mardi 18 janvier 2011

Mépris et perversion de la démocratie sans coresponsabilité...!

Binzert - Bizerte
Photo Louis-Yves Loirat-1982

L'histoire retiendra que l'insurrection de la jeunesse tunisienne a bouleversé vraisemblablement les pays du Magrheb. Le chômage à son paroxysme, la fermeture du marché du travail en Europe, la crise économique, tous les ingrédients sont réunis pour que la bulle révolutionnaire explose. Aujourd'hui, la Tunisie, demain les pays du Magrheb et les « démocraties » occidentales.


Dans les derniers évènements révolutionnaires tunisiens, la France a choisi la neutralité puis elle a entretenu la cacophonie, soutenant même Ben Ali et ses charges policières contre le peuple tunisien !.


Michèle Alliot-Marie déclarait elle y a 3 jours, avant la fuite de Ben Ali : « Le savoir faire, reconnu dans le monde entier de nos forces de sécurité, permette de régler des situations sécuritaires de ce type ».Et, hier, de s'essayer une justification scabreuse en disant : « Je vous dit exactement quel était mon état d'esprit. Ce qui m'a semblé ... »

Henri Guaino invité de Jean Michel Aphatie, RTL, au sujet des déclarations de Madame Alliot-Marie : « Je crois qu'elle l'a fait sans mauvaise intention du tout, à partir d'une analyse qui était la sienne ...»

Alain Juppé : « Sans doute avons-nous, les uns et les autres, sous-estimé le degré d'exaspération de l'opinion publique face à un régime policier et dictatorial. »

Combien de vies pour la liberté ont-t-elles été sacrifées par la police tunisienne, sur ordre de Ben Ali ?. L'épuration de ces personnes suspectées d'actes de barbarie envers la population aura-t-elle lieu ?. Le premier ministre de Ben Ali, nouvel «homme fort» tunisien, Mohamed Ghannouchi peut-il inspirer confiance ?.
 
Un message d'espoir pour la flambée de l'immobilier !


Hier, le gouvernement a publié des pleines pages de la publicité PTZ+ dans tous les journaux. Cette publicité a été relayée par les radios et les télés.

PUB de l'Etat : [«...»]

« En 2010, on était locataire » ( on vivait correctement )

« En 2011, grâce au PTZ+, on sera propriétaire » ( on vivra plus chichement )

et puis le casse-pipe de l'immobilier exporté d'Outre-Atlantique...

En 2020, ou avant, on redeviendra locataire et on paiera les intérêts des subprimes...

En 2021, grâce au chômage, à l'effondrement du pouvoir d'achat, au divorce..., ce sera la pauvreté et la rue...!.
 
A quand la révolution des parlementaires français ?.
 
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Quand on va se faire bronzer sur les plages tunisiennes l'année dernière, on comprend mieux la gêne de notre ministre des Affaires Etrangères. On se doit de fermer les yeux sur ce qui se passe sur son lieu de vacances !. Si elle retourne en Tunisie, l'accueil devrait y être très chaleureux....

Alain Février a dit…

http://blog.rtl.fr/aphatie/20110119/la-contagion-tunisienne-19-01.html

" La contagion tunisienne "
« Ce sont quelques lignes nichés dans un papier de Jean-Pierre Tuquoi, à la page 6 du journal Le Monde daté de ce mercredi.

« En Algérie, est-il écrit, la fuite du chef de l'Etat tunisien a été rendue publique par la télévision nationale de façon détournée, par l'annonce de la nomination du premier ministre au poste du chef de l'Etat. Encore la nouvelle n'a-t-elle pas fait la « une » du journal télévisée. Et elle a été traitée avec une brièveté qui a laissé pantois les Algériens. Ils se sont reportés sur la chaîne qatarie Al-Jazira. »
Inutile d'en lire davantage sur l'Algérie. Tout y est. D'abord, l'effroi du pouvoir. Ensuite, sa fragilité. Enfin, sa coupure avec ceux qu'il est chargé de représenter et de diriger.»...la suite sur le Blog RTL de Jean-Michel Aphatie en cliquant sur la suite sur le lien : http://blog.rtl.fr/aphatie/20110119/la-contagion-tunisienne-19-01.html

Anonyme a dit…

Dans le courrier de l'Ouest de ce samedi 5 février ( bonne fête )" Les promesses du prêt à taux 0"

"Le nouveau "PTZ" vise à doper l'accession à la propriété, sans condition de ressources"

Extraits des commentaires de professionnels de l'immobilier

Un notaire angevin : "... On a toujours pas de visibilté". On sent que ça peut évoluer très bien ou très mal, sans savoir pourquoi..."

Un banquier d'une grosse banque : " Les taux restent à un niveau très faible "
(de octobre à décembre les taux du crédit immobilier sont passés d'environ 3% à 3,70 %, hors assurances, proposés pour un prêt d'une durée moyenne de 15 ans)

Un agent immobilier : "Pas d'amalgame avec Paris ou la région PACA"
" Chez nous on est dans une fourchette de 1850 à 2100 € m2 dans l'ancien. Et quand on atteint le seuil critique, au-delà de 250 000 ou 280 000 €, c'est toujours aussi difficile de vendre..."

"...à ses yeux, les programmes de construction sont inadaptés à la demande actuelle. Il en veut pour preuve les 2 500 logements vacants dans l'agglomération angevine, dont près de la moitié correspondent à des petites surfaces"
et, de conclure : " Le logement, c'est le fonds de commerce des politiques "

A lire dans le C.O. d'aujourd'hui

UN ALLIE