lundi 8 octobre 2012

Les Etats de la zone euro boycottent leur peuple et passent en force !

Pas une journée sans que les politiques et les journalistes ne mettent en avant la formation des salariés. Ce serait la panacée pour la "future réussite" de la France ?.
Tous nos ministres, tous nos députés, tous nos sénateurs sont-ils suffisamment préparés aux tâches ministérielles et aux travaux parlementaires ?. A juste raison, on critique les membres non élus à la Commission européenne et à la BCE. On devrait aussi s'en inquiéter de constater que nos hauts fonctionnaires immuables de Bercy, de Matignon, etc, ils ont joué un rôle important dans les multiples crises à répétition  qui ont conduit la France à la faillite !.
Notre Gouvernement et nos parlementaires ne serviraient-ils qu'à ratifier une décision européenne prise en petit comité par des personnalités non élues ?. Ils se moquent totalement du peuple !. Nos députés de l'Assemblée Nationale ne voteront que demain 9 octobre, avant que les sénateurs du Palais du Luxembourg ne s'en saisissent pour examen ?.


Ce lundi 8 octobre, les ministres de la zone euro signent «l'acte de naissance» du MES (Mécanisme européen de Stabilité)

"La zone euro donne le coup d'envoi de son pare-feu contre la crise"

«... Le MES [remplacera le FESF, Fondsde secours] sera pleinement opérationnel dès que les Etats auront versé leur écot. Il sera en mesure de prêter environ 200 milliards d'euros d'ici fin octobre sur une enveloppe totale de 500 milliards, selon un haut responsable européen.
Cet instrument "est la pierre angulaire du pare-feu de la zone euro et fait partie intégrante de notre stratégie pour garantir la stabilité financière de l'Union monétaire", a estimé récemment le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker...» Sources AFP, Boursorama...
http://bour.so/n/aJSHD#.UHKbYT-VXSE.blogger


http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2012/10/gouvernement-et-parlementaires-ont-ils.html


http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr  

1 commentaire:

zen a dit…

Un deuxième cocuage du peuple de France,

A quoi serviront-ils les bla-bla-bla de mardi sur le Traité de stabilité ?

"Les ministres des Finances des 17, qui se sont retrouvés lundi après-midi à Luxembourg, ont commencé par se réunir en leur qualité de gouverneurs du MES pour l'acte de naissance de cet instrument financier permanent qui va remplacer le Fonds de secours actuel, le FESF.

"Le lancement du MES constitue une étape historique dans la construction de l'Union monétaire, la zone euro est désormais pourvue d'un pare-feu permanent et efficace", a déclaré le chef de file de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker.