dimanche 11 janvier 2009

Samedi 10 janvier 2009, le Logis Royal brûle....!

Photos de Christian Cazauba, adjoint au Maire d'ANGERS

" Moblisation générale, hier après-midi devant le château du Roi René à Angers. « Il faut sauver la chapelle Sainte-Geneviève! » C'est la consigne donnée immédiatement aux cinquante pompiers dépêchés sur place. Dans la cour du château, ce joyau architectural, édifié en 1410, est accolé au Logis royal dont la toiture s'était embrasée. Divisés en deux groupes, les soldats du feu sont intervenus, à la fois, par l'extérieur et l'intérieur. « Nous n'avons pas pu rentrer nos véhicules par l'entrée principale, trop étroite. Nous avons combattu avec des centaines de mètres de tuyaux et des petites échelles mobiles », explique le lieutenant-colonel Pierre de Champs..." Sources Ouest-France de dimanche




"... C'est un employé du château qui a donné l'alerte à 15 h 45. « Il a vu de la fumée au niveau deux du Logis royal, raconte Gérard Cieslik, l'administrateur. Immédiatement, nous avons sauvé les tapisseries du XIVe au XVIIIe siècles entreposées dans les différentes salles d'exposition. » Des oeuvres inestimables mais qui ne concernent pas les fameuses tapisseries de l'Apocalypse exposées, elles, dans un autre bâtiment, éloigné du Logis datant de 1350.Après avoir embrasé les parquets du second, le feu a vite gagné la toiture (400 m2). Elle est en grande partie détruite. En voyant le feu à son château, Angers s'est presque arrêtée de respirer. De nombreux badauds sont accourus et un énorme embouteillage a bloqué la ville. « Ce sont nos racines qui brûlent ! », alancé le maire, Jean-Claude Antonini, sous le choc. « C'est là que vivait le roi René. » Dont on fête les six cents ans cette année...Après une heure de combat, la chapelle Sainte-Geneviève était sauvée. A 19 h, la toiture du Logis royal se consumait toujours mais le feu était maîtrisé...". Sources Ouest-France dimanche

6 commentaires:

Anonyme a dit…

René Ier d'Anjou
Duc d'Anjou, comte de Provence et roi de Naples

16 janvier 1409 : Naissance du roi René d'Anjou
10 juillet 1480 : Mort du roi René d'Anjou

Sources :
CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX :

" Le Roi René, dans les pas d'un prince atypique
Chevalier des Arts 1409-2009 "

"...2009 est l’année du 600 e anniversaire de la naissance du roi René, personnage historique
de premier plan au XVe siècle, devenu légendaire."

" Le roi René est une figure considérable pour l’Anjou. Né au château d’Angers en janvier
1409,

duc de la province de 1434 jusqu’à sa mort en 1480, ce grand prince, proche de la
famille royale de France, a toujours témoigné de son attachement à l’Anjou où il a
séjourné de façon répétée, non seulement au château d’Angersmais aussi dans de
nombreuses résidences.a notoriété a été immensen son temps et les hasards
dynastiques qui l’avaient aussi fait duc de Bar, comte de Provence, roi de Jérusalem et
de Sicile font perdurer son souvenir à Naples où il a régné 4 ans.

Mais aux yeux de ses contemporains, René d’Anjou s’est surtout illustré comme le
défenseur des grandes valeurs de la chevalerie, théoricien et organisateur de tournois
grandioses et, en même temps, comme un «prince des arts», mécène éclairé, protecteur
de nombreux artistes et lui-même poète.
Dernier duc avant le rattachement de l’Anjou à la France, ce grand personnagea été
réintroduit dans la mentalité collective avec le XIXe siècle qui en a fait «le bon roi René».....

La célébration du 600e anniversaire du roi René en Anjou
Sur l’initiative du château d’Angers, plusieurs sites attachés à la mémoire du roi René se
sont rapprochés pourélaborer un projet autour du roi René qui se déroulerait tout au long
de l’année 2009.

