mardi 17 avril 2012

La course aux milliards bat son plein dans la zone euro !. Aucun signe d'essoufflement à l'horizon, c'est notre économie qui s'essouffle...!


Sur France-Inter, Nicolas Sarkozy a dit que «si la demande de soutien de la BCE à la croissance parait comme une argutie pour s'éviter les efforts, pour diminuer le déficit, nous n'avons aucune chance». Il a aussi réaffirmé qu'il a «toujours défendu le rôle de la BCE pour soutenir la croissance, y compris au moment de la crise de l'euro». Encore des propos ambivalents, une spécialité de la Maison Elyséenne (... une argutie pour s'éviter les efforts, pour diminuer le déficit, nous n'avons aucune chance ) et, vouloir nous faire croire que la crise est derrière nous (... y compris au moment de la crise de l'euro ), alors que depuis quelques jours, des dizaines de millions de la BCE sont aspirés par les banques françaises et européennes, juste pour contenir l'avidité des marchés financiers au moins, jusqu'au 22 avril 2012 !.

Christine Lagarde - FMI

Le Japon aide l'Europe financièrement ?

"Le ministre des Finances, Jun Azumi, a déclaré que le Japon allait fournir 60 milliards de dollars afin de renforcer les bases financières du FMI", a expliqué mardi un porte-parole du ministère à l'AFP.
Cette décision répond à un appel de Mme Lagarde qui avait demandé en janvier des financements supplémentaires au FMI pour augmenter de 500 milliards de dollars ses ressources prêtables, afin de mieux lutter contre la crise d'endettement européenne et ses répercussions ailleurs dans le monde."

Le Japon verrait sa dette souveraine exploser en 2017, + 256,6% ?.

Selon le Moniteur des finances publiques du FMI, la dette souveraine du Japon atteindrait 256,6 % en 2017 !. [Morale de ce discours : plus un pays est endetté (Japon), plus il peut aider d'autres pays moins endettés]. Ils sont devenus fou

Projections du FMI et de Christine Lagarde, [ancienne ministre des finances de Nicolas Sarkozy pendant 4 ans], n'est même pas digne d'une voyance de débutante dans le métier !.

Madame Lagarde et le F.M.I. :

"D'ici à 2015, il est prévu que le ratio de la dette se sera stabilisé ou aura commencé à baisser dans 85% des pays couverts" (une soixantaine au total), a-t-il constaté en présentant ses projections pour les cinq prochaines années.
C'est le cas par exemple de la France, où le pic serait de 90,8% en 2013, ou de l'Italie, à 123,8% la même année. Mais pas des Etats-Unis ou du Japon, où la dette publique risque de continuer à battre des records en 2017 (113,0% et 256,6% respectivement)."


"Cependant, cela repose dans beaucoup de cas sur l'hypothèse d'un maintien d'un différentiel entre taux d'intérêt et croissance très favorable sur les quelques années à venir dans la plupart des pays, malgré les niveaux élevés d'endettement", ont prévenu les économistes du FMI.

Liens traitant de ces prévisions " toujours aussi précises " ! :





" La folie des grandeurs " : 
" Il est l'or, mon seignor, l'or de se réveiller...., " L'or de faire l'inventaire des réserves d'or de la Banque de France"

Au fait la réserve d'or  appartenant aux français, il est estimé à combien et, cet or est-il gagé ?.

1 commentaire:

zen a dit…

Mercredi 18 avril 2012, Nicolas Sarkozy sur RMC/BFMTV

était "Interrogé sur le dernier sondage CSA qui le donne à 24% au premier tour, derrière François Hollande à 29% et devant Marine Le Pen à 17%, M. Sarkozy a affirmé que ce sondage était
"contradictoire avec tous les autres, puisque tous lesautres me donnent devant" M. Hollande. "Mais peu importe, ça n'a pas de sens de commenter les uns parce qu'ils sont bons et les autres mauvais", a-t-il dit.".

En 2002, souvenez-vous :

Sondage BVA du 19 avril 2002
Jacques Chirac : 19 %
Lionel Jospin : 18 %
Jean-Marie Le Pen : 14 %

Résultats du 21 avril 2002 (1er tour)
Jacques Chirac : 19,88 %
Lionel Jospin : 16,18 %
Jean-Marie Le Pen : 16,86%