mercredi 16 novembre 2011

Les électrices et les électeurs ont de la mémoire. Ce ne sont pas la communication de l'Elysée, ni même les mensonges assénés par Nicolas Sarkozy et ses porte-voix du gouvernement et de l'UMP qui vont les faire changer d'avis. Pour en être arrivé là, MM les honnêtes parlementaires UMP, vous devriez avoir honte de votre politique...!

Le lancement de la campagne présidentielle des fossoyeurs de la République Française, Fillon à Vertou, Sarkozy à Bordeaux, Copé à Trifouillis-les-Oies, etc..., il va se chiffrer à combien de millions d'euros ?. Qui paiera cette débauche de tchatches mensongères ?. En sarkozie, cela a toujours été le contribuable français !. Comme disait ma grand-mère « tout est bon dans le cochon, de la tête aux pieds ». Actuellement, vous ne trouvez pas qu'on se paye la tête des français de la France d'en bas ?. Encore un petit effort président Sarkozy pour monter encore un peu plus, les français les uns contre les autres.  Dans 6 mois, Paris inaugurera l'avenue Marine Le Pen !. Vous avez le soutien du Figaro et des médias Dassault et Lagardère.   

Ces défenseurs de l'euro-mark, incapables de s'en libérer, ils vous en font tout un fromage pour vous faire oublier leur très long laxisme en matière de fraudes fiscales et aux prestations sociales.

Oublions les intouchables paradis fiscaux, passons sous silence les importantes condamnations financières imposées par Bruxelles, chut, sur les coûts des opérations militaires décidées uniquement par les va-t-en-guerre et le gouvernement français,...!. Toutes ces personnalités politiques en surnombre et, tous ces parlementaires trop nombreux, ne sont-ils que des profiteurs de la République Française, leur mère nourricière ?. Ils ont mené la France dans le mur, contre la volonté de la majorité des citoyens français ; cela ne les empêchent pas de continuer à se partager le fromage !.

Faire fort en frappant fort le porte-monnaie du citoyen français, sans mettre à contribution la multitude de parlementaires considérés comme des nantis aux yeux des salariés contraints et forcés d'accepter des réductions de salaires de 30 % pour conserver leur emploi !. Avoir refusé une diminution de 10 % de leurs indemnités parlementaires, c'est le spectacle pitoyable donné par les parlementaires français !. Seraient-ils mal informés et, tellement déconnectés des réalités économiques et sociales qui touchent leurs électrices et leurs électeurs ?. 

Il est plus simple de mettre en exergue l'exploitation mercantile de la fraude populaire aux arrêts maladie. Cette nouvelle hormone de croissance présidentielle a-t-elle été synthétisée par l'équipe de Nicolas Sarkozy, pour éluder la perte des trois AAA, à cinq mois de la fin de mandat présidentiel ?. Cette découverte a été proclamée avec éclat à Bordeaux par le président Sarkozy en compagnie de ses deux acolytes Bertrand, l'assureur de mobylettes de Flavy-le-Martel et, Juppé qui s'interdit la tentation de manger des cerises en hiver chez Pinault à Venise. Quel beau duo de choc !, le monarque français peut balancer des épaules et laisser échapper un rictus de colère contenue.

Une fois de plus, ce trio aura réussi à créer de nouveaux clivages entre salariés français. Le retour de manivelle est proche, qu'ils s'en souviennent ces serviteurs de l'euro-mark dans la zone euro de la misère !.

P.S. : Un motif d'encouragement pour Mélenchon le rouge, ce n'est parce qu'on a dit NON à Maastricht en 1992 [X.B], qu'il est interdit de devenir ministre sous Sarkozy. Tous les espoirs sont permis au candidat de l'extrême, le malpoli du Front de Gauche.
Autre nouvelle fraîche : depuis hier, " Il y a des socialistes parisiens", selon les dires de Bertrand Delanoé. CQFD, il y a donc des socialistes provinciaux, ouf !


Comparaison entre deux démocraties :
Etats-Unis : 320 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435 représentants
France : 65 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577 députés.
c'est vous qui payez ‎ : 577 députés, 343 sénateurs, 30ministres et secrétaires d'état, le personnel des cabinets ministériels,  73 députés européens ainsi que tous les attachés parlementaires


Remèdes pour soulager immédiatement la France :

Il faut soumettre à l'impôt sur le revenu, l'intégralité des salaires, des traitements et des indemnités de tous les politiques, des hauts fonctionnaires, des conseillers et des consultants.

Il faut réduire de 30 % le nombre de parlementaires à l'Assemblée Nationale, au Sénat et à Bruxelles, pour revenir dans la moyenne des pays à population équivalente.


