lundi 11 novembre 2013

Pour la commémoration de la grande Guerre - Le char du Général qui l'a transporté pour son dernier voyage. C-L et Bretagne en colère...


Molène 29
La pemière guerre mondiale, une commémoration
Sur fond de désespoir et de misère sociale,
Le président Hollande, il devrait s'en souv'nir
De l'appétit allemand, des querelles coloniales ,
L'embrasement des Alliances confortent les frustrations
Entre France et Allemagne, les relations empirent
Grande guerre inévitable, une guerre des nations,
Militaires, politiques, la France n'est pas armée.
Décidée dans l'urgence, cette mobilisation
Va conduire nos poilus à des atrocités
Ils sont tous patriotes, honneur, identité,
Envoyés dans l'urgence pour creuser des tranchées
Une fosse sans marbre, ils sont morts pour la France.
Certains miraculés ne sont plus de ce monde.
Un devoir de mémoire pour toutes leurs souffrances.
Jaurès assassiné, les pleurs ont disparu,
Des monuments fleurissent à la gloire des poilus,
Mais aussi, moins glorieux, soutiens de "Salengro".
Crises à répétition, accroissement de la dette,
Au cartel de la gauche succède Poincaré.
La crise de 29, les scandales financiers,
Cette affaire Stavisky empoisonne toutes les têtes

Les émeutes de 34, grèves à répétition,
C'est le Front populaire qui gagne les élections.
Ses réformes sociales Léon Blum, il les veut.
Contre l'occupation, la Ruhr est épargnée.
Elle déclenche la colère de Georges Clémenceau.
Les Accords de Munich, Daladier fait c'qu'il peut.
C'est l'Allemagne nazie qui va encore gagnée
La France est occupée, elle vit « sa drôle de Guerre »,
Marché noir, corruption, ses collaborations,
Son régime de Vichy à la gloire de Pétain.
Le Général à Londres, l'énergie du sursaut
Et, tous ces résistants refusent l'esprit chagrin.
Une France libérée, l'objet de leurs assauts,
Bien souvent suicidaires dans le choix des options.
Toute notre reconnaissance pour leurs actes de guerre.

En ce 11 novembre, de l'année deux mille treize
Ayons donc tous en tête, notre France sous tutelle
Qui ne souffre pas d'une guerre, mais d'un mal bien réel
Qui annonce des révoltes, des actes incontrôlables.
Le peuple n'en peut plus de souffler sur les braises
Des discours enflammés par trop d'irresponsables.
Chacune de leurs promesses est soumise à une taxe,
TVA et impôts, des prélèvements nouveaux.
Technocrates, eurocrates de Bruxelles ou Strasbourg,
Les peuples n'en veulent plus de tous ces vrais nantis,
Qui exigent et sanctionnent Etats d'la zone euro.
Cet axe Paris-Bonn , maint'nant Berlin-Paris,
Le pivot est brisé, richesses usées en Saxe.
Seuls les imbéciles croient encore dans l'euro.   
Chaque minute écoulée, elle creuse notre tombeau,
Commission, BCE, FMI restent sourds.

GUEGON 56

Une pensée pour morts, les poilus disparus et tous ces millions de soldats qui sont morts pour la France « défigurée » et moribonde.

BEIGNON 56

A nos morts pour la FRANCE, si vous voyez l'état de celle-ci, notre France !
Dettes du Crédit Lyonnais, coût du remboursement : 862 euros par français, donc impôt de plus du double de cette somme pour les français contribuables !. Si l'on y ajoute les dettes de DEXIA qui se comptent par dizaines de milliards d'euros et sommeillent dans comptes d'actifs pourris plus les garanties d'emprunts des Etats de la zone euros à hauteur de 22 % pour la France, nos politiques sont pires que des escrocs, ils sont fous !


On brûle des portiques imposés par Bercy et l'Europe de Bruxelles, un contrat fantaisiste, beaucoup trop pervers et coûteux et, des radars boîtes à fric !!!. Réveillez-vous MM les politiques avant que la France ne brûle
C'est pas ça qui va mettre la France en faillite, elle fait tout pour s'y complaire depuis les années Mitterrand !. L'arrivée de la monnaie unique en 2002 a achevé notre industrie et détruit nos usines et nos emplois. Si on ne divise pas par deux le nombre d'élus, après il en restera tout de même 350 000 plus leur Cour, et, si on ne fusionne pas tous les doublons d'administrations coûteuses et inutiles, cette situation bretonne aujourd'hui, va s'étendre dans tous les Etats de la zone euro, avec les conséquences qui vont en découler ?. Après les deux guerres mondiales perdues par l'Allemagne, ce 11 novembre 2013, sera sa belle revanche dans la 3ème guerre mondiale et économique, celle-là !.

SAUMUR Musée



1 commentaire:

zen a dit…

Pannes réseau Internet Dimanche 10.11.2013 de 11h30 à 17h30
Lundi 11.11.2013 de 11h30 à 17h30 Mardi 12.11.2013 de 19h45 au Mercredi 06h23 à 06h27.puis repanne jusqu'à 07h14 et, c'est reparti pour combien de temps ???

3.Services
3.1
Connexion Internet :
Désactivé
3.2
WiFi :
Activé
3.3
Téléphone :
Désactivé
3.4
TV :
Activé
3.5
Livezoom :
Désactivé
3.6
DynDNS :
Désactivé
3.7
serveur DHCP :
Activé