dimanche 5 mai 2013

6 mai 2012 - 6 mai 2013, Quel constat déplorable pour une France sans perspectives et quelles désillusions pour des Français sans espoir !


Rajouter le mardi 7 mai 2013. Révolté contre la bouffe transgénique, du saumon, des cochons, critiquée "bien mollement" par des écolos encartés EELV, rattachés au PS, tout ça pour obtenir des sièges très bien payés. A tous ces profiteurs, plus souvent intiles, à Bruxelles comme ailleurs, je vous dédie cette ode : 

Homme de la controverse, ce violent polémiste
Ce fils de notaire guerroie tous les systèmes,
Aimant le bel esprit, le plaisir des sens,
Sa qualité première, le sens des affaires.
Avez-vous deviné qu'il s'agit de Voltaire.
Emprunt du substitut François-Marie Arouet.
Il dénonce férocement l'ensemble des alchimistes,
De la métaphysique, source d''intolérance
Qui développe souvent, d'insolubles problèmes.
De vaines spéculations passibles de camouflet
Pour l'unique raison d'absence de morale,
Tous ces esprits simplets suscitent le fanatisme.
Pamphlets contre l'Régent et l'chevalier Rohan
Le conduisent à l'exil et puis à la Bastille.

L'optimisme dans Babouc, l'un de ses premiers contes,
Il dit "Si tout n'est pas bien, tout est passable",.
Qu'en pensent-ils ces énarques, de la promo Voltaire,  
De cette citation, ferait-elle de l'esclandre,
Chez un François Hollande empêtré dans ses comptes,
Avec la Cour des comptes et ses parlementaires ?.                                  
                              
Ville de Persépolis, le pendant de Paris,
C'est Bruxelles d'aujourd'hui, capitale de l'Europe,
De cette tour de babel qui comptent 17 Etats,
Une monnaie unique au service des banquiers,
17 langues étrangères, handicap entr' Etats,
Une insolente Allemagne à deux doigts du mépris
Pour ses proches voisins, ses clients journaliers
Qui lui assurent pourtant balance excédentaire,
Croissance positive, économies en poupe.
S'accrocher à l'€uro, c'est choisir la misère,
Accepter le diktat de tous ces actionnaires


Ce fut un vrai triomphe, sa dernière tragédie.
Ennemi des religions, il a beaucoup détruit
Une bonne partie d'sa vie. Il joue les repentis,
 Au seuil de sa vie, Voltaire écrit ceci :

« Je meurs en adorant Dieu, en aimant mes amis, en ne haïssant pas mes ennemis, en détestant la superstition »

Si philosophie signifie libre pensée pour Voltaire,
Si les questions religieuses se retrouvent  tout au long de son oeuvre,
Ce problème d'éthique et de filiation, les énarques voltairiens devraient relire  "Les Cabales" et ce que dit Voltaire : " L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer que cette horloge existe et n'ait point d'horloger."


Capture d'écran archives
Mélenchon se prendrait-il pour Michelet qui réclamait une nouvelle République ?. Il était, lui aussi, un ferme opposant au Régime de Louis-Philippe. A-t-il oublié le dénouement de la Révolution de 1848, Le coup d'Etat du Président de la République Napoléon Bonaparte, le 2 décembre 1851 qui entraîna la création du Second Empire et, pour Michelet la perte de ses charges d'enseignant et d'archiviste ?.
http://zen-fiatlux.blogspot.com

1 commentaire:

zen a dit…

Nos parlementaires ont passé 4 mois à débattre du "Mariage pour tous" maintenant parlons de Polygamie pour tous "

20 000 foyers polygames en France qui comptent 300 000 personnes. Reportage A2

http://t.co/NHZIOC34di