Ces sites, une dizaine environ, sont d’une grande diversité sur tous les plansdes
châteaux imposants tels qu’Angers ou Saumur, des résidences plus modestes mais d’un
intérêt historique indéniable telles que Montriou ou Launay, des villes aussi diverses que
Saumur et les Ponts de Cé. 
Leurs points d’accroche au roi René sont également diversifiés: Baugé a été sa
résidence de chasse et Launay sa résidence secondaire préférée, Chanzeaux n’a jamais
vu le roi René, mais est le siège de son mythe au XIXe siècle.

La ville des Ponts de Cé célèbre chaque année une fête populaire dont la création est
attribuée au roi René.
Ces sites se sont associés pour bâtir un portrait en mosaïque du roi René, illustré dans
chaque lieu par une thématique particulière 

Au château de Baugé, la thématique abordée sera: «la chasse au XV e siècle» avecune
exposition sur les différentes formes de chasse, des animations avec démonstrations de
fauconnerie et des conférences, dès mi-avril et pendant toute la haute saison.
www.chateau-bauge.com

Au château de Montriou, la thématique abordée sera: « l’entourage du roi René» avec
une exposition en mai-juin et un parcours thématique dans les jardins. www.chateau-demontriou.
com

Au Manoir de Launay à Villebernier, la thématique abordée sera: « tournois et pas
d’armes» avec une exposition basée sur les illustrations du «Livre des Tournois», ...

Lire la suite sur centre des monuments nationaux

Anonyme a dit…

"...Au lendemain de l'incendie qui a détruit la toiture du Logis royal du château d'Angers, Christine Albanel s'est rendue sur les lieux, ce matin, pour prendre la mesure des dégâts. "Nous allons nous mettre à réparer au plus vite", a affirmé la ministre de la Cutlure et de la Communication qui espère une restauration "au cours du second semestre 2009". Difficile encore d'estimer le montant des dégâts. Christine Albanel avance un chiffre d'au moins 2 millions d'euros. Concernant les causes de l'incendie, il semblerait qu'un problème électrique soit à l'origine. "Le disjoncteur n'aurait pas fonctionné", a rapporté la ministre."
Ouest-France

Anonyme a dit…

"...Au lendemain de l'incendie qui a détruit la toiture du Logis royal du château d'Angers, Christine Albanel s'est rendue sur les lieux, ce matin, pour prendre la mesure des dégâts. "Nous allons nous mettre à réparer au plus vite", a affirmé la ministre de la Cutlure et de la Communication qui espère une restauration "au cours du second semestre 2009". Difficile encore d'estimer le montant des dégâts. Christine Albanel avance un chiffre d'au moins 2 millions d'euros. Concernant les causes de l'incendie, il semblerait qu'un problème électrique soit à l'origine. "Le disjoncteur n'aurait pas fonctionné", a rapporté la ministre."
Ouest-France

La Vigie a dit…

Dans le journal La Croix de ce jour, la publication d'un sondage " La Croix-Covéa Finance " sur la situation économique et sociale de la France pour 2009; les avis des français sont très pessimistes :

Selon Laurent DE BOISSIEU : " Nos compatriotes sont en effet 68 % à répondre que la situation de l'économie française sera au global " plutôt moins bonne " en 2009 qu'en 2008."
" début 2008, 38 % seulement opéraient le même pronostic "
... " ...autant de sympathisants UMP que PS pensent que la situation globale de l'économie française sera " moins bonne " en 2009."
" Tandis que le nombre de sympathisants UMP estimant que cette situation sera " plutôt meilleure " dégringole de 27 % à 6 % ".

" Reste à savoir si ces chiffres traduisent un simple réalisme ou, plus inquiétant pour Nicolas Sarkozy, un manque de confiance dans l'action du gouvernement. " Qu'ils soient de droite ou de gauche, les français ne font pas de lecture partisane de la situation, insiste Guillaume Oetit, directeur d'études de la Sofres...".

"... Le nombre de Français qui pensent que la situation du chômage et de l'emploi sera " plutôt moins bonne " opère un bond de 50 points en un an, passant de 33 % à 83 %. Cités par 70 % de nos compatriotes, le chômage et l'emploi sont aussi redevenus la première source d'angoisse, comme le montre le baromètre mensuel La Croix TNS Sofres sur les préoccupations des Français "...

