lundi 9 mai 2011

Nicolas Sarkozy, François Fillon et Christine Lagarde, un triumvirat qui serait responsable de tous nos maux...?

Evolution de la dette publique « au sens de Maastricht » estimée par l'Insee depuis les 15 dernières années ( 1995 – 2010 ) :

Fin 1995 : D - 662,8 milliards d'euros soit 55,5 % du PIBJuin 2010 : D – 1591,6 milliards d'euros soit 82,9 % du PIB.


En 2007, la dette passe de 63,8 % du PIB à 77,4 % du PIB en 2009 et à 82,9 % du PIB en 2010


Si l'on se réfère au rapport annuel du début 2010 de la Cour des comptes, on note que « la dette s'emballe » et elle ne serait pas uniquement liée à la crise. « La montée de l'endettement est aussi due à des phénomènes structurels indépendants de la crise ».


« Si la tendance ne s'inverse pas, le risque de dégradation de la note de la dette publique française est bien réelle à l'horizon 2013 »
Jeudi 5 mai 2011 au séminaire gouvernemental à Matignon, François Fillon a dit : « ...Notre choix à nous, c’est celui de la maîtrise stricte et durable de la dépense publique. Et c’est le retour à l’équilibre des comptes sociaux pour préserver la Sécurité Sociale. Les Français veulent que la Nation soit sérieusement gérée. Eh bien nous nous en donnons les moyens en gelant les dépenses de l’Etat depuis 3 ans, en restructurant ses services, en réduisant le nombre de fonctionnaires. Nous maintiendrons en 2012 la règle du 1 sur 2. De 7,0% du PIB en 2010, le déficit public sera ramené à 5,7% en 2011, et à 4,6% en 2012....». Blog de François Fillon : « tirer la société française vers le haut »


Actuellement, c'est loin d'être le cas puisque depuis le début l'année, l'Etat emprunte constament sur les marchés financiers internationaux pour financer son train de vie !.


« En 2011, selon Gilles Carrez, l'État va devoir lever 220 milliards d'euros, dont 100 milliards rien que pour rembourser le capital de la dette qui arrive à échéance ! Dans ces conditions, une hausse de seulement 1 % point du taux d'intérêt exigé par les marchés lui coûterait deux milliards d'euros. Soit l'équivalent du "budget du ministère de la Culture"...»
Sources Wikipédia – Insee – Cour des comptes – Gilles Carrez
Une inflation forte qui spolie les créanciers de l'Etat et les français mais, qui permettrait de réduire le montant de la dette, c'est tout ce qui reste à la France puisqu'elle n'a plus de monnaie à dévaluer. Comment peut-on encore affirmer que l'on va réduire notre endettement et la dette publique de la France sans rogner les salaires, les pensions et les retraites et sans augmenter fortement les impôts et les taxes ?.
Ras-le-bol des ministres et des parlementaires qui se servent d'abord avant de servir la France


Laurent Wauquier a dénoncé les "dérives de l'assistanat" comme "le cancer de la société française"
sur."BFMTV 2012-Le Point-RMC".


S'en prendre aux plus pauvres, ce monsieur en a parfaitement le droit. Cibler   " les feignants " de la République, ce serait donc une erreur politique de sa part à un an de la Présidentielle ?. Pourquoi cet ancien secrétaire d'Etat chargé de l'emploi n'en n'a pas dit mot en 2008 ?.

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

4 commentaires:

Alain Février a dit…

Les rumeurs d'hier se confirment aujourd'hui. La santé fragilisée des banques allemandes et françaises va-t-elle faire plonger les places boursières ?. Depuis plusieurs jours, la confiance affichée par Christine lagarde et par François Fillon ne présageait rien de bon. Il faut lire entre les lignes.

" Dette : la Grèce et l'Irlande sont coincées, votre portefeuille pourrait suivre "

www.boursorama.com
" La Zone euro est encore en pleine tempête obligataire Cette fois-ci, c'est le journal allemand Der Spiegel qui a mis le feu aux poudres en annonçant que plusieurs ministres des finances européens s'étaient réunis vendredi dernier pour envisager la sortie de la Grèce de la Zone euro..."

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=4a86b74ff68468562bfe1467d87ac26f

zen a dit…

Tapons sur les plus faibles !

PAUVRE DEMOCRATIE A LA FRANCAISE !
CES 4 DERNIERES ANNEES ONT-ELLES déjà DECLANCHE UN CANCER GENERALISE aux plus de 15 millions de pauvres français ?.

Les pauvres seraient donc responsables du chaos économique et social, il ne manque par d'air ce Laurent Wauquier. Quand on veut se débarrasser de son chien, on dit qu'il.... Courir après MARINE, c'est tout ce qui leur reste à faire à ces membres des gouvernements Fillon et à l'UMP.

Maintenant qu'ils ont mis la France et les Français sur la paille, ils s'attaquent aux pauvres, aux chômeurs, aux travailleurs pauvres.
Surtout pas touche à des tapies, à nos élites politiques et aux groupes financiers, ils ont leur justice et leur tribunal arbitral. Les loups ne se mangent pas entr'eux.

Education nationale : les manipulations statistiques de Luc Chatel

" Comment faire dire aux statistiques que tout va bien lorsque tout va mal ? ....

...Chatel est dans le coût. Mais tous ces chiffres censés montrés que tout va bien ont été démontés un par un par Libération dans son édition datée lundi 9 mai 2011. Une démonstration saisissante...."

Libération du 9 mai 2011
Education
"Le ministre ne sait pas compter"

Ils doivent être nombreux comme lui au gouvernement

http://www.politique.net/2011050901-education-nationale-manipulations.htm

Anonyme a dit…

Plafonnement des minima sociaux à 75% du Smic: Qui serait concerné par la proposition de Laurent Wauquiez?

"ÉCONOMIE - Il est impossible de gagner plus qu'un Smic avec les seuls minima sociaux...

http://news.20minutes.fr/HS?a=ENX7CqnmpBRX8SA9MKJEidbnGHxKLFu2z_cStGb5lw8W0bBhOG5mpqVsje_Hhe-pvVFR

Peu de ménages concernés

http://www.20minutes.fr/article/721051/peu-menages-concernes

"En France, 2,2 millions de ménages percevaient en 2008 au moins un des minima sociaux (revenu minimum d'insertion, allocation de parent isolé, allocation aux adultes handicapés, minimum vieillesse ou allocation de solidarité aux personnes âgées).

En moyenne, ces ménages se voient attribuer 390 € par mois. C'est moitié moins que le seuil de 75 % du smic (804 € net). Un niveau que très peu de ménages parviennent à dépasser, assure Alice Brassens, responsable des projets RSA à l'Agence nouvelle des solidarités actives. Seuls les couples ayant à charge au moins trois enfants y parviennent..."

jeune POP

Anonyme a dit…

" Le procureur général près la Cour de cassation, Jean-Louis Nadal, a demandé mardi à la Cour de justice de la République (CJR) d'ouvrir une enquête contre la ministre de l'Economie Christine Lagarde pour abus d'autorité dans l'arbitrage favorable à Bernard Tapie.

L'enquête visant la ministre de l'Economie Christine Lagarde est une "étape normale de la procédure", a réagi l'entourage de la ministre interrogé par l'AFP."
actualités boursorama