatowski était-il un visionnaire quand il avait parlé de la « République des copains et des coquins » en évoquant ce que l’on appelait à l’époque l’Etat RPR ?.

Hier à Marseille, on aurait dit que le Président Sarkozy avait oublié son papier sur les chiffres du chômage ( + 1 million en 5 ans ), sur l'endettement de la France ( + de 500 milliards d'euros en 5 ans ), sur les déficits extérieurs de la France, etc... Plus grave encore, aucune proposition, même farfelue, sur le chômage, sur l'explosion des délocalisations d'entreprises, sur les marchés financiers, sur les parachutes dorés, sur la croissance de la pauvreté....
Assemblée Nationale - Le Palais Bourbon

Par le petit trou de la lorgnette de Politique.net

Rémunérations d'un simple député perçoit chaque mois ( hors cumul de mandats et cachetons ) et ( hors avantages de gratuité des déplacements par avion et par la SNCF...)

[ Indemnité de base + indemnité de résidence + une indemnité de fonction ] = + 7 064 euros. A cela, il faut ajouter une indemnité représentative de frais de mandat pour ses dépenses (+ 6 209 euros). Il faut ajouter un crédit pour rémunérer ses collaborateurs de + 9 066 euros par mois.

"Fin 2007, 261 des 577 députés n'auraient pas reversé à leurs assistants ou secrétaires le reliquat non consommé des crédits collaborateurs"

http://feedproxy.google.com/~r/politique-net/~3/n7lFAChO8gM/2012021901-revenu-d-un-depute-depasse-9700-euros.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=email

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

dimanche 19 février 2012

Qui avait dit : « Les chômeurs pourraient essayer de créer leur entreprise au lieu de se borner à toucher les allocations de chômage » ?. Non, non, c'est pas Nicolas Sarkozy...

Au premier grand meeting de campagne de Nicolas Sarkozy, au parc Chanot à Marseille, on a assisté à des séquences d'extravagances : " Aidez-moi, aidez moi...", puis à des banalités : " Je suis venu parler de la France " et à des accusations gratuites sans fondements contre des sans nom [ François Hollande, Marine Le Pen ]. Se présenter en " candidat du peuple ", lui, le bling-bling, il faut s'appeler Nicolas Sarkozy pour oser ce paradoxe !. Pas un mot sur son bilan catastrophique, ni sur ses interventions militaires !. Le va-t-en guerre serait-il en manque d'argent et d'armement ?.

Pour résumer cette prestation du candidat président ou du président candidat, je dirais qu'il n'a pas inventé la poudre. Il devrait relire les archives de ses prédécesseurs, particulièrement la période Barre-Giscard d'Estaing. En voici un petit condensé qui devrait toutes et tous, nous interroger !. Pourquoi nos élites politiques n'ont-elles rien fait depuis plus de trente ans ?.

En 1981, La France était pauvre en ressources énergétiques et en matières premières. Tous nos responsables politiques de droite comme de gauche ont couché sur de nombreux livres blancs [ mot en voie d'extinction !] que la France ne pouvait survivre qu'en commercialisant ses produits manufacturés et ses technologies. Il y a 30 ans, certains ajoutaient même que, sans développer considérablement la recherche, le niveau de vie baisserait obligatoirement et rapidement. Les têtes pensantes doivent s'en souvenir. Après une douzaine d'années de décroissance suite aux évènements de 1968, le gouvernement Barre - Giscard d'Estaing décide une augmentation des crédits recherche de + 17,6 % en francs courants.