Quelle force politique aura le courage de redonner à la France sa capacité à créer un million d'emplois dans les deux ans. Pour cela, il faut revenir à notre monnaie nationale. Il faut accepter une dévaluation plus ou moins forte du franc, celle-ci permettra aux entreprises françaises de retrouver une très forte compétitivité. Il faut rétabir les barrières douanières. Il faut redonner de vrais pouvoirs à la Banque de France. Les taux et les marchés de change seront une source importante de profit pour les institutions bancaires....La France aura retrouvé sa souveraineté et, ses citoyens reprendront confiance en l'avenir. Avec sa monnaie, la France s'est bien relevée de la dette de ces deux dernières guerres !.

Si les élites politiques françaises s'obstinent à défendre l'euro-mark, le massacre des entreprises françaises et la saignée des emplois ne feront qu'empirer !. Les citoyens français, actifs ou retraités, doivent s'attendre à subir une baisse de 30 % de leurs revenus dans les douze prochains mois. Les mesures financières drastiques accentueront les déremboursements des soins hospitaliers et médicaux. Toutes les aides sociales seront frappées par la réduction de leurs subventions. Celles et ceux qui vous diront que ce n'est pas vrai, vous pouvez les considérer comme des menteurs.


4 commentaires:

Alain Février a dit…

"UNE PYRAMIDE D'ELUS

La France compte à peu près 600 000 élus. Ils reflètent la pyramide abusive des collectivités locales elles-mêmes. Il existe en effet 36 000 communes. Mais, par-dessus les communes, s'empile une foule de collectivités : cantons, départements, régions et d'autres. S'ajoutent, en particulier, un nombre inconnu de collectivités supplémentaires sous forme par exemple des intercommunalités de formes diverses ou encore les « agglos ».

Parmi les 600 000, se trouvent de 5 à 10 000 super-privilégiés. Leur poids insupportable se traduit d'abord par des salaires accompagnés d'avantages informels excédants parfois largement les rémunérations et se renforçant par des cumuls indécents. Ces privilégiés du système exploitent le butin public en parfaite légalité ; ce sont eux ou leurs amis qui fabriquent les lois leur permettant de bénéficier de cette situation ; Mais, en plus, l'effet négatif est amplifié par l'activité de ces élus qui veulent montrer qu'ils existent en prétendant rendre service.

Dans ce contexte, les gaspillages sont innombrables. Tout le monde a en ligne de mire les palais somptueux, chaque organisme rêvant de son palais, mais il y en a bien d'autres. A Clermont-Ferrand, un tramway a été mis en route pour une facture en accroissement constant et il n'a pas fonctionné. A Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône, un cube de béton a coûté plus de 15 millions d'euros et devait devenir un complexe sportif et culturel démesuré pour une ville de 28 000 habitants : il a finalement été fermé. A signaler aussi les « ambassades » : des régions créent des « ambassades » à l'étranger ; La ville de Lyon entretient des ambassades notamment à New York et à Tokyo. Des grandes mairies ont des collaborateurs de cabinet et des Vice Présidents."

Extraits de "LES GASPILLAGES DES COLLECTIVITES LOCALES"
Michel de¨Poncins

Anonyme a dit…

Xavier Bertrand recadré par FO

La loi sur la réforme des retraites de 2010 avait « gravé dans le marbre » le versement des pensions servies par la Cnav, le 1er de chaque mois. Cet engagement a été répété X fois par Xavier Bertrand !.

Et bien les pensions seront toujours versées le 9. Le nouveau président de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse, Gérard Rivière du syndicat FO l'a confirmé.

zen a dit…

Qu'est-ce que le mox ?

Le "Mixed Oxyde Fuel" est au centre du désaccord entres Verts et socialistes. Explications :

le MOX est un combustible fabriqué à partir de plutonium issu des combustibles usés (8,5%) et d'uranium appauvri (91,5%). Il est utilisé dans 21 des 58 réacteurs français....

http://www.sudouest.fr/2011/11/17/nucleaire-qu-est-ce-que-le-mox-556073-710.php

Franc-AAA a dit…

http://feedproxy.google.com/~r/politique-net/~3/VJfjAA_ATKo/2011111901-coaching-image-besson.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=email

Pour un pays en faillite selon les propos de François Fillon, le Budget de la communication de son gouvernement s'établit à 600 millions d'euros, selon la Cour des comptes !

En novembre 2009, la Cour des comptes a épinglé Eric BESSON, ministre de l'Industrie, ex-ministre de l'Immigration « le cabinet d'Eric Besson a passé un contrat de cinq mois avec la société de conseil et de stratégie Giacometti Péron pour "un marché de coaching en image pour le ministre" d'un montant de 105 248 euros. Rien que ça ! Pire, "à l'expiration du marché, le cabinet de M. Besson a poursuivi ce marché "par simples bons de commande" aboutissant à "quatre paiements d'un montant total de 76 229,19 euros", explique Lemonde.fr qui cite la Cour. Résultats ? Pour ce coaching en image d'Eric Besson, la facture s'élève à plus de 180 000 euros. »

Sources Politique.net
Franc-AAA