"... alors que 77 % des Français pensent que la situation du pouvoir d'achat sera " plutôt moins bonne " en 2009, ce chiffre monte à 83 % pour les sympathisants PS et baisse à 69 % pour ceux de l'UMP. Ces derniers ne sont que 6 % seulement à répondre que la situation sera "plutôt meilleure ", 24 % estimant qu'elle ne sera " ni meilleure ni moins bonne "....

..." Autre préoccupation en hausse : la santé et la qualité des soins, qui devance, ce qui n'était pas arrivé depuis plus d'un an, la question du pouvoir d'achat (57 % contre 54 %)"...(page 9)

Lire l'intégralité de ce sondage dans La CROIX.
La Vigie

Anonyme a dit…

Assurance chômage: Seule, la CFDT signe le projet d'accord ?.

Souvenirs :

" Les excédents de l’Unedic, entre 1999 et 2003, étaient estimés à 14,82 milliards d’euros,... en un an, les signataires ont réussi l’exploit de dilapider ces ressources et de creuser un déficit évalué à 2,4 milliards d’euros en 2002 et à 1,9 milliards en 2003."
" Un désastre dû aux baisses de cotisations sociales inconsidérées (6,56 milliards d’euros de baisse,13 %). Le Medef n’affirmait-il pas que “ faire baisser les cotisations ” est “ la meilleur façon de favoriser l’emploi en améliorant la compétitivité des entreprises ? ”.
" Le résultat est sous les yeux… Peut-être conscients de l’impasse dans laquelle ils se sont mis, les signataires ont piteusement décidé, lors de la réunion paritaire du 19 juin 2002, du report de six mois (au 1er janvier 2003), de la troisième baisse initialement prévue le 1er juillet 2002, et même d’une hausse de 0,2 %...?" Attac

Un accord "toxique" qui poussera de nombreux salariés vers le RMI faute d'une diminution de durée d'indemnisation et de manque d'employabilité et d'employeurs. Il faut être kamikaze pour signer un tel accord en période d'explosion du chômage ?.
Décidemment la CFDT se singularise une nouvelle fois en signant envers et contre tous ?. En 2003, les salariés et les retraités s'en souviennent.

syndicaliste a dit…

Ah, c'est quoi le pouvoir d'achat des salariés en sarkozie ?:

La technique sarkozienne, cette fois-ci,
c'est la sélection par l'âge;
c'est l'opposition des catégories de salariés;
c'est déshabiller les uns (les salariés plus vieux) pour habiller les plus jeunes moins longtemps..., tout ça sur fond de crise sans que personne ne puisse dire combien de chômeurs verront leurs allocations chômages amputées en 2009-2010 : 200 000 - 500 000...800 000 et + ?.

Selon les actualités de Boursorama :

" Après la CGT et FO, la CFTC a rejeté lundi l'accord sur l'assurance chômage, signé seulement par la CFDT, fragilisant ce texte qui, selon ses détracteurs, n'offre pas aux chômeurs une indemnisation à la hauteur de la crise."

" L'avenir de ce texte, qui améliore la prise en charge des salariés précaires aux dépens de ceux ayant travaillé plus longtemps, dépend maintenant de la CFE-CGC et, en dernier ressort, du gouvernement.

Celui-ci doit délivrer son agrément pour l'application de la nouvelle convention, conclue pour deux ans (2009-2010). "....

..." La décision de la CFTC, une première dans son histoire, a été prise à l'unanimité de son bureau confédéral, a précisé l'une de ses membres, Gabrielle Simon.

La centrale chrétienne, qui fait partie depuis toujours de la majorité de gestion de l'assurance chômage, a considéré cette fois que l'accord n'était "pas à la hauteur de la crise", alors que l'Insee prévoit une remontée rapide du taux de chômage à 8% d'ici fin juin.".

Enfin il était temps que l'union syndicale mette fin au cheval de troie CFDT.
Syndicaliste