Après l'adoption du rapport du VIIIème Plan par le Conseil des ministres, en octobre 1980, le Président de la République déclare : « face aux difficultés et au nouvel état du monde, la France a besoin d'un plan. La politique du gouvernement est claire : faire de la France un pays moderne et respecté, dont le développement industriel et scientifique soit de haut niveau , qui soit présent dans les secteurs porteurs d'avenir et capable de l'emporter dans la concurrence internationale ».[...] « Le gouvernement écarte toutes les formules de repliement sur soi ou de relâchement de l'effort de travail et de production qui, quelle que soit l'ingéniosité de leur présentation, déboucheraient sur une réduction du niveau de vie et sur une diminution de l'emploi, et un abaissement de la France....». Sources Le Monde, journaux économiques et Wilkpedia

Il y a plus de 30 ans, c' était aussi l'époque de « l'Aide accrue aux chômeurs qui créeront une entreprise ».... Les dispositions de cette loi de 1979 ont permis de créer seize mille entreprises : 20% dans l'industrie, 36% dans le bâtiment et les travaux publics et, 44% dans le tertiaire. Les créations individuelles représentaient 72,6% des cas, les S.A.R.L. ou sociétés de personnes 17,4 %, les sociétés anonymes coopératives 10%. Au premier semestre 1980, 6 600 entreprises ont été créées grâce , en partie, à ces aides.

En sarkozie, les conseillers du Président passeraient-ils leur temps dans les archives nationales pour y piquer des « nouvelles anciennes » idées ?. Le premier ministre Raymond Barre avait déclaré à la journée de la quatrième semaine du travail manuel : « Les chômeurs pourraient essayer de créer leur entreprise au lieu de se borner à toucher les allocations de chômage ». Cette allusion a pris un coup de jeune, ces temps-ci !.

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

samedi 18 février 2012

« Le Nouveau Président de la République doit être moralement et politiquement indiscutable » déclarait le 18 juin.....


« Le Nouveau Président de la République doit être moralement et politiquement indiscutable » déclarait le 18 juin 1978, Enrico Berlinguer, secrétaire général du PC Italien.
Vous dépensez 36 000 euros par an et, vous en gagnez 27 000 euros. Si vous ne réduisez pas vos dépenses d'au moins 9 000 euros par an, quatre ans après, vous êtes à la rue !. Nos responsables politiques ont réussi le tour de force de mettre la France dans cette situation inextricable.

La remise de 100 milliards de la dette grecque sera supportée par les banques de la zone euro. Le manège des remises de dettes des pays de la zone euro continuera, situation tout à fait crédible. Il faut savoir que les banques françaises et allemandes sont impactées pour plus de la moitié de ces « dettes souveraines » contractées par les 17 pays de cette zone euro.

La France n'a plus les moyens de renationaliser ses banques. L'Etat se retournera vers les banques qui s'endetteront un peu plus à chaque intervention !. Les compagnies d'assurances en faillite, c'est loin d'être une idée aberrante !.

Depuis novembre 2011, le nouveau président de la BCE, Mario Draghi a décidé de diviser par deux le taux de réserve obligatoire imposé aux banques de la zone euro !.

Le ciel de la mer Egée va-t-il nous tomber sur la tête ?. A ce jour, rien ne l'interdit, tous les éléments d'une catastrophe économique, financière et sociale sont réunis !.

Après la présidentielle de mai, attendez-vous à une débâcle financière, à une chute violente du niveau de vie et à une faillite brutale d'entreprises !.
                                                   Bercy

TRESOR  PUBLIC

Chiffres du Trésor public français à l'à peu près :

2010, recettes fiscales : 270 milliards d'euros

2011, dette souveraine : 1 700 milliards

2011, 50 milliards d'intérêts de la dette souveraine de la France

France 2011 :

Recettes : 271,8 milliards d'euros
dont impôts sur le revenu : 52,2 milliards et impôts sur les sociétés : 44,8 milliards et TVA : 130,9 milliard d'euros...

Dépenses : 363,4 milliards d'euros
dont intérêts de la dette : 45,4 milliards et contribution européenne : 18,2 milliards d'euros....
Méditation proposée durant le week-end du chassé-croisé des neigeux
Henri Regnault, professeur d'économie :
Le jour où votre épargne sera réquisitionnée :
« La dette souveraine n'est plus gérable en mode «marché», elle va passer en mode «administré». Cela ne sera pas sans conséquence pour votre épargne »......
CAC 40

Dernière réflexion : Hier vendredi 17 février 2012, la bourse de Paris a terminé en hausse + 1,3 %, tirée par les valeurs bancaires, la Société générale + de 6 %, Crédit Agricole + de 4 %, etc..., on devrait tous, s'interroger sur cette augmentation injustifiée, à moins qu'une combinaison du FSEU, de la BCE et du FMI aurait permis l'injection d'argent frais... ?.

