jeudi 4 juin 2015

Vivre sans internet, vous êtes un marginal Si vous en êtes exclu, vous êtes mis à l'écart.


Plus belle des libertés c'est le droit d'expression
Internet est le must dans ce monde sous tension.

La FRANCE a son histoire et ses révolutions,
Le président Français et son gouvernement,
Agissent sournoisement au sein de nos écoles.
Ils veulent tirer un trait sur des générations
Qui ont bâti la FRANCE avec acharnement.
Origine et Culture, ce sont nos monopoles.

Une jeunesse tourmentée, tellement sollicitée,
Par les réseaux sociaux et les miroirs virtuels,
Elle est très au courant d'en être des exploités.
Comment analyser toutes ces infos factuelles
Qui pullulent sur le net, de Google à Facebook,
Annoter sur Twitter les blogs et les press-books.

Vivre sans internet, vous êtes un marginal
Si vous en êtes exclu, vous êtes mis à l'écart.
Les rumeurs, les oaks, une source à scandale,
Les premières victimes des bobards, canulars
Sont les adolescents, surtout les plus fragiles,
Plus de point de repère, ils ont l'esprit stérile.

Journalistes, politiques, système éducatif,
Sont-ils les vrais moteurs de cette évolution
Néfaste pour la jeunesse, les anciens les actifs.
Les bisbilles continuelles salissent l'information.
Vérités habillées de mots sophistiqués,
Alimentent les désordres de notre société !.

Alain Février, zen49, zen-fiatlux.blogspot.com

Jeudi 4 juin 2015, 10 h 15
Facebook - Google : Alain Février
Twitter : @fiatlux49-Alain Février

3 commentaires:

zen a dit…

Bonjour,

Depuis, hier soir jeudi, 5 juin 2015, ma boite mail wanadoo-orange ne me permet plus de récupérer mon code envoyé par Twitter. Dès à présent, vous, qui disposez de l'accès à Twitter, vous avez mon autorisation pour publier mes liens provenant de http://zen-fiatlux.blogspot et de http://zen49.blogspot.
Fait à Angers, le 5 juin 2015 à 4 h 30
Alain Février
compte twitter : @fiatlux

zen a dit…

SOS : La liaison est rétablie avec mon compte twitter !.

Harcèlement scolaire a dit…

Bonjour,

Je trouve que ce poème (ou chant) a beaucoup de sens.
On manipule les nouvelles générations avec internet et les réseaux sociaux.
On force les gens à peu à peu avoir internet.

Bien à vous,