dimanche 3 avril 2011

Combien auront-elles coûté à la France les libérations des infirmiètres bulgares, d'Ingrid Bétancourt, etc,etc...?

On refuse aux citoyens de la France d'en bas, les class'actions, les actions de groupes pendant que le gouvernement et l'UMP accordent des tribunaux d'exception choisient sur ordre de l'Elysée !. En sus de l'attribution de 280 millions d'€uros, cette juriction d'exception aura accordé à monsieur Tapie, rien que 45 milliards d'euros pour son préjudice moral !. Décidemment la crise n'existe que pour le petit peuple, les politiques eux, ils la vivent très, très bien cette crise !
http://www.lcp.fr/actualites/politique/14097-affaire-tapie-besson-denonce-les-accusations-des-deputes-ps-contre-lagarde  


http://www.lcp.fr/actualites/politique/14095-prix-du-gaz-besson-veut-revoir-le-calcul-pour-eviter-une-hausse-inacceptable
http://www.lcp.fr/actualites/politique/14096-affaire-tapie-mme-lagarde-n-a-pas-respecte-la-loi-selon-ayrault

http://www.lcp.fr/actualites/politique/14069-affaire-tapie-et-credit-lyonnais-tapie-denonce-un-rapport-partial

http://www.youtube.com/watch?v=GDDTe1vZfzU&feature=BF&playnext=1&list=QL&index=1
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

6 commentaires:

mercanto a dit…

Plus blanc que blanc, c'est gris disait Coluche
Plus flou que flou, c'est trouble

Qu'a-t-il créé ce monsieur Tapie ?
Qu'a-t-il détruit comme emplois ?
Combien de PME rachetées au franc symbolique ?
Combien de vies de ces salariés ont-elles été brisées ?.

Sans la clémence du Lion et de la recommandation de Tonton, comment aurait-il pu réussir à racheter Adidas ?.

Un réveil bien tardif cette démarche de la gauche, à l'époque Bayrou et des centristes s'étaient indignés, c'est tout.

verser 330 000 euros à chacun des 3juges d'exception siègeant au tribunal arbitral, attribuer 280 millions d'euros plus 45 millions de dommages et intérêts d'argent public en période de crise économique et financière,c'est une grosse faute d'irresponsabilité politique
mercanto

Anonyme a dit…

Dimanche Fillon a pris une tête d'avance

Selon un sondage Louis Harris Interactive

François Fillon, premier ministre serait le préféré des électeurs de droite à la prochaine Présidentielle en 2012 pour 57%

devant

Nicolas Sarkozy 54%
Alain Juppé 41%
Jran-Louis Boorlo 33%
Dominique de Villepin 29%
Jean_François Copé 22%
...
publié dimanche dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.

zen a dit…

Blog de Jean-Michel Aphatie

04 avril 2011 | 10h51

" Et voici le programme 04/04"
Le programme du parti socialiste commence à être dévoilé. Il sera temps, plus tard, bientôt, prochainement, de le regarder dans le détail et d'en discuter la pertinence. Enfin, pour ce qui me concerne. Car l'espace des commentaires qui vous est proposé peut d'ores et déjà recueillir vos avis sur le sujet...." JMA

Bonjour monsieur Aphatie,
Bonjour Liberta, bonjour à vous,

A quelques gros bémols près, je vous rejoindrais Liberta. Par contre, il faut bien admettre que le monde a été bouleversé par l'incapacité et l'impuissance des nations à imposer leurs lois économiques et sociales ; hélàs, cette situation est devenu de pire en pire.

Qui est aux commandes aujourd'hui, ce sont les grands groupes industriels et financiers, les spéculateurs, les grands distributeurs. Ils font la pluie et le beau temps quand ils le souhaitent. A leurs yeux, un être humain est un simple consommateur, une marchandise en quelque sorte. Si l'on va sur le terrain des emplois, leurs salariés redeviennent corvéables à leur merci. Attendons de voir ce que propose le PS !.
...............................................................
11h22 Liberta 04-04-2011
Un programme irréaliste ? … Et bien à défaut de prospective, puisons dans l’histoire.

La meilleure année depuis un ½ siècle de la croissance française et de l’emploi en France, c’est l’année 2000. Année de la mise en place des 35 h. avec 350 à 400 000 emplois de plus.
Ce fut la meilleure année sociale de toutes les annales. Moins de précaires, hausse de la masse salariale, toutes les caisses de protection sociales étaient au vert. Et un peuple avec un moral pas en berne comme aujourd’hui.

Après 2002, ce fut le retour de la Droite aux affaires … avec son slogan démagogique « travaillez plus pour gagner plus » … très vite remplacé par le triste constat du gagner moins.

zen a dit…

En bref - L’essentiel de l’info sur RTL
« Le projet du Parti socialiste pour 2012 sera discuté mardi lors d'un bureau national du PS, et devrait être voté par les militants le 19 mai.

Parmi les mesures-phares, le plafonnement des salaires des patrons dans les entreprises où l'Etat est actionnaire. L'idée est d'encadrer les rémunérations dans des limites de 1 à 20, entre celle de l'employé de base et celle du PDG. Ainsi, Carlos Ghosn (Renault) et Henri Proglio (EdF) seraient contraints de diviser par deux ou plus leurs salaires fixes.»

C'est valable aussi pour les personnalités de la politique, celles qui cumulent plus de 150 000euros par an ?.

Les caisses de l'Etat n'attendent que ça

Fontaine publique a dit…

Mardi 5 avril 2011
20minutes.fr : " Affaire Tapie : La cour des comptes juge «incertaine» la validité de la procédure "

«Sérieux dysfonctionnements»

«La validité juridique du recours à l'arbitrage est incertaine», affirme la cour dans l'un d'eux, écrit le site. Selon LeFigaro.fr, les magistrats financiers ont estimé qu'une analyse du Conseil d'Etat aurait été nécessaire avant de s'engager dans la voie de l'arbitrage.

La cour considère également qu'un «recours en annulation de la sentence arbitrale n'était pas à exclure», selon LeFigaro.fr. Le site explique que la décision, rendue le 7 juillet 2008 par le tribunal arbitral, d'accorder 285 millions aux époux Tapie, n'a pas fait l'objet d'un recours en annulation, possibilité pourtant offerte par la procédure.

La cour souligne aussi, toujours selon LeFigaro.Fr, que «de sérieux dysfonctionnements» ont affecté le processus décisionnel qui a conduit au choix d'une procédure d'arbitrage. La cour reproche notamment au président du CDR (Consortium de réalisation chargé de gérer le passif du Crédit Lyonnais) de s'être engagé en faveur de cette procédure sans l'aval de son conseil d'administration.

285 millions d'euros à Tapie
Elle estime, selon le site, et comme les députés socialistes l'affirment, que la «version signée du compromis diffère de la version approuvée par le conseil d'administation du 2 octobre 2007».

Etc...
Sources AFP-Le Figaro.fr-20minutes

Fontaine publique

Anonyme a dit…

Boursorama/AFP " Affaire Tapie/CJR : le procureur général demande de nouveaux documents

Le procureur général près la Cour de cassation, Jean-Louis Nadal, a demandé au ministère de l'Economie, à la Cour des comptes et à l'Assemblée nationale des éléments complémentaires dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais, a-t-on appris jeudi de source judiciaire."