Dernière minute :
TF1 ouvre une enquête sur la diffusion d'une vidéo d'un baiser entre Nicolas Sarkozy et Carla Bruni prise mercredi sur le plateau de la chaîne de télévision

vendredi 17 février 2012

«Il y a beaucoup d'épreuves sur la route de celui qui a un grand dessein.» déclarait Nicolas Sarkozy, le 28 Novembre 2004 au Congrès de l'UMP au Bourget



Selon le candidat Sarkozy, « François Hollande ment matin et soir ». Je me permets d'y ajouter que le Président Sarkozy n'a pas cessé de mentir aux français depuis cinq ans et, bien avant qu'il ne soit président [ vente de 20 % du stock d'or de la France en 2004 et, de 56 tonnes d’or sur les marchés internationaux en janvier 2010 ]. Quelqu'un a-t-il connaissance du nombre d'émissions de bons du Trésor, de titres hypothécaires, d'actifs pourris, etc... ?. Si l'on y ajoute les explications confuses du patron de l'UMP, Jean-François Copé sur l'utilisation des mots « civilisation » par Claude Guéant et « camps » par François Hollande, on doit se dire que « La France Forte » de Sarkozy a définitivement rejoint le « Francfort » mort à la Budesbank de FRANCFORT – sur – LE – MAIN !.

Dans ces moments de graves déchirements communautaires, économiques et financiers, les journalistes et les politiques ont oublié qu'à l'intérieur des partis politiques, il existe des courants [un mot oublié depuis 1981]. Les populistes ont le vent en poupe dans la bouche des intellectuels, des journalistes et des politiques. Leur hostilité affichée à l'égard des électrices et des électeurs du parti de Marine Le Pen est une offense à la démocratie française. Pour reprendre la formule employée par Raymond Barre, c'est le microcosme parisien « politico-médiatique » qui alimente cet état de crise manifeste.

Nous assistons à un effondrement moral de nos sociétés européennes avivé par la montée du communautarisme des minorités ethniques et religieuses, à la faveur du président Sarkozy et des membres de son gouvernement.

Les crédits immobiliers des ménages français ont doublé entre janvier 2004 et octobre 2010. Le poids de ces crédits immobiliers pour les particuliers, ils atteindraient presque 800 milliards d'euros !.
http://www.marianne2.fr/Les-Francais-consomment-moins-mais-s-endettent-plus_a200303.html


Le FMI et la BCE (l'Allemagne) ont choisi d'imposer des politiques de rigueur salariale en Europe pour corriger leurs erreurs économiques qui perdurent. Les emprunts hypothécaires flambent et les extravagances des dépenses des Etats et de la FED explosent pour soutenir une hypothétique croissance. Cette lubie de l'idéologie libérale aggrave chaque jour la pauvreté dans le monde. En France, c'est 1 000 chômeurs de plus par jour, c'est un déficit de la balance commerciale de 75 milliards d'euros [ça représente 10 fois plus que celui de l'union européenne].

ATTENTION ON EST EN DANGER !

Rappel deuxième plan d'assistance por payer les dettes souveraines de la Grèce, Effacement de 100 milliards d'euros de dettes, plus un prêt de 130 milliards d'euros, ce qui ne servira qu'à mettre la Grèce sous tutelle du FMI, du FSUE et de la BCE.

Les propos de FILLON sur RTL en disent longs sur ce qui peut nous arriver, si Sarkozy, l'UMP et ses petits patis associés gagnent la présidentielle !. Ces gens-là ont conduit la France au chaos et, ils oseraient sortir les matraques pour mettre leur peuple au pas !.

Ce matin, le premier ministre François Fillon était l'invité de Jean-Michel Aphatie sur RTL.

« L'Allemagne, la Finlande, les Pays-Bas évoquent ouvertement la possibilité d'une faillite de ce pays ». Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a comparé la Grèce à « un puits sans fonds ».

