vendredi 7 novembre 2014

Corruption, paradis fiscal, l'Europe de Jean Monnet et des Delors, Santer, Marin-Prodi, Manuel Barroso et maintenant Jean Claude Juncker !. J'oublie le Grand oral ?.

Brussel
Ces eurocrates, sans grade, vivent dans l'opulence
Dans l'Etat bruxellois, leur paradis fiscal !.
Vous avez entendu les Etats, leurs intances
Soulever des critiques, émettre une cabale
Sur la Maison Europe, sur le choix arbitraire,
Royaume indépendant dans l'Etat de Belgique?.
Etat européen, Bruxelles est protégée,
Héberge le Parlement, la Commission Juncker,
L'O.T.A.N.et les lobbys, le monde économique.
Parlement de Strasbourg est souvent ignoré !.

Madame, Marine Le Pen, Monsieur Dupont-Aignan
Demandent la démission du président Juncker.
Commissions précédentes, elles sont très décriées
En grande majorité !. Pitoyable bilans,
Commissions empêtrées dans de troubles affaires,
Santer, Marin-Prodi et Manuel Barroso ?.
Après le népotisme, le discrédit pour d'autres,
Les optimisations pour payer moins d'impôts,
Trust et milieux bancaires, ce sont de bons apôtres.
Ces requins de la finance font crever les prolos.

Hier soir le grand oral d'un président déchu
N'a pas soulevé les foules, peut-être des ingénus,
Des gens intéressés, des ministres dévolus ?.
Reconnaître ses erreurs et nous faire cocus,
Un gros mensonge avoué, quand il parle d'impôt.
Aurait-il oublié l'impôt sur le revenu
Payé en deux mille quinze. Il se moque des gogos.
Président désavoué, la confiance est perdue.
Peu importe, mon image, je m'accroche au pouliot
Suis élu pour cinq ans, je me moque des déçus !.

Mes amis, citoyens, contribuables spoliés
Par l'Europe de Bruxelles, un paradis fiscal,
Ces eurocrates nantis, ces médias courtisés
Ils vous ont tous menti sur le Front National.
Qui est indépendant des partis installés.
Le FN-RBM n'a plus rien des extrêmes
L'harcèlement médiatique, propagande délétaire,
Le peuple n'est pas dupe d'entartrage à la crème,
Des partis corrompus, d'une europe des scandales.
Virons ces malhonnêtes qui tuent les prolétaires !.

Strasbourg



1 commentaire:

zen a dit…

Les mulus et les musarancas, des habitués des champs verts, ils vont connaître un moment de répit. Le mulot et ses musaraignes ont rendez-vous en ville !. les parents de ces petits casseurs sont, pour une bonne partie, des progénitures de politiques, des Enfants d'Ecologie Les Verts. Comme ils ont quité le navire des socialistes, ils ont perdu la voix et, ils voudraient ne pas perdre trop de voix lors des prochains scrutins ! http://zen49.blogspot.fr/2014/10/quand-des-medias-et-tv-excitent-les.html