mercredi 16 novembre 2011

Samedi 19 Novembre : " l'intégration des pays moins développés, abaisse le revenu moyen par habitant (ou PIB par habitant) " [économie de l'Espagne] Wikipédia

La France de SARKOZY-FILLON a réussi le tour de force de comptabiliser un déficit de sa balance commerciale dans tous les pays de la zone euro-mark !
Demain dimanche, les électeurs espagnols vont-ils se déplacer en masse dans les bureaux de vote, pour  élire une droite impuissante, tout comme l'a été le gouvernement Zapatero II ?. Mario RAJOY aura les pieds et les poings liées au diktat de l'Allemagne !. L'euro-mark a mis à genoux tous les autres pays de la zone euro. Les gouvernants des pays de la zone euro et leurs six millions d'élus s'accrochent à leur intérêt personnel. L'intérêt général et la souveraineté nationale sont bannis en zone euro ! 

José-Maria AZNAR - José- Luis ZAPATERO - Mariano RAJOY

Mariano RAJOY propose ce que Nicolas Sarkozy paufine avec l'UMP et le gouvernement Fillon :
Assouplissement du marché du travail, une baisse de la fiscalité sur les entreprises, accroissement des privatisations et une forte baisse de la dépense publique, c'est Mariano Rajoy qui est bien parti pour diriger l'Espagne. La droite française doit sourire de constater que le nouvel homme fort espagnol (en principe !) a une carte de visite bien modeste pour diriger son pays à la dérive !. L'espagne est classée cinquième économie de la zone euro et  huitième économie sur l'échelle mondiale !.

" L'inflation en 2006 est de 3,5% et la croissance économique de 3,9%. M. Rodríguez Zapatero déclare alors qu'à ce rythme, l'économie espagnole dépasserait des pays comme l'Allemagne ou l'Italie en PIB par habitant, en deux ou trois années ". Rien que ça !

" Bruxelles prévoit alors, une fois encore, que parmi les grandes économies européennes, la plus grande croissance économique sera pour 2007 en Espagne, dans un espace européen plus dynamique "
(et en fait le PIB par habitant espagnol a dépassé celui de l'Italie en 2006 et 2007). Et Vous avez encore confiance dans cet zone euro-mark aux ordres de l'Allemagne

En 2008, l'Espagne est touchée par la crise mondiale. Le chômage augmente pour atteindre 18,9 % en août 2009 selon Eurostat pour atteindre 21,2% , en août 2011.

" En 2010, l'Espagne, comme la zone euro, est touchée de plein fouet par la crise financière qui a débuté en 2008 (hausse importante de la dette publique, hausse du chômage, crise de confiance des investisseurs)."

"Ce qui est raconté sur la réduction de fonds de l'Union européenne à l'Espagne, ça  ressemble, point par point, aux conséquences que la France est entrain de subir, en douceur pour le moment !." 

" Réduction de fonds de l'Union européenne"

" Les apports de capital provenant de l'UE, qui ont grandement contribué à l'autonomisation économique espagnole depuis son adhésion à la CEE, a diminué considérablement au cours des dernières 20 années en raison de la normalisation économique par rapport à d'autres pays et les effets de l'élargissement de l'UE. D'une part, des fonds agricoles de la Politique agricole commune de l'Union européenne sont réparties sur plusieurs pays (les pays d'Europe orientale ont un secteur agricole important), d'autre part, les fonds structurels et de cohésion ont diminué inévitablement en raison du succès économique de l'Espagne (puisque leur revenu a fortement progressé en termes absolus), et due à l'intégration des pays moins développés, abaisse le revenu moyen par habitant (ou PIB par habitant), de sorte que les régions espagnoles relativement moins développés, sont venus à être dans la moyenne européenne ou même au-dessus. L'Espagne devient progressivement contributeur net de fonds pour les pays moins développés de l'Union."

Renseignez-vous sur la vie actuelle des citoyens de l'Espagne d'en bas !. Notre tour arrive...


http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr  

1 commentaire:

zen a dit…

« Les tracts chocs de la contre attaque UMP »,

un petit air de propagande allemande difusée dans le ciel marseillais !. Une presse bien silencieuse, serait-elle complice ?.

Plus de trois millions de tracts et d'affiches viennent d'être envoyés aux fédérations UMP pour tirer à boulets rouges sur le PS avec des slogans comme "Oui à la sécurité, non au laxisme".

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-tracts-chocs-de-la-contre-attaque-ump_1050717.html

Nicolas Sarkozy, Fillon et l'UMP ont vendu la souveraineté de la France aux allemands en reniant le vote des français en 2005. La majorité présidentielle a bafoué le peuple de France au congrès de Versailles début 2008.

Faut-il être gonflé et malhonnête, ça tout le monde le sait, de faire porter le chapeau à la minorité. Seraient-ils majoritairement des incapables ou des profiteurs ces élus UMP, j'en ai bien peur... ?.
Editer et diffuser 3 millions tracts, dont 40 000 bombardés par les airs sur Marseille, ça rappelle l'aviation allemande lâchant leur propagande !

"le PS renonce à la grandeur de la France"

"Le PS nous promet un laxisme sidérant",

"le PS veut une écologie punitive et décroissante",

"le PS sacrifie notre pacte républicain",

"le PS préfère l'assistanat" ou encore

"le PS renonce à la grandeur de la France", peut-on ainsi lire sur le tract. »

Oui Maréchal !, désormais citoyens résistants français, vous comprenez pourquoi Fillon et Sarkozy font référence à 1945 !

Alain Février