François Fillon a redit : « Jouer le défaut de la Grèce, c'est tout à fait irresponsable ». De plus, il a critiqué les émeutes qui se sont déroulées à Athènes en disant : « Les efforts demandés à la Grèce "ne sont pas beaucoup plus importants que ceux que font les Portugais, les Espagnols ou les Italiens, qui eux ne brûlent pas leur capitale" !.

« Le président allemand Christian Wulff va annoncer sa démission vendredi, selon l'agence allemande dpa citant des "sources bien informées". »
http://www.boursorama.com/actualites/le-president-allemand-va-annoncer-sa-demission-7b29564bd86ac28e684d704d18fc3ed9

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

mercredi 15 février 2012

Le virus Boutin aurait-il eu des effets néfaste sur Nicolas Sarkozy ?. Sa bombe "atomique", celle de Boutin l'a peut-être fait " entrer en guerre et en résistance...(...) " Quand on me cherche, on me trouve..", disait Christine Boutin !.. Boutin, c'est 0,05 !. Combien faudra-t-il de Boutin pour peser sur la campagne présidentielle ?.



Le virus Boutin aurait-il eu des effets néfaste sur Nicolas Sarkozy ?. Sa bombe "atomique", celle de Boutin, elle l'a peut-être fait " entrer en guerre et en résistance...(...) ." Quand on me cherche, on me trouve..", disait Christine Boutin !.. Boutin, c'est 0,05 % !. Combien faudra-t-il de Boutin pour peser sur la campagne présidentielle ?.


Inqualifiable les propos instrumentalisés du Président de la République Française sur TF1, le candidat Sarkozy a mis la France dans un merdier sans précédent !.

La trahison du Président Sarkosy sur le référendum est une ignominie de plus qui n'a suscité aucun e question de Laurence Ferrari !. Un président qui s'est renié des dizaines de fois en cinq ans et, il voudrait se faire passer pour une victime aux yeux des français, pour faire avaler cette nouvelle supercherie au peuple français. Pas un mot sur le détournement du vote majoritaire des français de 2005 !.

Nicolas Sarkozy a dit : « Oui, je suis candidat ». « Ce serait un abandon de poste, si je ne me représentais pas ». « J'ai des choses à dire aux français ». « Il faut une France forte ». Le candidat Nicolas Sarkozy veut développer le référendum, alors que c'est lui-même et ses acolytes de l'UMP qui ont bafoué le référendum des français en 2008 !. Il faut un énorme culot d'oser ce mensonge d'Etat. La France et les français méritent cent fois mieux qu'un bonimenteur à leur tête. Zéro référendum en cinq ans, hormis celui prévu dans les Dom-Tom.

Nicolas Sarkozy et l'UMP ne méritent plus la confiance du peuple français. La vérité en sarkozye, c'est le mensonge perpétuel, ce sont les combines et les magouilles dans les affaires publiques. Ce sont les pressions exercées sur la Justice et sur la Police. Pour le petit peuple, ce ne sont que des lenteurs dans les procédures judiciaires et, sur leurs exécutions dès l'instant que cela concerne un élu, un gendarme, un avocat...

Drôles de valeurs que celles avancées par le Président, elles ne m'ont absolument pas convaincu !.
De l'air, c'est essentiel pour la France et les français

Au 20 H TF1, la campagne s'enflammera-t-elle ou ne sera-t-elle qu'une exaltation de plus ?. " Et bien, je vais vous le twitter après...!. Zut, j'ai pas de compte.

Ce sera donc à la Saint Claude
que la situation devient drôle.
Une candidature annoncée
Qui n'est certainement pas désirée
Par une forte majorité...!
Au 20 H de Teuf - Teuf - UN 
Fera-t-il mieux que Le Page ?.
Son parti politique, l'UMP,
Impuissant à tourner la page,
Personne pour brasser le pétrin,
Trop p'tits, les Fillon et Copé 

" Les Hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant des chiffres " L'Abbé Pierre.

Petit retour en arrière :

vendredi 10 février 2012

N'est pas Clochemerle qui veut !. "peuple dominateur" seul le Général pouvait le dire. Les capitaux s'envolent....

 Jules  RENARD  écrivait  " Sois modeste ! C'est le genre d'orgueil qui déplaît le moins "
« Je ne mangerai plus de Coeur de pigeon ni de Reine Claude, en Hiver ». Il fallait oser annoncer une candidature à la St Claude [de Claudus, dit le Boîteux] !. Nicolas sortira-t-il des dédales du labyrinthe du Palais, en mai prochain ?. C'est Alain qui tient le fil d'Ariane, il l'a écrit !. Le «Minotaure» de 2007 sera-t-il vaincu par le Thésée de 2012 ?. Ce ne sont pas les prétendants au Trône qui manquent à l'appel !. Ariane, pas la fusée, simplement la fille de Minos, Dédale, Icare..., tous ces personnages de légendes appartiennent à la Mythologie grecque. Réveilleraient-ils le subconscient des citoyens français et européens ?. La BCE et le tandem Merkosy ont-ils hissé la voile blanche pour sauver la Grèce et la zone euro ?. Si, comme Thésée, ils ont choisi la voile noire, c'est cent ans d'histoire de la Crète et de la Grèce qui vont sombrer dans la mer Egée. Comment peut-il en être autrement ?




Mettre en pratique la devise des saints-cyriens : « Ils s'instruisent pour vaincre » en allant aiguiser votre curiosité sur Wilkipedia : José Manuel Durão Barroso. Savez-vous comment est perçu le Président Barroso par le chef du groupe socialiste européen : « Quand il parle aux socialistes, il est socialiste. Quand il parle aux libéraux, il est libéral. Il dit aux gens ce qu'ils veulent entendre ».


(A diffuser largement)
Michel de Poncins

LUNDI 13 FEVRIER 2012

L'ENRICHISSEMENT PERSONNEL INDU (EPI)

Editorial Politico-économique par Michel de PONCINS

Les prédateurs publics, à savoir les politiques et bien d'autres, prélèvent pour leur EPI 5 % du PIB. Les « autres » dépassent de beaucoup le groupe des politiques : compagnons de route, hauts fonctionnaires, syndicalistes. Pour désigner cette population d'environ 10 000 personnes, j'emploierai ici le terme de « caste », utilisé par nos amis italiens pour désigner les « Hifis » locaux qui sont au moins aussi voraces que les nôtres. En France, les membres de la caste pourraient parfaitement ne pas accepter l'EPI en gardant, dans l'honnêteté, ce qui suffirait pour faire fonctionner la gigantesque machinerie étatique qui écrabouille le peuple français.

De récentes informations, le magazine Capital révèle que les fonctionnaires du sénat sont payés trois fois plus cher que leurs collègues de l'État. Cela vient d'une accumulation de primes dont bénéficient ces fonctionnaires bien spécifiques. Par exemple : le versement d'une prime individuelle de chauffage. Avec la hausse du pétrole, la prime a littéralement explosé, en passant de 1500 euros par an en 2000 à 4035 euros en 2011. Ce magazine nous apprend qu'en 2008, la cagnotte du Sénat s'élevait à 1,5 milliard d'euros. Le président du sénat, Jean-Pierre Bel, a expliqué que celle-ci servait avant tout à payer les retraites des sénateurs et des fonctionnaires du Sénat ; ces retraites sont très fastueuses et font justement partie comme telles de l'EPI de cette population. Au même moment, l'association « contribuables associés » toujours très bien informée sort un dossier : « ce que nous coûtent vraiment nos élus » ; le dossier se limite au cas des élus, mais d'autres dossiers de « contribuables associés » traitent abondamment de l'EPI d'autres membres de la caste.

PAS VU, PAS PRIS

Dans la « République Fromagère (RF) » sont énoncés des principes qui permettent à la caste de s'enrichir en douce sans que personne ne fasse la synthèse nécessaire et urgente. Les médias largement assis au banquet républicain sont eux-mêmes complices ; l'un de ces principes s'écrit : « pas vu, pas pris ».
Il est néanmoins possible, malgré l'omerta, d'énoncer la liste des principaux moyens utilisés par les membres de la caste pour s'enrichir indûment sur le dos des populations. ....La suite sur ce lien :